Au royaume de la laitue

Marie-Michèle Fortier
Collaboration spéciale, dujardindansmavie.com
Les laitues ont besoin d’une exposition semi-ombragée, d’une chaleur modérée et d’un sol riche, humide et bien drainé.
Photo: Ricardo Gomez Angel/Unsplash Les laitues ont besoin d’une exposition semi-ombragée, d’une chaleur modérée et d’un sol riche, humide et bien drainé.

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Cette saison, faites de la laitue la reine de votre potager. La frisée, la pommée ou la romaine instaureront le règne de ces feuillages croquants que l’on aime déguster tout juste cueillis du jardin.

Au calendrier

 

Les laitues peuvent être semées à l’intérieur dès le début du mois de mai. La plantation à l’extérieur des semis se fait ensuite vers la fin du mois de mai, lorsque tout risque de gel est écarté.

Vous manquez de temps ? Vous pouvez également semer directement à l’extérieur les graines dès la mi-mai pour certaines régions. Enfouissez alors les semences à environ 5 mm de profondeur. Les laitues en feuilles peuvent être semées densément. Pour les autres, il est préférable d’espacer les semences d’environ 15 cm.

Duo parfait

 

Faites d’une pierre deux coups pour une récolte abondante et régulière : lorsque vous sèmerez les graines au jardin, idéalement vers la fin du mois de mai, mettez également en terre des plants que vous aurez achetés en jardinerie. La récolte commencera alors environ un mois après les premières plantations et s’étalera sur plusieurs semaines.

Quelques conseils de culture

 

La laitue a besoin d’une exposition semi-ombragée, d’une chaleur modérée et d’un sol riche, humide et bien drainé. Il est important d’ajouter un bon compost aussi pour nourrir le sol ainsi qu’un complément d’engrais afin de donner du goût et de la saveur à la laitue. La terre doit rester humide en permanence.

Attention ! Les limaces, les chenilles et les escargots sont friands de laitue. Si vous ne souhaitez pas partager votre butin avec ces bestioles, il pourrait être sage de mettre un appât biologique autour de vos plants.

Pour la récolte, l’idéal est de cueillir les jeunes feuilles tendres au fur et à mesure de leur croissance. Vous retarderez ainsi le moment où vos plants monteront en graine. Vous voulez récolter une pomme de laitue complète ? Il est alors préférable de la couper avec un couteau un peu au-dessus du sol. Ainsi, la partie restante pourra, dans certains cas, produire une seconde salade pour une cueillette vers la fin de l’été.

Du jardin à votre assiette

Une fois récoltée, la laitue flétrira rapidement et perdra ses qualités nutritives. Consommez-la sans tarder pour un maximum de fraîcheur ! Au besoin, vous pouvez la conserver quelques jours au réfrigérateur, entourée d’un linge ou dans un sac de plastique perforé. Évitez alors de la placer à proximité des poires, des pommes et des bananes, qui émettent de l’éthylène, un gaz qui cause le pourrissement de la laitue.

5 plantes à mettre au jardin

Roquette

Les feuilles de roquette ont un goût légèrement piquant. Pour un effet plus discret, mélangez-la à différentes des laitues de saison au goût plus doux. Ses graines sont comestibles et servent également de condiment.

Laitue feuille de chêne

 

C’est la laitue favorite des jardiniers, car elle pousse bien au printemps, à l’été et à l’automne. Qu’elle soit verte ou rouge, elle est de culture facile et réclame peu d’espace. Il est préférable de semer ou de planter une petite quantité de laitue feuille de chêne, mais de manière régulière, afin de toujours avoir des laitues croquantes sous la main.

Cresson

 

Sa saveur piquante et poivrée est surprenante pour une si petite plante. Son goût fait penser à celui de la capucine. Son avantage : elle est rapide de culture. Elle peut être dégustée en salade ou dans les sandwichs ou mise à la dernière minute sur un potage ou un plat de viande pour l’aromatiser.

Laitue pommée

 

Volumineuse et productive, cette laitue est de culture facile et tient bien la route pendant les grandes chaleurs. Mais attention : si elle tolère bien des températures plus arides, elle ne supporte pas pour autant la sécheresse. Assurez-vous d’arroser suffisamment pour que le sol reste frais en permanence. C’est la laitue préférée des enfants, car elle est croquante et délicieuse.

Laitue frisée

 

Qui ne connaît pas la laitue frisée Grand Rapids, une sélection qui se démarque par ses qualités gustatives ? Son feuillage d’un vert moyen, très frisé, est tendre et croustillant. Le plant est vigoureux et résistant aux maladies. Que demander de plus ?

Des compagnons et des ennemis

Une plante « compagnon » favorise la croissance du légume cultivé en contribuant à lui fournir un environnement idéal. Betterave, chou, concombre, épinard, oignon, radis, tomate et carotte sont les grands amis de la laitue !

Inversement, l’ennemi nuit à la croissance de la plante voisine ou l’inhibe. Pour la laitue, c’est le cas du céleri, du persil et du cresson par exemple. Il est donc déconseillé de planter ces végétaux tout juste à ses côtés.



À voir en vidéo