Rachel Julien s’apprête à construire un nouvel immeuble de condos dans Rosemont

Émilie Corriveau Collaboration spéciale
Le projet d’habitation U31 du promoteur Rachel Julien
Photo: Rachel Julien Le projet d’habitation U31 du promoteur Rachel Julien

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Situé à quelques pas des Shops Angus dans le quartier Rosemont–La Petite-Patrie, le projet d’habitation U31 du promoteur Rachel Julien connaît depuis ses débuts un engouement certain. Très heureuse de l’enthousiasme que suscite ce dernier, l’entreprise vient de mettre en vente les unités de la troisième phase de son ensemble immobilier. Ainsi, d’ici deux ans, 90 logements supplémentaires s’ajouteront aux 235 existants. Tour d’horizon.

C’est au tournant de 2010 que le projet U31 a vu le jour. À l’instar de six autres promoteurs immobiliers, Rachel Julien participait alors à un appel d’offres lancé par la Ville de Montréal. « Il fallait créer un projet de développement urbain exemplaire qui allait mettre en valeur certains sites de la métropole », se souvient M. Denis Robitaille, président fondateur de Rachel Julien.

« La Ville avait établi un système de pointage très rigoureux pour lui permettre de retenir le meilleur projet, poursuit-il. Finalement, c’est nous qui avons obtenu le plus de points et c’est U31 qui a été choisi. Il faut dire que c’est un projet qui comporte beaucoup de logements familiaux et que c’est quelque chose qui semble avoir été apprécié. »

Phase 3

Un peu moins de six ans après avoir remporté l’appel d’offres de la Ville de Montréal, Rachel Julien vient tout juste de commencer la vente des unités de la troisième et avant-dernière phase du projet U31.

« C’est une phase qui comportera 90 unités, indique M. Robitaille. Le bâtiment s’élèvera sur six étages, mais il sera pourvu de mezzanines au sixième. »

Comme c’était le cas dans les deux précédentes phases, les unités situées au rez-de-chaussée du nouveau bâtiment seront destinées surtout aux familles. La plupart auront une superficie avoisinant les 1000 pi2 et quelques-unes d’entre elles se déploieront sur deux étages.

« On a plusieurs logements prévus pour les familles dont les chambres — deux ou trois — sont situées à l’étage. C’est une configuration qu’on aime beaucoup », spécifie M. Robitaille.

Avec ses appartements très spacieux, le dernier étage saura surtout plaire aux acheteurs expérimentés. Il faut dire qu’il a été conçu pour répondre aux besoins de résidants qui habitent le quartier depuis longtemps, mais qui, parce que leur progéniture a quitté le nid familial, désirent troquer leur demeure pour un logement demandant moins d’entretien et comprenant diverses commodités.

« Ce sont des unités qui font entre 995 et 1300 pi2. Leur configuration est vraiment intéressante ; les chambres sont situées au sixième étage et au niveau supérieur, il y a des pièces de vie qui sont ouvertes sur des terrasses avant et arrière. Les vues sont exceptionnelles ; on peut voir le fleuve, le centre-ville, la montagne, les feux d’artifice, etc. », relève le promoteur.

Quant aux unités situées sur les étages centraux, elles comportent pour la majorité une chambre et ont été conçues pour satisfaire les célibataires et les jeunes couples.

« C’est une portion du projet qui s’adresse beaucoup aux premiers acheteurs, signale M. Robitaille. Il faut savoir que la Ville nous demande de prévoir au moins 20 % de logements pour cette clientèle. Dans cette phase-là, on en a prévu un peu plus. »

Des espaces communs seront aussi aménagés dans cette avant-dernière phase d’U31. Sur le toit, il y aura notamment une piscine, qui sera bordée d’une vaste terrasse et au rez-de-chaussée, une salle d’exercice sera construite.

Idéalement située

Bordée de sentiers piétonniers et de nombreux espaces verts, la troisième phase d’U31 permettra à ses résidants de profiter d’une qualité de vie exceptionnelle.

« Le projet profite du meilleur des deux mondes, parce qu’il est entouré de verdure, mais qu’il est aussi situé à proximité d’une foule de services, souligne le promoteur. Il y a de grandes surfaces, notamment des épiceries, et plusieurs commerces de proximité. Il y a aussi beaucoup de restaurants très agréables aux alentours. Quant au métro Préfontaine, il est situé à environ cinq minutes à pied de l’entrée de la phase 3. La piste cyclable n’est pas loin et il y a plusieurs autobus qui desservent le secteur. Tout cela fait en sorte que les résidants n’auront pas besoin de prendre leur auto s’ils ne désirent pas le faire et qu’ils pourront adopter un mode de vie sain. »

Coûts et échéancier

Pour faire l’achat de l’une des 90 unités de la troisième phase d’U31, les aspirants propriétaires devront débourser un minimum de 160 000 $, taxes incluses. « Ça, c’est pour les petits studios, précise M. Robitaille. Pour les deux chambres, ça tourne autour de 200 000 $. Et pour les penthouses, on parle de 598 000 $ avec les taxes. »

D’après l’échéancier élaboré par l’équipe de Rachel Julien, les travaux de construction du nouveau bâtiment débuteront en janvier 2017. La livraison des unités aura pour sa part lieu en juillet 2018.