Livre - Intérieurs couture, Ivan Terestechenko

Émilie Folie-Boivin Collaboration spéciale

Ce texte fait partie du cahier spécial Habitation - Mars 2014

Pendant plus de 20 ans, quand il était en reportage chez les grands créateurs de mode, le photographe Ivan Terestchenko en a profité pour immortaliser les pièces de leurs maisons. Cette générosité des Alaïa, Yves Saint-Laurent et Coco Chanel, qui entrebâillent les portes de leur vie privée, nous permet de voir s’ils ont autant l’oeil pour habiller une pièce que pour vêtir les corps. Dans son palais florentin du XVe siècle dont la fenêtre ouvre sur le Duomo, Laudomia Pucci réussit à marier le portable sur son bureau de travail dans l’harmonie d’une chambre par où sont passés les papes et les reines. Giorgio Armani habite une sobre et masculine tanière calée dans une Suisse alpine ; sa maison de Saint-Moritz est sobre, aussi chaleureuse que glaciale grâce à l’acajou et à l’ours polaire naturalisé. Christian Louboutin, le maître de l’escarpin, favorise un minimalisme chic pour sa propriété de Louxor. Pas de climatisation, à peine une touche de déco, un lit placé au centre d’une pièce, avec un édredon immaculé, domine la chambre. Louboutin laisse ses murs dépouillés pour laisser rebondir les idées et se réverbérer le murmure des rois dans la vallée. Les nombreuses et grandes photos laissent au lecteur interpréter à sa guise ce qu’elles révèlent sur la vie de ces créateurs.

Intérieurs Couture

Ivan Terestchenko

À voir en vidéo