La Tour Icône - « Montréal est sur le point de connaître ce que Toronto a connu il y a une quinzaine d’années »

Pierre Vallée Collaboration spéciale
Photo: Béïque, Legault, Thuot, architectes (BLTA)

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Le centre-ville de Montréal s’enorgueillira prochainement d’une nouvelle tour d’habitation de 38 étages. Sise rue de la Montagne, à l’angle du boulevard René-Lévesque Ouest, la Tour Icône abritera 381 condominiums haut de gamme et à la fine pointe de la technologie.

Le promoteur de la Tour Icône est la société Stationnement métropolitain inc. et la conception architecturale a été confiée à la firme Béïque, Legault, Thuot, architectes (BLTA). Stationnement métropolitain, une entreprise qui a fait sa renommée principalement dans le domaine des parcs de stationnement, s’est tournée vers l’immobilier, il y a de cela quelques années. On lui doit notamment l’hôtel Le Crystal de la montagne, dont la conception est aussi l’oeuvre de BLTA. Il s’agit donc d’une nouvelle collaboration entre ces deux entreprises.


Pourquoi construire un immeuble résidentiel de cette taille en plein centre-ville ?, pourrait-on se demander. « Il y a plusieurs raisons qui dictent ce choix, explique Olivier Legault, architecte et associé chez BLTA. D’abord, Montréal est en évolution et son centre-ville est en plein développement. Je crois que Montréal est sur le point de connaître ce que Toronto a connu il y a une quinzaine d’années. La période est donc propice à investir au centre-ville. »


D’autre part, il y a un facteur sociologique auquel la Tour Icône se veut une réponse. « De plus en plus de gens vivent seuls et cette tendance est une tendance lourde de nos sociétés, comme le confirment plusieurs études et ouvrages. Ces ménages d’une seule personne ne veulent pas s’isoler en banlieue ou dans des quartiers éloignés, ils veulent plutôt se retrouver au centre de l’action, près de leur lieu de travail, si possible, d’où l’attrait pour le centre-ville. De plus, en intégrant le résidentiel à la trame immobilière du centre-ville, on dynamise le quartier. La présence de résidants a pour effet d’attirer de nouveaux services de proximité. N’a-t-on pas toujours déploré que le centre-ville s’éteignait dès la fermeture des bureaux ? »

 

Concept et design


La structure de la Tour Icône sera en béton, ce qui permet d’installer une imposante fenestration sur les quatre faces de l’immeuble, grâce à l’utilisation de murs-rideaux en verre. Ainsi, les murs extérieurs de tous les condos seront entièrement fenestrés, seuls les murs intérieurs seront aveugles. « Cela offre une vue spectaculaire et permet aussi de profiter pleinement de l’ensoleillement. »


Les électroménagers, de marque allemande, telle Miele, sont compris dans le prix de vente. « Pour nous, le design de la cuisine est un concept en soi, c’est la raison pour laquelle nous fournissons les électroménagers, afin que ces derniers s’insèrent parfaitement dans notre conception intégrée des cuisines, qui s’inspire de l’approche européenne. »

 

Domotique


La domotique sera aussi à l’honneur, puisque tous les condos seront munis d’un écran tactile à partir duquel on pourra exécuter diverses tâches, comme ouvrir et fermer l’éclairage, contrôler le chauffage et la climatisation, ouvrir et fermer les stores, etc. « Tous les condos sont équipés du mécanisme permettant l’installation de stores motorisés. De plus, l’écran tactile pourra être programmé afin d’être compatible avec un téléphone intelligent ou une tablette informatique. Ainsi, tout pourra être contrôlé à distance. »


Bien que la plupart des condos jouissent d’un balcon et certains même d’une loggia, les services communs n’ont pas pour autant été négligés. Ces derniers seront tous concentrés au huitième étage. On y trouvera donc piscine, sauna, salle d’exercice, espace yoga, salle de réception avec cuisine complète, etc. Le toit de l’édifice sera entièrement végétalisé et permettra la récupération des eaux pluviales. Par contre, il demeurera inaccessible aux résidants. « C’est que la vélocité du vent à cette hauteur de 38 étages est vraiment inconfortable. On a choisi plutôt de pratiquer un retrait de l’édifice au huitième étage, ce qui nous permet d’aménager des terrasses extérieures et même un terrain de tennis. » Le rez-de-chaussée logera le lobby et la conciergerie, disponible 24 heures sur 24.

 

Types de condo et prix


Le Tour Icône offrira quatre types de condo, soit le studio et les appartements d’une, deux ou trois chambres à coucher. Il est aussi possible de faire l’acquisition d’un casier et d’une place de stationnement au sous-sol. La superficie des appartements va de 323 pieds carrés, pour le plus petit, à 1524 pieds carrés, pour le plus spacieux.


La finition intérieure des condos se veut haut de gamme. Ainsi, plafond d’une hauteur de 9 ou 10 pieds, cabinet de cuisine PoggenPohl, comptoir de cuisine en quartz et dosseret en verre, lavabo avec robinetterie électronique, cabinet de salle de bain fait sur mesure, comptoir de pierre et plancher chauffant seront donc au rendez-vous. Une sélection de couleurs personnalisées et le surclassement sont aussi disponibles.


Et combien devra-t-on débourser pour s’y loger ? La fourchette des prix va de 181 900 $, pour un studio de 323 pieds carrés, à 862 900 $, pour un appartement de trois chambres à coucher de 1524 pieds carrés. Olivier Legault ne craint pas de ne pas trouver preneur. « On a aujourd’hui dépassé à Montréal le seuil psychologique de 500 $ le pied carré et on constate que les appartements à ce prix se vendent plus vite maintenant. » Le bureau des ventes, situé au 1175, de la Montagne, est déjà ouvert et offre aux intéressés une visite virtuelle des appartements.


***

 

Collaborateur