Habiter dans une ancienne usine de textile

Pierre Vallée Collaboration spéciale
Les Lofts De Gaspé prennent place dans une usine dont le caractère industriel a été préservé. Déclinés en condominiums et en maisons urbaines, ils offrent de grands espaces et de hauts plafonds. Chaque unité possède sa terrasse privée.
Photo: Lofts MTL Les Lofts De Gaspé prennent place dans une usine dont le caractère industriel a été préservé. Déclinés en condominiums et en maisons urbaines, ils offrent de grands espaces et de hauts plafonds. Chaque unité possède sa terrasse privée.

Ce texte fait partie du cahier spécial Habitation - Mars 2014

Le Mile-End de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal est aujourd’hui un quartier en pleine effervescence et de plus en plus prisé. À preuve, un tout nouveau développement résidentiel, les Lofts De Gaspé, vient d’y voir le jour.

 

 : l’immeuble est situé au 5265, avenue De Gaspé, à l’angle de la rue Maguire.

 

Le projet : il s’agit de la restauration et la reconversion d’une ancienne usine de textile en immeuble résidentiel. Le promoteur immobilier, Lofts MTL, a fait de la transformation d’immeubles industriels dont l’utilisation est devenue désuète sa spécialité.

 

L’esprit : l’immeuble Lofts De Gaspé compte 30 unités résidentielles de style loft à aire ouverte, soit 24 condominiums et 6 maisons urbaines ; les seules cloisons étant celles des chambres à coucher, salles de bains et salles de lessive. La superficie des unités est plutôt grande, allant de 1230 pieds carrés jusqu’à 2415 pieds carrés. Les maisons urbaines, situées au rez-de-chaussée, sont sur deux étages avec mezzanine et possèdent une entrée donnant directement sur la rue. On accède aux condominiums par un hall d’entrée commun. Chaque unité possède une terrasse privée aménagée sur le toit, où l’on trouve aussi un espace commun et un toit vert.

 

Pour qui : la clientèle visée est celle des professionnels, des artistes et des jeunes retraités.

 

Le coût : 300 $ plus taxes le pied carré. Par exemple, une unité de 1230 pieds carrés se vend 369 000 $ plus taxes.

 

Le nid : les unités se déclinent en une ou deux chambres à coucher, avec possibilité d’un bureau, et comptent une ou deux salles de bain et une salle de lessive. La hauteur moyenne du plafond est de 9 à 12 pieds, les maisons urbaines avec mezzanine ayant un plafond à 17 pieds. La fenestration est imposante, celle donnant sur l’avant de l’unité pouvant atteindre une dimension de 11 pieds de hauteur par 7 pieds de largeur. Les planchers peuvent être en béton frotté, en bois ou en céramique. La cuisine est de style moderne, avec comptoirs en quartz, et les électroménagers en inox sont compris dans le prix de vente. Un choix de couleur pour les murs est offert.

 

Ce qui le distingue : on a conservé l’allure industrielle de l’immeuble ; les gicleurs et la ventilation sont donc visibles et le plafond est demeuré en béton. L’intégrité et le volume du bâtiment ont été respectés, il n’y a pas eu d’ajout d’étages, l’immeuble en compte toujours trois. De plus, l’aspect extérieur du bâtiment a été préservé, on a même recyclé les vieilles briques du revêtement extérieur.

 

Le milieu de vie : situé au coeur du Mile-End, l’immeuble se trouve à proximité du boulevard Saint-Laurent, de l’avenue Fairmount, de la rue Saint-Viateur et de l’avenue Laurier Ouest, où l’on trouve une foule de commerces et de services de proximité.

 

Bureau de vente : 5265, avenue De Gaspé. Quelques unités sont encore disponibles pour occupation immédiate.

 

Collaborateur

À voir en vidéo