Bassins du Havre: une construction plus vite que prévu 

Émilie Corriveau Collaboration spéciale
Le vaste centre sportif du projet, dont les promoteurs viennent tout juste de terminer la construction, comprend une grande salle d’entraînement ainsi qu’un spa.
Photo: Prével Le vaste centre sportif du projet, dont les promoteurs viennent tout juste de terminer la construction, comprend une grande salle d’entraînement ainsi qu’un spa.

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Lancée à la fin de l’année 2016, la quatrième et dernière phase de l’ensemble immobilier Bassins du Havre est en chantier depuis déjà quelques mois. Conçue pour les acheteurs expérimentés, elle a connu dès sa mise en marché une popularité telle que ses promoteurs ont devancé sa construction. Gros plan sur un projet qui suscite l’intérêt des baby-boomers.

Copiloté par les promoteurs Prével et Rachel Julien, les Bassins du Havre est un ensemble immobilier situé au coeur du quartier Griffintown, en bordure du canal de Lachine. Comprenant quatre îlots, il abritera à terme 508 unités d’habitation.

S’élevant sur 21 étages, sa quatrième phase comportera un total de 113 condominiums et maisons de ville haut de gamme. Dotées pour la plupart de deux ou trois chambres, ses unités seront en moyenne plus vastes que celles qu’on trouve dans les autres projets immobiliers du secteur.

Vu la clientèle très spécifique à laquelle se destine cette quatrième phase, soit une clientèle expérimentée, en moyens et désireuse de changer de style de vie, les promoteurs des Bassins du Havre ne s’attendaient pas à ce que ses unités trouvent preneurs aussi rapidement que celles des autres îlots du projet.

« On pensait que ce serait un peu plus long à vendre que d’habitude, confie Laurence Vincent, coprésidente de Prével. On s’était préparé en conséquence et on s’était donné une bonne année pour atteindre notre objectif de 50 % d’unités vendues. Finalement, ça a été beaucoup plus rapide que ça. Aux vacances de la construction, on avait atteint notre objectif et on était prêt à lancer les travaux ! »

Une question de détails

Il faut dire que cette dernière phase des Bassins du Havre a été minutieusement réfléchie pour plaire aux baby-boomers. D’après Mme Vincent, l’aménagement de toutes ses unités a été spécifiquement conçu pour satisfaire leurs besoins particuliers.

« Par exemple, on a prévu deux walk-in dans plusieurs unités parce que les clients visés sont habitués à avoir de l’espace de rangement. Pour une autre clientèle, on aurait plutôt prévu un petit bureau ou une chambre pour enfants », explique Mme Vincent.

Dans le même esprit, les promoteurs ont décidé d’offrir plus de flexibilité aux acheteurs en matière de finitions.

« La clientèle visée a en général une idée très précise de ce qu’elle veut, parce qu’elle a été propriétaire d’une maison par le passé, commente la coprésidente de Prével. Pour répondre à ça, on a décidé de proposer une très grande sélection de matériaux et de finitions. Par exemple, on a des dizaines de choix de céramiques. C’est rare qu’il y ait autant de choix dans un projet. »

Des espaces communs raffinés

Il n’y a pas que les unités d’habitation qui ont été spécifiquement conçues pour plaire aux baby-boomers dans ce projet. Les espaces communs ont aussi été pensés en conséquence.

« Comme dans nos autres projets, on offre un chalet urbain et un grand hall avec un espace lounge, mais le décor est adapté. C’est sobre et raffiné. Il n’y a rien de clinquant, tout est plus mature », soutient Mme Vincent.

Le vaste centre sportif du projet, dont les promoteurs viennent tout juste de terminer la construction, en témoigne d’ailleurs. Il comporte une grande salle d’entraînement ainsi qu’un spa bien équipé. Largement fenêtré, il est extrêmement lumineux.

La cour intérieure, qui est déjà partiellement aménagée et qui offre une vue agréable sur le canal de Lachine, a aussi été pensée de la sorte.

« Il y a énormément de travail en architecture du paysage qui a été réalisé, indique Mme Vincent. On sent bien la verdure et l’eau. Une fois mené à bien, l’environnement sera vraiment très agréable. Ça donnera l’impression aux gens de se trouver dans la nature. »

Quant à la piscine extérieure qui desservira la dernière phase du projet, elle sera aménagée sur le toit de l’immeuble. Offrant une vue impressionnante sur le centre-ville, elle sera bordée d’une grande terrasse qui permettra aux résidents de profiter pleinement du soleil.

Dernières unités offertes

Au moment d’écrire ces lignes, une trentaine d’unités de la quatrième phase des Bassins du Havre étaient toujours à vendre. Ces dernières sont de configurations variables et réparties à travers les étages. La superficie de la plus petite d’entre elles est de 665 pieds carrés, alors que celle de la plus vaste s’élève à 2014 pieds carrés. Pour s’en procurer une, les intéressés devront compter entre 296 000 $ et 1 014 000 $, taxes en sus. Leur livraison aura lieu à l’automne 2019.