Les meilleures plantes «zéro entretien»

Larry Hodgson
Collaboration spéciale, dujardindansmavie.com
Photo: Getty Images

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Vous aimez la verdure ? Vous voudriez ajouter quelques belles plantes d’intérieur à votre décor, mais ne voulez pas passer tout votre temps à vous en occuper ? Voici une sélection de plantes qui ne nécessitent qu’un minimum de soins… et qui pousseront presque malgré vous ! 

La demande qui revient sans aucun doute le plus souvent en jardinerie est celle-ci : quels sont les végétaux faciles à entretenir ? Pourquoi ? La raison est simple et évidente ! Les gens ne veulent pas se compliquer la vie ni accorder des heures de soins à leurs plantes. On veut tous réussir son projet d’adoption et pouvoir conserver longtemps les plantes choisies. Heureusement, il existe plusieurs variétés faciles à entretenir, ce qui n’est rien de moins que du gâteau. Ces plantes aiment les températures normales d’intérieur et ont une grande tolérance à l’air sec (elles ne nécessitent donc aucune vaporisation), elles ne requièrent pas d’engrais et, pour ce qui est du rempotage, elles n’en ont pas besoin avant 10 ans, voire plus ! En voici cinq qui représentent à merveille la catégorie des plantes qui ne vous demanderont aucun effort.

AGLAONÉMA

 (Aglaonema spp.)

Photo: Getty Images

Son nom commun manque peut-être un peu de mordant, mais il s’agit d’une très belle plante, généralement à feuilles épaisses lancéolées d’un vert fortement marbré d’argent. Certains hybrides modernes sont même joliment teintés de rouge ou de rose. Derrière les feuilles arquées, des tiges charnues qui grandissent très lentement. Ainsi, la plante peut rester dans le même pot pendant 10 ans, voire plus. L’aglaonéma préfère un éclairage moyen, donc bien éclairé en tout temps, mais elle peut tolérer un éclairage faible.

PLANTE ARAIGNÉE, OU PHALANGÈRE

 (Chlorophytum comosum)

Photo: Getty Images

La plante mère produit de nombreuses feuilles étroites et linéaires, comme des feuilles de graminées, vertes ou striées de blanc ou de crème, puis une série de stolons (tiges arquées) jaune clair portant d’innombrables bébés araignées, parfois parsemés de petites fleurs blanches. Souvent, les bébés portent des bébés à leur tour, et leurs bébés portent aussi des bébés… Ainsi, les stolons peuvent atteindre le plancher. La plante araignée tolère un éclairage faible, mais produit alors peu de nouvelles pousses. Un éclairage moyen ou intense assurera une bonne quantité de bébés.

DRACÉNA FRAGRANT, OU DRAGONNIER FRAGRANT

 (Dracaena fragrans)

Photo: Getty Images

Un joli arbre d’intérieur avec de longues et larges feuilles lancéolées sur une épaisse tige brune et rugueuse, parfois visible, parfois bien cachée par les feuilles arquées. Il rappelle un peu un plant de maïs par son port. Les feuilles peuvent être vertes, striées de jaune ou entièrement jaune chartreuse, selon le cultivar. Les spécimens très matures produisent à l’occasion des fleurs blanches ou rosâtres très parfumées… la nuit seulement. Le dracéna fragrant préfère un éclairage moyen ou intense, mais peut tolérer un éclairage faible.

SANSEVIÈRE CYLINDRIQUE

 (Sansevieria cylindrica)

Photo: Getty Images

Avec ses feuilles cylindriques coriaces et pointues, gris vert souvent bariolé de vert foncé, cette plante fait penser à des carottes vertes poussant à l’envers. Elle croît en éventail, mais on nous propose souvent un arrangement de boutures de feuilles placées individuellement ou tressées pour un effet surprise. Avec le temps, la forme naturelle de la plante reprendra ses droits. Elle fleurit aussi, donnant des fleurs tubulaires blanc vert, mais seulement après quelques années. La sansevière cylindrique tolère tous les éclairages, de faible à intense.

ASPIDISTRA, OU PLANTE DES MARCHANDS DE VIN

 (Aspidistra elatior)

Photo: Getty Images

On l’appelle « plante des marchands de vin » parce qu’il paraît qu’elle peut tolérer l’éclairage d’une cave à vin. C’est peut-être un peu exagéré, mais aucune plante d’intérieur n’est probablement aussi tolérante à l’ombre. La bonne nouvelle ? Elle peut tolérer le soleil aussi. Ses feuilles larges et arquées, d’un vert très foncé, sortent de terre à partir de rhizomes parfois partiellement exposés. Certains cultivars sont striés ou picotés de blanc crème. C’est la plus endurante des plantes endurantes ! L’aspidistra tolère très bien l’ombre et le soleil.

Comment arroser une plante « zéro entretien »

Toutes les plantes présentées dans cet article nécessitent les mêmes soins hydriques. Il suffit de toucher leur terreau. S’il est humide, on n’arrose pas. S’il est sec, on arrose abondamment, assez pour bien humidifier toute la motte de racines. Après 15 minutes, on jette l’eau qui reste dans la soucoupe.



À voir en vidéo