Coup d’envoi du projet Solar Uniquartier

Charles-Édouard Carrier Collaboration spéciale
Photo: Devimco

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Au nord-est des autoroutes 30 et 10, le projet Solar imaginé par Devimco est présenté comme le nouveau centre-ville de la Rive-Sud de Montréal.

Le 12 septembre dernier, plusieurs dignitaires, dont le ministre de la Santé et député de La Pinière, Gaétan Barrette, et le président de Devimco Immobilier, Serge Goulet, participaient à la première pelletée de terre d’un ambitieux projet de développement mixte : Solar Uniquartier dont la première phase est prévue pour 2018.

Pour le moment, ce n’est qu’un vaste terrain couvert d’arbres et d’herbes hautes. Dans l’ombre du Quartier Dix30 et en plein dans l’axe du projet de système léger sur rail (SLR) de la Caisse de dépôt et placement, c’est ici que sera érigé Solar Uniquartier, l’un des plus importants TOD (Transit oriented development) au Québec.

Après la réalisation du Quartier Dix30 et la revitalisation de Griffintown avec District Griffin, Devimco Immobilier investit maintenant plus d’un milliard de dollars dans un projet où l’on souhaite réaliser une intégration optimale des transports collectifs et avec lequel on caresse l’ambition de devenir la référence en matière de développement immobilier au Québec. « Dès le départ, on s’est donné un défi : penser autrement, sortir de notre zone de confort et avoir de l’ouverture. On a établi deux grands paramètres de développement qui allaient devenir les pierres d’assises de notre projet : les gens et l’environnement, pour l’espace qu’on habite, mais aussi pour les principes de développement durable », explique Serge Goulet, le président de Devimco.

Des chiffres impressionnants

Solar comptera 2500 unités résidentielles, un parc de plus de 130 000 pieds carrés, un million de pieds carrés d’espaces commerciaux et de bureaux, deux hôtels avec boutiques, un centre de congrès capable d’accueillir 1000 personnes, un complexe de sport, santé et loisir et une grande place publique, tout cela totalisant 3,5 millions de pieds carrés. C’est trois fois la superficie du 1000 de la Gauchetière ou deux fois celle de la place Ville-Marie. À ce projet encore plus grand que le Quartier Dix30, déjà le deuxième plus gros lifestyle center au Canada, on prévoit également d’ajouter une gare du Réseau électrique métropolitain (REM).

Penser aux espaces verts

Le promoteur, aidé des firmes d’architecture ACDF, LemayMichaud et FABG, souhaitait mettre de l’avant l’esprit de communauté et créer un lieu de convergence où l’humain serait au centre de l’expérience. Si on reproche parfois aux développeurs immobiliers d’accorder peu d’importance à l’intégration d’espaces verts dans leurs projets, avec Solar, Devimco entend sortir du lot. Pour y arriver, l’entreprise s’apprête à construire un des plus grands espaces publics à être intégré à un développement privé. Le parc d’une superficie de 160 000 pieds carrés et la place de la Gare seront au coeur de Solar Uniquartier. « Au total, c’est plus de 250 000 pieds carrés d’espace public minéralisé et vert autour desquels on va déployer une mixité complètement éclatée. À elle seule, la place de la Gare pourra accueillir 5000 personnes. Ce sera la plus grande place événementielle extérieure de la Rive-Sud. Les installations, les équipements technologiques et le mobilier urbain permettront des évènements culturels douze mois par année », promet M. Goulet.

La rue d’ambiance

Pour relier ses nombreux espaces publics, l’équipe a imaginé un parcours unificateur composé de sentiers, de pistes cyclables et d’une rue d’ambiance. « On a visité une multitude de rues d’ambiance partout dans le monde. Mais, bien qu’on se soit inspiré des plus grandes villes, ce qu’on fait ici, c’est quelque chose qui nous ressemble, selon notre culture, notre climat. La nôtre va prioriser le transport actif et elle pourra être fermée pour des évènements, des festivals ou des marchés publics », ajoute M. Goulet.

Le développement durable

« Nous nous sommes demandé comment nous pourrions faire du développement économique tout en étant écoresponsables », confie le président de Devimco. D’un point de vue technologique, Solar possédera son propre système de récupération d’énergie et l’ensemble des constructions sera intégré à une boucle de récupération qui permettra d’économiser jusqu’à 40 % d’énergie annuellement. Puis, divers équipements seront alimentés par de l’énergie solaire.

Un grand projet

Pour le ministre Barrette, Solar est beaucoup plus qu’un projet immobilier : « C’est un projet de vie, c’est un modèle d’organisation de société, dans un quartier, une ville, en intégration et en connexion avec la grande région de Montréal. Il faut saluer ça, c’est un projet du Québec, ce sont des Québécois qui font ça, des gens de Brossard qui ont travaillé à ça », lançait-il à la conférence de presse. Il en a profité pour réitérer l’appui de son gouvernement, particulièrement en ce qui a trait au SLR, à la gare et au viaduc que l’on projette de construire au-dessus de l’autoroute 10 pour relier Solar au Quartier Dix30. « Ce n’est pas juste un beau projet, c’est un grand projet. Un projet avec un impact social pour la Montérégie et bien au-delà, incluant la grande région de Montréal », ajoutait le ministre en terminant son allocution lors de l’inauguration officielle du chantier.

Site web du projet Solar Uniquartier : www.solaruniquartier.com