Côte Est - Le versant est de Bromont se transforme

Hélène Roulot-Ganzmann Collaboration spéciale
Les habitations de la Côte Est, à Bromont, sont conformes à des normes très strictes, afin que les propriétaires jouissent d’un environnement sain, confortable et économique.
Photo: Source Ski Bromont Immobilier Les habitations de la Côte Est, à Bromont, sont conformes à des normes très strictes, afin que les propriétaires jouissent d’un environnement sain, confortable et économique.

Ce texte fait partie du cahier spécial Habitation février 2012

Côte Est. «Quand on donne un nom à un projet, il y a toujours une raison, précise Charles Désourdy, président de l'entreprise résidentielle Ski Bromont Immobilier. Celle-ci est historique: si aujourd'hui on appelle ce secteur le Versant du lac, c'est parce qu'on a une vue sur le lac Brome. Si on remonte à 1964, alors qu'on pensait y construire un télésiège, on parlait du Versant est.»

D'ici cinq ans, si les acheteurs sont au rendez-vous, cent seize unités verront le jour dans ce secteur situé à une cinquantaine de minutes du pont Champlain via l'autoroute des Cantons-de-l'Est. Des maisons unifamiliales ou bifamiliales, mais aussi des immeubles à condos allant du triplex au «sixplex». Un petit village de trois cents personnes environ les fins de semaine, puisqu'il s'agira vraisemblablement surtout de résidences secondaires.

Pour les amoureux de la montagne


En attendant, la phase 1 est déjà prête et tend les bras à tous les amoureux de la montagne. Car c'est bien là l'atout majeur de ce nouveau projet immobilier en plein coeur de la forêt. «Les futurs propriétaires bénéficieront d'un accès ski-in/ski-out, note M. Désourdy. Nous nous adressons donc d'abord aux férus de glisse, car ils pourront être les premiers et les derniers sur les pistes. Mais pas seulement: nous ciblons également les gens qui cherchent la tranquillité et un secteur à basse densité. Il y a deux vies différentes sur ce site: l'hiver, avec les feuilles qui sont absentes et la vue vers l'est à l'infini, le soleil levant. Et l'été, lorsque les feuillus reprennent le dessus, ça devient un bout de campagne complètement isolé, pas de va-et-vient et la possibilité de profiter de toutes les activités qu'offre le coin: la ceinture de randonnée de 14 kilomètres, le parc aquatique, le golf, le vélo de montagne, l'équitation, etc. On s'y sent vraiment en forêt, parce qu'on s'est assuré de couper le minimum d'arbres, que les rues sont étroites... C'est tout cela qui fait le cachet de ce projet-là.»

Préserver le décor


Couper le minimum d'arbres par souci de tranquillité, mais aussi dans une volonté de préserver la nature environnante et de soutenir un développement durable: une préoccupation présente dans la plupart des projets immobiliers réalisés par la famille Désourdy, et qui est au coeur de celui-ci en particulier.

Situé sur un terrain de 26 hectares enclavé à l'intérieur de zones de conservation ayant pour objectif de préserver la biodiversité de la faune et de la flore, le projet a bénéficié d'une évaluation des caractéristiques naturelles, et des recommandations d'aménagement ont été émises, que les habitants devront respecter.

Dès le déboisement, les arbres les plus à risque ont été protégés individuellement et des barrières à sédiments ont été installées pour empêcher la migration des particules de sol, donc l'érosion.

Les habitations sont également conformes à des normes très strictes, afin que les propriétaires jouissent d'un environnement sain, confortable et économique: isolation performante, portes et fenêtres à haute efficacité énergétique, etc. «Nous insistons sur l'aspect du développement durable dans tous les sens du terme, souligne Charles Désourdy. Le côté social, avec la faible densité, le choix des couleurs qui se fondent parfaitement dans la nature; le côté économique, car on pense que, puisque c'est un secteur ski-in/ski-out, le projet demeurera vivant et à haute valeur ajoutée et qu'il devrait rester propre et entretenu. La valeur marchande d'une résidence ski-in/ski-out est plus élevée de 50 à 100 $ le pied carré qu'une résidence à la campagne. Enfin, le côté environnement, puisqu'on dépasse de loin la norme minimale.»

De 2500 à 3500 dollars le mètre carré


Huit unités sont d'ores et déjà réservées et habitables ou presque. Les superficies varient de 850 à 1800 pi2, pour un prix allant de 250 à 350 dollars le pied carré, selon le type de produit et selon que l'unité est en rez-de-jardin ou pas. «La plupart des habitations sont grandes, ajoute le président de Ski Bromont Immobilier. Beaucoup disposent de trois chambres, car la particularité du ski-in/ski-out, c'est qu'on a tout le temps du monde qui s'invite chez soi! Mieux, on est assuré de garder ses ados à la maison, et même lorsqu'ils sont partis, ils reviennent passer la fin de semaine... Il ne faut pas négliger cet aspect.» Toutes les unités, maisons comme condos, disposent de deux garages ou places de stationnement, d'une ou plusieurs terrasses, d'une fenestration abondante, de hauts plafonds architecturaux, d'un espace de vie contemporain à aire ouverte, d'une cuisine avec vaste îlot et garde-manger walk-in, d'une ou deux salles de bain complètes, de toilettes séparées, de planchers de bois, d'un foyer au bois ou au gaz, d'une insonorisation supérieure et de façades en bois et pierres. L'air climatisé, quant à lui, est en option, et les finitions sont de moyenne-haute gamme. «Même s'il est très difficile de définir la gamme, estime Charles Désourdy. Car c'est très subjectif et ça dépend des attentes de chacun. C'est pourquoi j'invite tout le monde à venir voir eux-mêmes! La semaine de relâche approche et certaines unités sont prêtes à être occupées...»

***

Collaboratrice du Devoir

***

Fiche technique
  • 116 maisons et condos d'ici cinq ans. La phase 1 est prête à être occupée
  • Sur le Versant du lac de Ski Bromont
  • À 50 minutes du pont Champlain via l'autoroute 10 (sortie 78)
  • Ski-in/ski-out, équitation, ceinture de randonnée, golf, vélo, parc aquatique
  • Vue à l'infini vers l'est
  • Une à trois chambres à coucher
  • De 850 à 1800 pi2
  • 250 à 350 $ le pi2 (plus les taxes)
  • Une à trois terrasses par unité
  • Foyer au bois ou au gaz
  • Air climatisé en option
  • Très grande fenestration
  • Planchers de bois
  • Hauts plafonds
  • Cuisine à aire ouverte
  • Deux espaces de stationnement par unité
Bureau des ventes:
Ski Bromont Immobilier, 150, rue Champlain, Bromont (Québec) J2L 1A2.

Tél. 450-534-2200, sans frais: 1-866-BROMONT

http://www.skibromont.com/immo/fr/cote-est.concept.htm

À voir en vidéo