Quand et comment cueillir les laitues?

Geneviève Vézina-Montplaisir Collaboration spéciale
Les laitues n’aiment pas la chaleur, elles aiment l’humidité, qui les empêche de développer un goût amer.
Photo: Kenan Kitchen Les laitues n’aiment pas la chaleur, elles aiment l’humidité, qui les empêche de développer un goût amer.

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Vous vous êtes vous aussi intéressés au jardinage ce printemps et vous avez maintenant toutes sortes de questions ? Marie-Hélène Dubé, de l’organisme Les Urbainculteurs, y répond. Sujets du jour : la laitue (beaucoup) et les haricots et autres radis (un peu).


 

Faut-il attendre que nos laitues aient atteint une certaine taille pour en récolter les feuilles ?

Cela dépend du type de laitue, mais, de manière générale, on peut récolter des feuilles à tout moment. Si tu cultives de la laitue qui est censée faire une pomme de laitue, on peut la laisser pousser jusqu’à ce qu’elle ait atteint cette forme. Les feuilles de romaine, elles, on peut les cueillir tout au long de la saison.

Comment cueillir les feuilles de laitue ?

Si on ne cueille que les feuilles, il faut partir de l’extérieur. Elles vont alors repousser par le centre. Et si on décide de cueillir le plan en entier, on peut en ressemer toutes les deux à trois semaines.

J’ai déjà récolté mes feuilles au fur et à mesure et, à la longue, leur goût était plus amer. Est-ce normal ?

Les laitues n’aiment pas la chaleur, elles aiment l’humidité. Donc, les laitues ont sûrement eu soif, ce qui a développé ce goût amer. C’est la même chose pour les radis.

En parlant de radis, une lectrice nous disait qu’elle n’arrivait jamais à bien les faire pousser. Les racines ne grossissent pas, ils font seulement des feuilles. Pourquoi ?

Cela arrive aussi avec les carottes, et ce problème est souvent causé par un sol trop riche en azote. C’est ironique, car c’est ce qu’on veut habituellement, puisque le rôle de l’azote est de favoriser le feuillage, mais c’est moins bon pour les légumes racines. On peut donc se garder un espace dans le jardin pour nos radis et nos carottes dans lequel on ne mettra pas d’engrais riche en azote.

Et les haricots, est-ce que ça grimpe toujours ?

En fait, il existe deux types de haricots, les haricots grimpants et les haricots buissonnants. Pour aider les plants de haricots grimpants à croître, on peut utiliser un système de tuteurs fait de ficelles ou de bâtons de bambou.

 

Dernière question de la semaine, sur le compagnonnage : est-il vrai que certains légumes sont les « amis » de certains et les « ennemis » d’autres ?

Le concept de compagnonnage est davantage basé sur des connaissances ancestrales que sur la science. Il n’y a pas beaucoup de recherches qui prouvent que certains compagnonnages fonctionnent plus que d’autres. En fait, c’est plutôt une question de logique. Il faut par exemple faire attention à ne pas placer de super gros plants côte à côte pour qu’ils ne soient pas en concurrence pour la lumière et les nutriments.


 

Lisez l’intégralité des questions et des réponses sur le site Web de Caribou