Livre - Plantes à bonbons et livre pour saliver

Un sujet aussi sucré ne peut faire qu'un livre délectable, et les éditions françaises Plume de carotte ont le savoir-faire en la matière. La page couverture rigide est belle et attrayante, le papier, de qualité et la présentation, impeccable. L'iconographie est magnifique; l'utilisation de photographies récentes agencées à des affiches et planches botaniques d'époque est fort bien réussie.

Le contenu, excellent, est bien documenté. On y présente l'histoire de la confiserie ainsi que celle du sucre, qui est liée à celles du miel, de la canne à sucre et de la betterave. Saviez-vous que l'histoire de la confiserie a débuté par la préparation de fabrications médicamenteuses? Que la canne à sucre provient de la Nouvelle-Guinée? Et que c'est lors du blocus continental décrété par Napoléon en 1806 que la culture de la betterave à sucre a pris son essor en France?

Également, on dresse le portrait d'une trentaine de plantes utilisées soit pour leur parfum, soit pour leur gomme ou leur cire. Certaines sont bien connues, comme la menthe, l'oranger et la fraise, mais on y découvre, par exemple, l'acacia à gomme, le carnauba et le sapotillier.

Chaque plante est présentée avec son nom latin, une courte fiche botanique, son histoire, ses usages et des anecdotes. L'utilisation en grand nombre d'encadrés allège le texte tout en donnant des informations supplémentaires.

En prime, on y trouve une jolie affiche d'époque de Nougat Croc et un livret d'identification qui permet de reconnaître et de trouver dans la nature treize plantes à bonbons. Un bel ouvrage qui nous donne envie de courir à la première pâtisserie française pour faire le plein de bonbons.

***

Collaboratrice du Devoir