Un nouveau complexe pour aînés actifs verra le jour dans Rosemont

Émilie Corriveau Collaboration spéciale
Conçue spécifiquement pour les 55 ans ou plus et dotée d’un important système de sécurité, la résidence pourra accueillir des préretraités, des retraités et des aînés autonomes.
Photo: Rosemont Les Quartiers Conçue spécifiquement pour les 55 ans ou plus et dotée d’un important système de sécurité, la résidence pourra accueillir des préretraités, des retraités et des aînés autonomes.

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Depuis quelques mois, l’ancien site de l’usine Norampac est en pleine transformation dans Rosemont. Bordé par les rues d’Iberville, Saint-Joseph et Molson, l’endroit deviendra bientôt un immense ensemble immobilier de près de 1200 logements. Rosemont Les Quartiers, une résidence pour personnes de 55 ans ou plus dont l’édification est déjà bien entamée, sera l’un des premiers projets de ce vaste développement résidentiel à voir le jour.

De facture contemporaine, le complexe a été conçu pour s’intégrer harmonieusement au patrimoine bâti du secteur. Une fois sa construction terminée, soit au printemps 2016, d’après les prévisions du promoteur Réseau Sélection, Rosemont Les Quartiers s’élèvera sur 10 étages et comprendra 477 logements locatifs. Ceux-ci auront une superficie variant de 350 pi2 à 1100 pi2 et seront aménagés dans un style contemporain.

Les espaces communs y seront abondants. On y trouvera des salons d’ambiance de diverses tailles, certains avec foyers, pour pratiquer différents types d’activité. Il y aura notamment une salle de cinéma ainsi qu’une salle de musique avec piano à queue, un atelier d’art et de menuiserie, un salon de billard et un salon de cartes. La résidence comptera également une salle de conditionnement physique, un lieu de recueillement et de prière, des salles de loisirs multifonctionnelles et des stations informatiques.

À l’extérieur, un vaste jardin sera créé dans une grande cour intérieure. On y trouvera un bassin d’eau aux abords aménagés en promenade avec bancs, balançoires, chaises et parasols. Pendant la saison chaude, les résidants pourront y pratiquer diverses activités, comme la pétanque ou le yoga.

Le complexe sera aussi doté d’une lumineuse salle à manger entièrement fenestrée et donnant sur le jardin. Les résidants pourront y prendre leurs repas ; le service aux tables sera offert. Une terrasse extérieure jouxtera la salle à manger ainsi qu’un café bistro. Le complexe comptera également un salon culinaire permettant aux locataires d’y recevoir leurs proches pour partager un repas en toute intimité.

Bien que les baux n’aient pas encore été signés, la résidence comptera aussi quelques espaces commerciaux. Réseau Sélection envisage d’y établir notamment un salon de coiffure, un dépanneur, un café et peut-être une pharmacie. Le choix dépendra des besoins de la clientèle.

« Le projet s’inspire un peu du concept de bateau de croisière, indique M. Gaétan Cormier, vice-président au développement chez Réseau Sélection. Les espaces communs sont nombreux et vastes, parce qu’on y passe beaucoup de temps. Les logements, eux, sont très bien aménagés, mais, en moyenne, leur superficie n’est pas immense. L’objectif est d’inciter les résidants à profiter au maximum des espaces communs. »

Clientèle

Conçue spécifiquement pour les 55 ans ou plus et dotée d’un important système de sécurité, la résidence Rosemont Les Quartiers pourra accueillir des préretraités, des retraités et des aînés autonomes. Lorsqu’une clinique médicale sera établie dans le secteur, ce qui fait partie des plans, le complexe pourra également servir de domicile à des gens ayant besoin d’une certaine assistance. Toutefois, compte tenu de la situation géographique du complexe et de son aménagement, le promoteur croit que la résidence plaira surtout aux aînés actifs habitant déjà Rosemont ou d’autres quartiers de la métropole.

« En raison du design des logements du projet et de sa proximité avec les parcs et les rues commerçantes du quartier, on est convaincu qu’on va attirer des gens très actifs. On s’attend à accueillir des gens qui utilisent le transport en commun et qui marchent beaucoup. C’est d’ailleurs pour cette raison que les services de proximité étaient une condition essentielle au développement de ce projet-là », souligne M. Cormier.

Loyers et disponibilités

Puisque la résidence est certifiée, pour vivre dans le complexe, les résidants devront compter un minimum mensuel de 1000 $ après crédits d’impôt pour le maintien à domicile des aînés. Cependant, la moyenne de l’ensemble des loyers tournera plutôt autour de 1500 $ par mois.

« Mais le prix du loyer inclut plusieurs choses », remarque M. Cormier. Il comprend effectivement tous les services de sécurité, la câblodistribution dans les logements, le chauffage, l’électricité, l’accès aux activités culturelles et récréatives ainsi qu’un repas par jour servi aux tables dans la salle à dîner.

À ce jour, un peu plus de 15 % des logements locatifs de Rosemont Les Quartiers ont trouvé preneur, bien que le complexe n’en soit qu’aux premières étapes de sa construction. Tous les types de logement sont donc encore disponibles, et ce, à tous les étages.