Jardins - Un cyprès chez vous, dans votre maison?

Pour vous qui êtes puriste, le vrai cyprès étant le Cupressus, il vous faudra le cultiver à l'intérieur. Ce petit conifère, un peu comme une épinette miniature, se cultive assez bien si vous prenez soin de le nettoyer chaque semaine sous la pomme de douche.

Ses aiguilles étant très fines, la poussière s'accumule sur le plant et celui-ci finit par dépérir par manque de lumière. C'est aussi vrai pour un petit arbre de style «sapin», l'Araucaria heterophylla (pin de Norfolk) ou Araucaria excelsa, que l'on retrouve chaque année dans la période de Noël. Si vous avez déjà entretenu ce type de plante ou des bonsaïs, il vous sera facile de cultiver un Cupressus. Consultez ce site :

- http://www.realchristmastrees.org/treetype/ariz_cyp.html

Faute de vrai cyprès chez vous, vous pouvez vous rabattre sur un «faux», le Chamaecyparis. C'est déjà magnifiquement réussi, car c'est un conifère remarquable en grande taille ou même en petite.

Les vrais cyprès, pour l'intérieur

- Cupressus arizonica. Si vous consultez ce site, avec un petit voyage en Arizona, vous pourriez admirer votre arbre.

http://www.realchristmastrees.org/treetype/ariz_cyp.html

- Cupressus sempervirens. Toutefois, l'authentique cyprès des Celtes est le Cupressus sempervirens.

http://www.pardeetree.com/Product5.html

Les faux cyprès, pour les jardins

- Chamaecyparis nootkatensis «Strict Weeping»: c'est ce magnifique conifère pleureur qui mesure jusqu'à trois mètres de hauteur et dont la ramure étalée est retombante. Solide jusqu'en zone 3.

- Chamaecyparis nootkatensis «Glauca»: magnifique conifère à port pyramidal. Zone 4

- Chamaecyparis obtusa «Nana»: superbe petit conifère à utiliser dans les auges ou les petits contenants qu'il faudra bien protéger l'hiver. Zone 5, peut-être 4.

Autres cultivars: «Crippsii», «Fernspray Gold», «Filicoides», «Kosteri», «Saffron Spray».

Informez-vous sur leur rusticité, car elle est assez variable.

À chacun son arbre — horoscope gaulois

Vous êtes né entre le 26 juillet et le 4 août, ou entre le 25 janvier et le 3 février? Vous êtes un cyprès.

Il semble que, à l'image de leur arbre, les natifs du cyprès devraient être particulièrement avides de lumière et de soleil et souffrir d'en être privés. La tradition associe à la lumière certaines qualités humaines, telles que l'autonomie et la clarté. Parmi les natifs du cyprès, il devrait donc y avoir un pourcentage élevé de personnes en quête d'une indépendance plus grande ou d'êtres agissant, dans la mesure du possible, à leur guise pour le plus grand bien d'une cause, d'une idée ou de leur prochain, ou encore, exceptionnellement, pour leur bien propre.

Ils supportent avec courage les pires coups du destin et apprennent comment se libérer des souffrances et des lourdeurs de cette vie.

Hélas! pour les natifs et les natives du cyprès, cette espèce craint le froid et périt à -10 °C.