Au balcon comme au salon

Émilie Corriveau Collaboration spéciale
Côté couleur, la tendance est théoriquement au vert printanier — c’est l’entreprise Pantone qui l’a déclaré —, mais d’après le propriétaire de la boutique Le balconier, Réjean Laprise, plusieurs coloris ont la cote cette année.
Photo: Le balconier Côté couleur, la tendance est théoriquement au vert printanier — c’est l’entreprise Pantone qui l’a déclaré —, mais d’après le propriétaire de la boutique Le balconier, Réjean Laprise, plusieurs coloris ont la cote cette année.

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Très appréciés des citadins en période estivale, les balcons et les terrasses constituent pour plusieurs de véritables havres d’évasion. Pour en profiter pleinement, de plus en plus de gens les aménagent comme un prolongement de leur résidence. Afin d’en apprendre davantage sur cette tendance et sur ce qui fait vibrer les Québécois en matière de design extérieur, Le Devoir s’est entretenu avec Réjean Laprise, propriétaire de la boutique montréalaise Le balconier.

« Quand on se promène à vélo en ville, on voit que la tendance, c’est d’aménager les espaces urbains comme des pièces de la maison, relève M. Laprise. C’est tout un changement comparativement à il y a quatre ou cinq ans. Avant, on ne voyait que de grosses poubelles et des barbecues ! Disons qu’il y a de quoi être content qu’on soit passés à autre chose ! » indique d’entrée de jeu M. Laprise.

Si c’est le cas, explique-t-il, c’est notamment parce que l’offre en magasin est aujourd’hui beaucoup plus complète et mieux adaptée aux espaces urbains qu’elle ne l’était par le passé.

« Quand j’ai ouvert la boutique [2013], ce qu’on voyait beaucoup dans les magasins, c’était des meubles très traditionnels, souvent en rotin, de type campagnard. C’était en général assez gros, pas très adapté aux petits espaces et ça ne convenait pas du tout au style urbain, précise M. Laprise. Maintenant, il y a plus de produits intéressants, ce qui fait que plus de gens qu’avant décident de bien aménager leur balcon ou leur terrasse. »

Qualité et durabilité

En ce moment, c’est surtout le mobilier de style urbain et contemporain qui a la cote. Les articles les plus populaires sont les tables, chaises et fauteuils d’extérieur qui s’apparentent le plus à des meubles d’intérieur.

« La tendance est à la qualité et à la durabilité. Les gens veulent des meubles qui peuvent rester dehors l’hiver et qui vont résister aux intempéries. Ils ne veulent pas que leur table rouille après deux ans ou que leur fauteuil change de couleur à cause du soleil, souligne M. Laprise. Par contre, ils ne veulent pas que leur mobilier nécessite beaucoup d’entretien. Les meubles qui répondent à ces deux critères-là sont très demandés. »

Dans le même ordre d’idées, les produits locaux et écoresponsables ne cessent de gagner en popularité. Même s’ils se vendent souvent un peu plus cher que ceux qui ne le sont pas, ils trouvent maintenant un écho intéressant auprès de la population.

Photo: Le balconier

« Les gens ont moins tendance qu’avant à acheter des choses pas chères qui vont engraisser les dépotoirs à la fin de l’année parce qu’elles sont de qualité médiocre. Ils veulent de plus en plus des produits durables, qui respectent l’environnement. Un certain nombre de compagnies ont compris cette tendance, et cela commence à paraître dans leur offre. Par exemple, on trouve maintenant beaucoup plus de produits réparables qu’avant », note M. Laprise.

Du plancher au plafond

Fait intéressant, même si c’est souvent au mobilier que les gens accordent le plus d’importance lorsqu’il est question de design extérieur, de plus en plus d’entre eux s’efforcent de personnaliser les plafonds, murs et sols de leurs balcons et terrasses.

« Les tapis et les revêtements de sol en bois sont de plus en plus populaires, confie M. Laprise. On en trouve aujourd’hui de très résistants et de très bonne qualité. Ça donne beaucoup de style à un balcon ou une terrasse. […] Les pergolas et les parasols sont aussi beaucoup plus utilisés qu’avant dans les aménagements urbains. »

Dans le même esprit, les toiles d’intimité pour le balcon sont aujourd’hui considérées par plusieurs comme un élément de décor à part entière. Elles ne sont plus seulement utilisées pour protéger les espaces privés des regards indiscrets, mais également, pour les égayer.

Des accessoires colorés et personnalisés

Côté couleur, la tendance est théoriquement au vert printanier — c’est l’entreprise Pantone qui l’a déclaré —, mais d’après M. Laprise, plusieurs coloris ont la cote cette année.

« Chez nous, c’est le bleu qui est le plus populaire ce printemps, mais à peu près toutes les couleurs se vendent », souligne-t-il.

En matière d’accessoires, les coussins décoratifs et les jetés sont de bon ton. Sur le marché, on en trouve actuellement une quantité impressionnante aux couleurs vives et aux motifs originaux.

Les jardinières et les pots de fleurs sont aussi fort populaires. Ils sont offerts dans une multitude de teintes et de matériaux et peuvent autant servir à enjoliver l’espace qu’à délimiter des zones dans l’aménagement.

Quant aux foyers, ils gagnent indéniablement en popularité. Encore peu répandus il y a tout juste quelques années, ils sont de plus en plus présents sur les balcons et terrasses des Québécois.