Les vins de la semaine

Note de 0 à 9 : olfactive - gustative - ensemble du jugement personnel.

Échelle de notation

0 défectueux - vide

1 très inférieur - médiocre

2 commun - passable

3 convenable - moyen

4 agréable - bon

5 supérieur - très bon

6 très supérieur - rare

7 excellent - très rare

8 parfait - unique

9 absolu - achevé

R produit régulier

SP produit de spécialité

SI boutique Signature

***

Gras, fruité, droit

Château Tour des Gendres 2002, blanc, France, Bergerac, sec, no 858324, 16,85 $, SP, 5-5-6

Très beau nez beurré, abricoté, floral, agrume et un peu minéral, toujours aussi surprenant qu'agréable pour une élaboration issue à 80 % de sémillon et à 20 % de muscadelle. La bouche devient le théâtre d'un charmant duel acidité et gras. Il persiste longtemps et sa structure assez puissante accompagne bien un homard thermidor. À boire.

***

Franc, pulpeux, corsé

Château Grinou 2003, Rouge, France, Bergerac, no 896654, 17,70 $ SP, 6-6-6

Enfin de retour, avec ses très nets parfums de cerise, de mûre, de cèdre et d'épice. Un plaisir sans cesse renouvelé tant au nez qu'en bouche. L'ensemble est corsé, frais, tout en fruits rouges avec une astringence à faire craquer. Il appelle le foie de veau ou la côte d'agneau au jus. À boire ou à garder trois à sept ans.

***

Capiteux, savoureux

Fontanafredda barolo 2000, Rouge, Italie, DOC Barolo, no 020214, 30,75 $, SP, 7-7-7

Le bouquet complexe d'évolution danse avec les parfums de fruits frais et les fruits surmatures. Le bois, la terre, la réglisse et le sous-bois tracent un nez tout à fait invitant. Une attaque parfaitement franche et une structure à la fois capiteuse et veloutée. Un vin que l'on voit depuis toujours au Québec, à regoûter absolument. D'une envergure irréprochable.

***

Fin, attrayant, long

Dom. Fougeray de Beauclair 2002, Rouge, Bougogne, Marsannay, no 917302, 38,75 $, SP, 6-7-8

Ce pinot noir de St-Jacques en Marsannay est tout de fruits murs et très cassis avec des épices et une trace de bois noble. La première impression rafraîchit pour ensuite prendre une ampleur tout en finesse. Les tanins sont délicats et parfaitement efficaces pour une texture aussi persistante que savoureuse. Une finale lascive!