Le retour des Exceptionnelles

Pennisetum setaceum «Sky Rocket»<br />
Photo: Pennisetum setaceum «Sky Rocket»

Exceptionnelles, elles le sont parce qu’elles se démarquent par leur performance au jardin, leur facilité de culture et leur résistance aux maladies et aux insectes. Ces plantes vous garantissent une saison luxuriante et bien fleurie ! Quoi de plus satisfaisant pour un jardinier ! Près de 3000 amateurs d’horticulture ont participé à leur sélection en votant pour leurs nouveautés préférées au Jardin Daniel A. Séguin. Un comité d’experts a quant à lui jugé l’ensemble des plantes sélectionnées et a élu les sept plantes suivantes grandes gagnantes. La cuvée 2012 a des notes fleuries, des feuillages roses et bourgogne et une graminée qui a du panache.

Les fleurs


Impatientes « Rockapulco Coral Reef »


La série d’impatientes « Rockapulco » à fleurs doubles ressemble à de jolies petites roses. Elle se cultive très bien à l’ombre légère, à la mi-ombre ou même à l’ombre. On la plante seule ou en combinaison, en contenant ou en platebande. En vogue, la couleur riche et lumineuse du cultivar « Coral Reef » est remarquable.



Verveine Lanai « Twister Pink »


Cette nouveauté se démarque par sa floraison bicolore blanche et rose. Une couronne dessinée par du rose fuchsia donne un aspect original à l’inflorescence. Au cours de la saison, les fleurs évoluent et prennent différentes teintes de rose. Le plant est vigoureux, florifère et insensible à l’oïdium. Son port retombant est intéressant en contenant, mais il convient également aux platebandes. On plante cette fleur seule ou en combinaison, au soleil ou à la mi-ombre.



Canna « Hello Yello »


La floraison perpétuelle d’un jaune éclatant de cette plante est un spectacle. En plus, pas de nettoyage à faire car ses fleurs fanées tombent d’elles-mêmes. Son feuillage vert pomme atteint 160 cm au maximum, une taille moyenne pour un canna. En contenant, en platebande, seul ou avec d’autres plantes, ce cultivar fait sensation. Il est vigoureux et exempt de virus, un problème récurrent chez les vieux hybrides. Avantage non négligeable, les rhizomes se conservent facilement, au frais et au sec, durant l’hiver pour l’année suivante.



Les feuillages



Coprosma « Evening Glow »


Décorative, la plante miroir a de petites feuilles luisantes, vertes tachetées de jaune et bordées d’ocre. Elle se plaît à la mi-ombre, mais au soleil ses couleurs seront plus lumineuses. Singulière, elle forme un petit buisson pyramidal intéressant pour les espaces restreints. Elle s’intègre bien dans un aménagement contemporain. Sa résistance à la sécheresse est étonnante. Seule ou agencée, en pot ou en platebande, elle produit un superbe effet. De plus, à l’automne ses feuilles prennent une belle teinte rouge orangé. Elle tolère des températures allant jusqu’à -10 degrés Celsius, prolongeant ainsi la saison horticole, au plaisir des jardiniers.



Acalypha wilkesiana « Bronze Pink »


Cette plante originaire de l’archipel des Fidji est cultivée pour son feuillage surprenant. Le cultivar « Bronze Pink » a de solides tiges pourpres et ses feuilles lustrées sont maculées de rose et de bourgogne. Son utilisation se compare à celle du coleus, mais elle a l’avantage de mieux résister à la chaleur. Elle est robuste et atteint environ 70 cm. Toutes les conditions de lumière lui conviennent et, comme elle aime bien l’eau, un gros pot ou un paillis favorisera son développement.



Alternanthera brasiliana « Little Ruby »


Ses petites feuilles couleur bordeaux contrastent avec les autres plantes et les mettent en valeur. Sa forme dense et compacte atteint un maximum de 30 cm et son port est érigé et rampant à la fois. Elle sera donc spectaculaire en platebande ou en pot, et tout autant comme couvre-sol que comme plante d’accompagnement ou seule. De plus, la couleur de son feuillage apporte de la profondeur aux aménagements. Si vous installez la plante au soleil, sa couleur sera à son maximum.



Pennisetum setaceum « Sky Rocket »


Médaillée d’or aux Pays-Bas en 2010 et ayant obtenu une note parfaite lors de la sélection des Exceptionnelles 2012, cette graminée fait l’unanimité. Son feuillage est vert tendre marginé de crème et au sommet de la plante se balancent de longs épis soyeux et léger. Ils sont légèrement courbés et passent du rose au crème en cours de saison. Ce cultivar est vigoureux et dense, mais il n’est pas envahissant. Dans un aménagement, sa taille d’environ 90 cm apporte de la hauteur tandis que son feuillage et ses épis donnent de la texture et de la structure. Polyvalent, le Pennisetum a un bel effet aussi bien en contenant qu’en platebande, seul ou agencé. Il se cultive au soleil, mais tolère l’ombre légère.



À voir


Les Journées des plantes originales, les 28 et 29 avril de 9h à 17h. Pour démarrer la saison horticole, on vous invite à un voyage par les sens ! L’événement réunit le Paradis des orchidées, Florilège Art floral, Cactus fleuri, Vivaces du Québec, Jardinière St-Louis, Aquafolia, Pépinière Abbotsford, Vivaces Laval et le Centre d’horticulture et d’écologie de Laval. Conférence et atelier : gratuits. Serres Sylvain Cléroux, 1570, rue Principale, Sainte-Dorothée, Laval.


Utile, simple et clair

Le calendrier des semis sur le site du Jardin de l’Écoumène. www.ecoumene.com

 

On jardine


Le printemps est beau et doux, mais les risques de gelées tardives demeurent. Soyez aux aguets ; si nécessaire, couvrez les plantes fragiles avec une toile. Le criocère du lys est présent très tôt en début de saison. On le retrouve surtout sur les fritillaires. Récoltez les insectes à la main ou vaporisez-les avec du Trounce ou du EndAll.