Dix idées pour prolonger les soirées sur la terrasse

Jessica Dostie
Collaboration spéciale
Afin d’illuminer nos 5 à 7 automnaux, on suspend de jolies guirlandes lumineuses à notre pergola ou à notre clôture.
Photo: iStock Afin d’illuminer nos 5 à 7 automnaux, on suspend de jolies guirlandes lumineuses à notre pergola ou à notre clôture.

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Même si les journées raccourcissent et que la température se rafraîchit, ce n’est pas une raison pour se priver de belles soirées à l’extérieur, en famille ou entre amis. La preuve par 10 façons de continuer à profiter de notre terrasse tout l’automne et jusqu’aux premières neiges.

1. Un chauffe-terrasse

Depuis le début de la pandémie, les chauffe-terrasse s’envolent comme des petits pains chauds. Cette option vous tente ? Deux recommandations d’usage : tandis que les modèles électriques à infrarouge doivent être raccordés par un électricien certifié, les appareils qui sont alimentés au gaz propane ne doivent pas être utilisés sur une terrasse couverte ni sous un abri de jardin, par exemple.

2. Un brasero

 

Simple et efficace, le brasero classique nous permet de nous réchauffer auprès d’un feu de bois… et même de faire griller des guimauves comme en camping si le coeur nous en dit ! Certains modèles compacts au bioéthanol, qui ne génèrent pas de fumée, peuvent pour leur part être utilisés en guise de centre de table.

3. Des textiles chaleureux

 

Frileux malgré tout ? On sort aussi nos couvertures de laine ! Et afin de maximiser notre confort même par temps frais, on peut placer des plaids, des peaux de mouton ou des coussins faits de fourrure synthétique sur nos chaises de jardin ou sur notre canapé d’extérieur.

4. Des rangements astucieux

 

Afin de prolonger la vie utile de nos couvertures et de nos coussins, même ceux conçus spécifiquement pour l’extérieur, on se doit de les protéger des intempéries. Pour les garder bien au sec, on peut notamment les ranger dans un coffre de plastique hermétique. On en trouve de différentes tailles dans les centres de jardin. En prime, on obtient une assise supplémentaire les jours de fête !

5. Des guirlandes lumineuses

 

Les longues soirées d’été sont bel et bien derrière nous. Qu’à cela ne tienne : on suspend de jolies guirlandes lumineuses à notre pergola ou à notre clôture afin d’illuminer nos 5 à 7 automnaux. On opte de préférence pour un modèle fonctionnant à l’énergie solaire, qu’on peut installer soi-même même si on n’a pas de prise extérieure à proximité.

6. Des rideaux coupe-vent

 

On fait d’une pierre deux coups en accrochant des rideaux à notre pergola ou à notre pavillon de jardin : en plus d’enjoliver l’espace, ils créent un écran d’intimité tout en nous protégeant du vent. Pour maximiser l’effet coupe-vent, on troque les voilages légers pour des tissus plus épais.

7. Un réaménagement automnal

 

Ce n’est pas parce que le soleil se couche tôt qu’on ne peut pas en tirer parti ! En fonction de l’orientation de notre cour, on adapte la disposition de notre mobilier en conséquence afin de profiter au maximum de l’ensoleillement. À nous les après-midi de lecture sous les rayons obliques automnaux !

8. Un barbecue quatre saisons

 

Tous les barbecues n’ont pas été créés égaux. Certains appareils sont conçus de façon à optimiser la rétention de chaleur même quand le mercure chute à l’extérieur. Résultat : on peut s’en servir 365 jours par année. Parfait pour les grillades d’automne !

9. Des plantes qui aiment le froid

 

Même si les beaux jours de nos plants de tomates sont révolus, on peut tout de même continuer à cultiver notre potager jusque tard en automne. Les avantages sont nombreux : moins de parasites, moins d’arrosages pour des légumes plus savoureux, qu’on pense à la roquette, au chou kale, au persil ou aux épinards. Si on est motivé, on peut même protéger nos carottes à l’aide d’une bâche et en récolter jusqu’à Noël !

10. Un spa pour se baigner toute l’année

Une piscine, c’est bien, mais un spa ? En plus de pouvoir s’y prélasser 12 mois par année, le spa peut être installé dans des espaces restreints, et même directement sur la terrasse si la structure est assez solide. Une option à considérer si on a une petite cour arrière, voire un espace aménagé sur le toit ! On s’assure toutefois de respecter les normes d’urbanisme de notre municipalité — il faut un permis pour l’installer, sans oublier l’obligation de confier le raccordement électrique à un électricien certifié —, de même que le règlement sur la sécurité des piscines résidentielles, récemment mis à jour.

À voir en vidéo