La citrouille, bien plus qu’une décoration d’Halloween!

Virginie Landry
Collaboration spéciale, cariboumag.com
On peut utiliser la citrouille comme décoration, et la manger par la suite.
Photo: Virginie Landry On peut utiliser la citrouille comme décoration, et la manger par la suite.

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

La citrouille est utilisée comme décoration d’Halloween depuis fort longtemps. On attribue cette tradition aux Anglais et aux Irlandais qui, dès le XVIIIe siècle, célébraient la fin de l’été en gravant d’affreux visages sur des navets fraîchement récoltés. De cette manière, ils espéraient éloigner les mauvais esprits de leur maison. Lorsque les Irlandais ont immigré massivement aux États-Unis au siècle suivant, ils ont apporté cette tradition, mais se sont mis à utiliser un produit local très populaire… La citrouille !

Des décennies plus tard, la tradition persiste, et les Québécois utilisent encore les cucurbitacées comme décorations en vue des célébrations du 31 octobre.

Catherine Lauzon, copropriétaire du Centre d’interprétation de la courge de Saint-Joseph-du-Lac, dans les Basses-Laurentides, reçoit chaque année des milliers de visiteurs dans ses champs en quête de la parfaite citrouille d’Halloween. Selon ses observations, le tiers d’entre eux sont des « foodies » avertis qui viennent « cueillir des courges et des citrouilles en grande quantité afin de les cuisiner ». Ce sont souvent des familles, prêtes à faire des séances automnales de popote.

Et les autres ? « Ce sont des gens qui viennent profiter de la beauté de nos champs pour faire une activité à l’extérieur, prendre quelques jolies photos et ramasser une citrouille qu’ils vont pouvoir décorer », dit-elle. D’où l’intérêt de rappeler que la citrouille, c’est bien plus qu’une décoration d’Halloween : c’est un fruit, et ça se mange !

La conserver adéquatement

 

Afin de favoriser la consommation de ses cucurbitacées, Catherine Lauzon explique qu’au Centre, ils ne plantent que des variétés comestibles (à l’exception d’une variété de petites courges décoratives, plantées en très petite quantité pour une clientèle ciblée).

Pour ce qui est de la traditionnelle citrouille orange, toutes les variétés plantées sont semblables : lourdes et compactes à la chair délicieuse. On peut aussi se procurer d’autres variétés qui seront plus petites, blanches ou jaunes, ou même des courges. Ensemble, elles feront un joli décor champêtre… et un potage encore plus savoureux !

Une fois cueillies, les cucurbitacées se conserveront jusqu’à deux mois si elles sont stockées dans de bonnes conditions.

« On essaie de ne pas laisser la citrouille dehors, conseille Catherine Lauzon. Si on veut l’utiliser comme décoration à l’extérieur, on la déposera sur du bois ou de la paille, et non pas du béton, qui est poreux et retient plus d’humidité. Cela la ferait pourrir plus vite. » Il faut aussi être vigilant face aux épisodes de gel, qui pourraient faire cristalliser la chair. Elle ne serait plus bonne à manger ensuite.

Une citrouille conservée à l’intérieur risque moins de périr prématurément.

La décorer avec soin

 

On peut utiliser la citrouille comme décoration, et la manger par la suite. Il suffit de suivre ces quelques bons conseils afin qu’elle reste fraîche et comestible.

Tout d’abord, il ne faut surtout pas percer notre citrouille. « Si on veut absolument la vider pour mettre une chandelle à l’intérieur, on le fait la journée même de l’Halloween », suggère Catherine Lauzon. Dès que la cueillette de bonbons est terminée, on coupe la citrouille et on la cuisine ou on la met au congélateur.

Sinon, on peut la peindre avec de la peinture à l’eau, la décorer avec des accessoires (chapeau, foulard, lunettes, boutons) ou même y ajouter des tatouages temporaires.

La cuisiner encore et encore

 

Il y a tant à faire avec une citrouille ! Certes, on pense bien souvent au potage ou à la tarte à la citrouille, mais il ne faut surtout pass’arrêter là. 
Selon Google Trends, en octobre 2022, les cinq recettes les plus populaires mettant en vedette la citrouille étaient les graines de citrouille grillées, les biscuits moelleux à la citrouille, la confiture de citrouille, le pain à la citrouille et la soupe à la citrouille.

On peut en faire une purée qu’on ajoutera dans des préparations à crêpes, à biscuits ou à muffins, par exemple. Au souper, on transforme la purée en sauce pour les pâtes ou pour rendre son risotto plus crémeux. Pas le temps de la cuisiner ? La purée se conserve facilement au congélateur pour au moins six mois.

Coupée en cubes, la citrouille s’ajoute dans un mijoté, un cari ou sur une plaque de légumes racines.

Ensuite, on voudra récupérer les graines pour en faire une délicieuse collation croquante et nutritive.

 

Si vous veniez à manquer d’idées, sachez que, bien souvent, les recettes demandant une courge se prêtent aussi très bien à la citrouille.

Et si notre citrouille n’a pas survécu à l’Halloween, malgré nos précautions ? Direction le compost, plutôt que la poubelle.

Ce contenu spécial a été produit par l’équipe des publications spéciales du Devoir, relevant du marketing. La rédaction du Devoir n’y a pas pris part.

À voir en vidéo