Des condos de prestige à Laval-sur-le-Lac

Émilie Corriveau Collaboration spéciale
Photo: Groupe Quorum

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Très prisé des acheteurs fortunés de la région métropolitaine et reconnu pour son offre de villégiature, le quartier Laval-sur-le-Lac accueillera bientôt un premier ensemble immobilier de condominiums haut de gamme. Développé par le Groupe Quorum en partenariat avec le Groupe Marsan, le projet lancé en novembre dernier suscite déjà beaucoup d’intérêt.

Localisé aux abords d’un boisé centenaire, à quelques pas d’un club de golf et de la rivière des Mille Îles, le complexe Laval-sur-le-Lac comprendra à terme quatre îlots de sept étages. Ceux-ci abriteront chacun entre 24 et 30 condominiums de luxe dont les superficies oscilleront entre 1500 et 4000 pi2.

De couleur blanche et dotés d’une fenestration très généreuse, les immeubles seront disposés en quinconce et bâtis à proximité les uns des autres. Ils comprendront toutefois des entrées distinctes. L’un des bâtiments sera pourvu d’espaces communs et leur usage s’étendra à l’ensemble des résidents du projet.

À l’intérieur, que ce soit dans les espaces communs ou dans les unités d’habitation, le luxe se traduira par des finis élégants, haut de gamme et recherchés.

En ce qui a trait aux prix, les copropriétés Laval-sur-le-Lac conviendront surtout aux acheteurs fortunés.

« La majorité des unités de la première phase se vendent autour de 700 000 $. On en a à 500 000 $ et d’autres à plus d’un million. Étant donné la qualité du produit que nous offrons, il s’agit d’un excellent rapport qualité-prix », précise M. Maxime Laporte, directeur du développement au Groupe Quorum.

Une clientèle fortunée, mais diversifiée

Sur le marché depuis la fin novembre 2015, les unités du projet Laval-sur-le-Lac connaissent une popularité intéressante auprès des clientèles cibles.

« Plusieurs de nos clients sont des gens qui connaissent un certain succès en affaires et qui viennent de Laval ou de Montréal, indique M. Laporte. Ils ont décidé d’acheter chez nous parce qu’ils trouvent que la localisation du projet permet un style de vie actif. C’est à proximité de la piste cyclable et du golf. C’est aussi tout près de la rivière des Mille Îles — où les gens peuvent faire du canot et du kayak —, du club de curling et de la marina. Et comme on va avoir une piscine permettant de faire des longueurs et un court de tennis, c’est idéal pour eux. »

Les condos Laval-sur-le-Lac attirent également une clientèle de retraités. Bon nombre d’entre eux disent ne plus avoir envie de s’occuper d’une grande maison et vouloir profiter davantage de leur résidence secondaire, laquelle s’avère souvent être une copropriété en Floride.

« On a aussi des acheteurs fortunés qui sont un peu plus âgés, mais qui ne sont pas prêts à vivre en résidence, note le directeur du développement. Certains sont en couple, d’autres sont seuls. Nos condos sont parfaits pour eux parce qu’ils viennent avec les services dont ils ont besoin. Ils apprécient les ascenseurs et le fait que nous offrions un service de conciergerie spécialisé. »

Ventes et échéanciers

D’après M. Laporte, les unités de la première phase du projet se vendent actuellement au rythme d’une habitation par semaine. Étant donné le marché limité auquel s’adresse le Groupe Quorum avec ses habitations haut de gamme, le promoteur se dit très satisfait de la cadence.

« Notre pavillon des ventes, qui est construit depuis trois mois et qui reproduit fidèlement le hall d’un des immeubles, nous aide beaucoup, commente-t-il. Tout est identique : les portes, les fenêtres, les planchers, l’ardoise sur les murs, etc. On a tellement investi dans l’architecture et le design de ce projet-là qu’on trouvait vraiment important que les visiteurs puissent voir de leurs propres yeux ce dont il était question. »

Quelques unités sont toujours disponibles dans la première phase du projet. Comme les travaux de construction ne sont pour l’instant pas entamés, les acheteurs disposent encore d’une grande flexibilité quant à l’aménagement de leur logement.

« C’est le cas pour les deux prochains mois, indique M. Laporte. Ensuite, on va devoir fixer les unités, parce que si tout se passe comme prévu, nous allons commencer la préparation du chantier en avril. À ce moment-là, les gens ne pourront plus apporter de changements majeurs à la disposition de leur unité, mais ils pourront tout de même le faire pour ce qui est des finis et des aménagements mineurs. »

Les travaux de construction de la première phase des condominiums Laval-sur-le-Lac devant débuter au printemps, les unités de l’immeuble devraient être livrées à l’automne 2017. Fait important, c’est ce bâtiment qui comprendra le centre de conditionnement physique et la piscine à débordement chauffée de l’ensemble immobilier. Ainsi, les premiers résidents à habiter le projet pourront profiter pleinement des aires communes dès leur arrivée.

Quant à la deuxième phase du projet, elle devrait être mise en vente d’ici l’été 2016.