Les meilleurs restos 2005

Le Cube: la cuisine du chef Gonzalez, une des plus belles de l’heure, réjouit le palais et l’âme.
Photo: Jacques Grenier Le Cube: la cuisine du chef Gonzalez, une des plus belles de l’heure, réjouit le palais et l’âme.

Pour bien commencer la nouvelle année, que je vous souhaite gourmande, raffinée et pleine de surprises et de découvertes, je vous propose mes meilleurs choix de l'année 2005.

Restaurant chinois

- Bô, boulevard Saint-Laurent

La cuisine remarquée de Suzanne Liu est une pure merveille de goût et un hommage à la cuisine asiatique. On redécouvre avec finesse les rouleaux impériaux si souvent galvaudés, ainsi que le fameux poulet du général Tao et les dumplings. Sans oublier la gentillesse de Many Cheng (le mari), le tout dans ce beau et charmant restaurant très bien tenu du haut du boulevard Saint-Laurent.

II 1/2

***

Restaurant japonais

- Jun I, avenue Laurier Ouest

Il est dommage, pour Jun, qu'il ne parle toujours pas français. Mais on lui pardonne, car ses sashimis, ses sushis et sa façon d'interpréter la cuisine japonaise en lui donnant une saveur montréalaise font de son restaurant un des meilleurs japonais de cette artère gourmande qu'est devenue l'avenue Laurier. Laissez-vous conseiller par le chef-patron et prévoyez quelques billets pour que la fête soit totale.

II 1/2

***

Restaurant de poisson

- Café Ferreira, rue Peel

Incontestablement le meilleur restaurant de poisson de Montréal, au point que même Depardieu en a fait son «ordinaire préféré». Tout y est bon: les sardines, la morue, les salades de poulpe ou encore les merveilleuses crevettes grillées comme il se doit. Un restaurant qui, d'année en année, mérite toujours la palme de l'excellence.

III 1/2

***

Restaurants actuels tendances

- Vertiges, rue Duluth

Thierry Baron vient d'ouvrir un restaurant qui vous procure des vertiges gastronomiques. Un beau décor, jamais trop osé, une cuisine recherchée, goûteuse et délicate, qui met en valeur des plats mijotés comme la joue de cochon ou la finesse des pétoncles cuits à la perfection. Très beau choix de vins fins d'importation.

II 1/2

—-

- Le Cube, rue Saint-Paul

Un chef rempli de génie et qui garde le succès modeste. Sa cuisine est une des plus belles de l'heure et réjouit le palais et l'âme. Même les pâtes, préparées à la façon de Gonzalez, sont une pure merveille. Un service discret et efficace complète ce restaurant d'hôtel-boutique où l'art de la table est à son meilleur.

III 1/2

—-

- Anise, avenue Laurier Ouest

Je suis depuis longtemps tombé amoureux de la cuisine de Racha Bassoul. Une cuisine fraîche, avec un dosage toujours impeccable, sans excès ni mauvais goût, avec en plus une touche d'épices maîtrisée avec sagesse et délectation. Il faut goûter ses raviolis aux poivrons grillés ou encore le risotto d'orge. Un choix difficile parmi les plats proposés, qui changent souvent.

III

—-

- Restaurant Europea, rue de la Montagne

Un restaurant qui continue de progresser et qui est sans cesse à la recherche du meilleur. Au fourneau, les deux chefs, Patrice et Jérôme, amis depuis toujours, utilisent les meilleurs produits d'ici et du monde entier. Le très célèbre et copié cappuccino de homard ou la morue aux haricots tarbais méritent à eux seuls le détour. En salle, avec la complicité de l'autre associé, Ludovic, tout baigne dans le vin et les choix éclairés proposés.

III

***

Bistros & tapas

- Le Tire-Bouchon, à Boucherville

Un vrai de vrai bistro comme on les aime. Garçon, un canon, s'il vous plaît! Après un Morgon non filtré qu'accompagne allègrement le cassoulet, le couscous comme à Essaouira ou encore la petite salade de gésiers confits comme chez Louis, à Paris. On porte le tablier blanc, la cravate sans prétention et, en plus, le pain servi compte parmi les meilleurs de Montréal.

II 1/2

—-

- Version Laurent Godbout, rue Saint-Paul

Sympathique bistro de tapas où l'on peut acheter tout ce qui se trouve à l'intérieur. Godbout s'amuse avec ses talentueux chefs à nous faire découvrir une brandade de morue fraîche, une déclinaison de foie gras et des plats sans prétention mais sans faille. Vins au verre, et un bar qui mérite, grâce à sa terrasse, que l'on s'y attarde.

II 1/2

***

Meilleurs sandwichs en ville

- Vasco da Gama, rue Peel et rue Bernard

Du pain toujours frais, la gentillesse d'Olivia ou d'Annick, des sandwichs uniques avec, par exemple, un bon chorizo grillé, du thon ou du canard confit... et, pour finir, un flan comme le font les mamans portugaises. Avec, en plus, de belles et copieuses salades, des vins ou des portos servis au verre.

II

***

Coups de coeur à Québec

- Restaurant Panache de l'auberge Saint-Antoine, rue Saint-Antoine

Un grand restaurant dans un tout nouveau et magnifique Relais & Châteaux dans la ville de Québec. Avec le chef Blais, on s'attarde à une cuisine typée et originale qui met en valeur, et de la bonne façon, les produits du Québec. À découvrir, la canette rôtie et braisée en deux services, le cerf de Boileau et le Roederer, que l'on sert au verre.

III

—-

- Restaurant L'Initiale, rue Saint-Pierre

Discret, beau, bon et extrêmement raffiné, ce restaurant est coté parmi les meilleurs du Québec. Une cuisine de grande qualité, fraîche du jour et toujours inventive, que l'on prépare à partir des meilleurs produits du monde, sans exagérer sur les prix.

III 1/2