Du nouveau à Notre-Dame-de-Grâce

Marie-Hélène Alarie Collaboration spéciale
Photo: Le Beaumont NDG

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Dans le quartier bien établi de Notre-Dame-de-Grâce, il est rare de voir s’ériger de nouveaux projets immobiliers. Le Beaumont NDG est un complexe qui saura attirer les personnes qui aiment la tranquillité des rues arborées et l’effervescence du Village Monkland.

Le développeur immobilier DevMcGill possède une vaste expérience depuis ses débuts en 1998, année où son président Stéphane Côté reconvertit son premier site historique dans le Vieux-Montréal. Aujourd’hui, Le Beaumont NDG est le dernier né des projets du groupe.

À l’image d’Outremont ou de Westmount, le quartier de Notre-Dame-de-Grâce n’offre pas de nombreux terrains pour de nouvelles constructions. « Nous avons assemblé quelques terrains pour finalement obtenir 50 000 pi2. Ç’a été très long », rappelle Stéphane Côté. Il fallait aussi recevoir les autorisations de la Ville, ce qui a nécessité plus d’un an et demi de négociations et de consultations.

Dans son plan métropolitain d’aménagement et de développement, la Ville de Montréal veut mettre en avant des projets immobiliers densifiés sur les secteurs centraux à proximité des axes de transport en commun. « Notre projet est à moins d’un kilomètre du métro Villa-Maria et très bien desservi par les bus. » Ensuite, il s’agit d’adapter les projets au voisinage. Ce qui a séduit dans le projet Le Beaumont, c’est bien sûr la galerie marchande et son marché d’alimentation, ce qui manquait au quartier… Toutefois, le projet a connu des débuts difficiles.

Retourner à la table à dessin

Les premières ventes ont eu lieu en novembre 2014 : « On a eu un bon petit succès avec 28 ventes qui se sont réalisées. » Mais comme l’immeuble épouse un terrain irrégulier, il se retrouvait avec des formes étranges. Le promoteur a recueilli de nombreux commentaires dont certains mentionnaient « que bien qu’intéressants de par la forme les intérieurs n’étaient pas aussi efficaces que ce que les acheteurs auraient aimé ». C’est vrai qu’il y avait une certaine perte d’espace avec deux bâtiments distincts reliés par une passerelle.

Chez DevMcGill, on en a pris acte. Dès l’hiver 2015, le groupe retourne voir les gens de la Ville de Montréal pour tenter d’améliorer le bâtiment. « On a retravaillé l’architecture pour tenter de rendre l’ensemble plus efficace, avec des appartements plus ergonomiques. » Il a ensuite présenté quelques options à la Ville et en fin de printemps Stéphane Côté a obtenu toutes les autorisations pour aller de l’avant avec un nouveau projet.

Les façades un peu plus en pointe sur le boulevard Côte-Saint-Luc ont été maintenues, mais à l’arrière on a tenté de revenir vers des formes plus rectangulaires pour gagner en efficacité et en espace dans les intérieurs.

Après les Fêtes, le groupe a présenté les nouveaux plans et l’accueil a été encourageant. « Dans les prochaines semaines, on va recontacter les gens qui avaient déjà manifesté de l’intérêt pour le projet et au mois de mars on fait un lancement grand public. »

Les résidents du secteur de NDG sont souvent très attachés à leur quartier. Stéphane Côté croit que les plus petits espaces du projet sauront séduire les personnes seules ou les couples. « Les appartements un peu plus grands attireront des gens qui quittent leur grande maison, mais qui ont encore besoin d’espace, avec un coin bureau, une chambre pour les amis, les enfants ou la parenté. »

Les résidences

Les 140 unités d’une, deux ou trois chambres à coucher ainsi que les penthouses seront distribués dans deux tours de huit et onze étages. Les résidences auront des superficies de 600 pi2 à 1600 pi2. Sur les deux premiers niveaux s’étalera la galerie marchande. Les premiers appartements se trouveront donc au troisième étage et s’élèveront jusqu’aux huitième et onzième étages avec des vues en hauteur pour chacune des unités. Choisir de construire deux tours plutôt qu’une seule a permis une fenestration généreuse pour chacune des unités.

Le groupe DevMcGill a opté pour une architecture au style contemporain. Une passerelle de verre reliera les deux tours recouvertes de verre, de métal et de maçonnerie décorative. Le toit du podium commercial sera transformé en jardin-terrasse aménagé. Cet espace convivial sera muni d’un coin-repas avec barbecues et aires de détente. Sur le toit de la plus petite tour, on trouvera une piscine.

Le Beaumont offrira un salon des propriétaires qui pourra servir de lieu de rassemblement équipé d’une cuisine et d’un téléviseur à grand écran. Un autre espace plaira aux plus actifs : la salle d’entraînement munie d’équipements modernes. Le stationnement intérieur comprendra un local à vélo et des casiers de rangement.

L’intérieur des unités reflétera le style extérieur résolument contemporain ainsi que celui des espaces communs à l’allure chic et élégante. Comme on le mentionnait, les intérieurs ont été repensés afin de maximiser l’espace. Avec des éléments raffinés, les résidences possèdent un design ergonomique. Pour les cuisines et les salles de bain, on a choisi un style européen aux lignes modernes.

On a porté une attention toute spéciale aux finitions des cuisines et des salles de bain. Tout un éventail de choix s’offre aux futurs acheteurs. Les armoires de cuisine se déclinent en deux types de finis ; soit des façades thermostructurées avec effet grain de bois et du thermoplastique lustré pour les façades de couleur uniforme. S’ajouteront des accents qui varieront selon l’ensemble choisi. Dans les salles de bain, on retrouve toujours ce même style contemporain avec des carreaux en porcelaine au sol et des carreaux muraux en céramique.

Chaque appartement présente de hauts plafonds en béton ainsi que des colonnes de béton donnant un style new-yorkais à l’ensemble. Chacune des résidences possède son espace extérieur privé, que ce soit un balcon ou une terrasse. Les prix des résidences s’échelonnent de 220 000 $ à 1,5 M$.

Le Beaumont NDG
5511, avenue de Monkland
Montréal (Québec) H4A 1C7
Métro Villa-Maria

Heures d’ouverture :
Lundi au jeudi : 12 h à 19 h
Samedi et dimanche : 12 h à 17 h
Fermé le vendredi 514 800-6841 devmcgill.com