Le 21e - Et si le 21e arrondissement de Paris se trouvait à Montréal…

Marie-Hélène Alarie Collaboration spéciale
L’immeuble aura son propre club de sport avec spa, piscine, gym et hammam.
Photo: Illustrations Prével L’immeuble aura son propre club de sport avec spa, piscine, gym et hammam.

Ce texte fait partie du cahier spécial Habitation mars 2013

Si Paris compte 20 arrondissements, Montréal, elle, aura le 21e. Le 21e arrondissement, c’est le nom de ce tout nouveau projet immobilier de Prével qui vient d’être dévoilé, jeudi dernier. Petite visite virtuelle.

 

Pour bien situer ce 21e, projet qui comportera commerces et habitations, il faut avoir en tête le quadrilatère formé par les rues William, Saint-Henri et Saint-Paul et derrière la rue Duke. La rue Queen, devenue piétonnière, traversera le square situé au centre du projet. « Présentement, ce n’est qu’un grand stationnement, explique Laurence Vincent, vice-présidente marketing et communications chez Prével urbain. Prével avait déjà construit des habitations au Quai de la commune, dans la rue des Soeurs-grises, dans les années 90. À cette époque, le développement du quartier débutait, aujourd’hui, c’est un quartier construit et habité, et c’est la grande différence avec Griffintown. »

 

À l’européenne

 

Dans quelques années, les choses vont sans doute changer, puisque la rue William, qui borde le projet, sera l’une des artères qui traverseront le futur boulevard urbain que deviendra l’autoroute Bonaventure. La rue William deviendra alors le lien majeur entre les rues McGill et Peel. « La rue McGill est associée au Vieux-Montréal, alors que la rue Peel l’est à Griffintown, la rue William est une voie que les piétons et les voitures pourront utiliser. Amener des commerces dans cette rue va permettre aux résidants de se l’approprier pour la rendre plus vivante. »

 

On comprendra que ce square est au coeur du projet du 21e arrondissement. On a voulu s’inspirer des villes européennes pour créer un style de vie propre au complexe. C’est pourquoi, autour de ce square, on trouvera des petites boutiques comme des épiceries fines, une boulangerie, un café, un traiteur et un bistro. Ainsi, de nombreuses terrasses viendront entourer le carré de verdure orné d’une fontaine. On prévoit que six commerces pourront s’installer dans le premier îlot de ce nouveau projet.

 

Aujourd’hui, comme on est au tout début de ce projet dessiné par les architectes de la firme Cardinal Hardy, on en est à présenter la première phase du premier des deux îlots. Cet îlot représente la moitié du projet et comportera quatre phases. Un deuxième îlot verra le jour dans quelques années et on se donne trois ou quatre ans pour achever le premier.

 

« Depuis quelques années, nous avons toujours associé la firme Cardinal Hardy à nos projets, c’est elle qui a dessiné la plupart de nos projets », rappelle Laurence Vincent.

 

Cette fois-ci, on a imaginé une tour de 14 étages avec 122 habitations. Cette tour sera habillée de maçonnerie, d’acier et de beaucoup, beaucoup de verre. En effet, la fenestration sera abondante dans chacune des habitations, qu’elle soit de petite ou de grande dimension. Les choix d’appartements vont du plus petit pied-à-terre au spacieux appartement de 1300 pieds carrés, en passant par les espaces d’une et deux chambres à coucher.

 

Ici, quand on parle de pied-à-terre, on a pensé aux gens qui possèdent déjà une maison à la campagne et qui désirent venir en ville pour profiter des spectacles, d’un bon repas au restaurant ou tout simplement un peu de la grande ville. Ces petits espaces avec mobilier intégré ont été pensés comme des chambres d’hôtel : « Les gens n’auront qu’à apporter leur télévision ! »

 

Agriculture urbaine!

 

Au 21e arrondissement, Prével a porté une attention toute particulière aux espaces communs. Dès l’entrée, on pénètre dans un grand salon, pièce tout en hauteur qui donne le ton et est à l’image de la qualité de la construction qu’on retrouve partout dans l’immeuble. Tout juste à côté se trouvera le jardin d’hiver, qui sera comme une grande serre réconfortante quand les hivers se font trop longs. On y disposera de confortables fauteuils et les résidants, armés d’un bon livre, pourront y passer des après-midis gorgés de lumière. L’immeuble aura son propre club de sport avec spa, piscine, gym et hammam. « Plutôt qu’une simple salle avec des appareils et des éclairages au néon, on a voulu donner à cet espace un look de club privé avec des boiseries et des éclairages tamisés », explique Laurence Vincent.

 

Sur le toit des immeubles de cet îlot, on réserve de belles surprises aux résidants. D’abord, on a pensé à y aménager deux longues piscines avec chaises et parasols, ainsi que deux terrasses avec barbecue et lounge pour des réceptions plus ou moins intimes. Mais le plus spectaculaire sera la vue de 590 bacs d’agriculture urbaine remplis de fruits et de légumes. « On s’est associé à l’entreprise Biotop Canada, qui se chargera de l’entretien de ces bacs. On a imaginé vendre ces produits dans un petit kiosque situé sur le square ou encore partager entre les résidants des paniers hebdomadaires remplis de ces légumes tout frais et on ne peut plus locaux ! »

 

Les premiers appartements du 21e arrondissement pourront être livrés dès le printemps 2015. Les prix s’échelonnent de 133 000 $, pour un pied-à-terre, jusqu’à 600 000 $ pour une habitation de 1300 pieds carrés.

 

Bureau des ventes: 675, rue William, Vieux-Montréal, http://le21e.prevel.ca/fr/

 


Collaboratrice