Bloc-notes gourmand

Maryse Deraîche
Cahier Plaisirs
Le 25 novembre dernier, le quartier DIX30 accueillait La Nuit Shanghai, un nouvel endroit promettant soirées animées et estomacs rassasiés à sa clientèle.
Photo: La Nuit Shanghai Le 25 novembre dernier, le quartier DIX30 accueillait La Nuit Shanghai, un nouvel endroit promettant soirées animées et estomacs rassasiés à sa clientèle.

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Nouveautés, événements, sorties de livres de recettes, activités éphémères… Chaque semaine, le cahier Plaisirs vous fait part d’actualités gourmandes à ne pas manquer.


 

Un nouveau livre de recettes consacré au yogourt

Un seul aliment comme point de repère pour élaborer 80 recettes ; voilà la mission que s’est donnée l’entreprise montréalaise Liberté en créant l’ouvrage Quand le yogourt nous rassemble. Recettes, inspirations et histoire. Réalisé en collaboration avec KO Éditions, le livre propose au lecteur un tour du monde des saveurs avec le yogourt nature au centre de toutes les recettes. Utile et appétissant, il l’est certainement, mais il recèle également de récits de chefs inspirants issus des quatre coins du monde. Quant à l’origine du yogourt, elle demeure incertaine, mais au début de l’ouvrage, on découvre l’histoire du yogourt au gré des cultures et des traditions. Le yogourt de type Balkan de la Bulgarie, le skyr irlandais, ou encore le kéfir russe ! Comment les consomme-t-on, quel lait utilise-t-on pour leur fabrication ? Des classiques de la cuisine sud-américaine, comme le pain de maïs, en passant par les mille et une saveurs de la cuisine thaïlandaise avec son poulet au cari rouge, les recettes offertes dans cet ouvrage comblent les gourmets éclectiques. Et les dents sucrées ne sont pas en reste, bien au contraire ! Le chocolat à tartiner aux amandes, ou encore le gâteau d’amour persan sauront satisfaire les amoureux de la canne à sucre. Le tout étant merveilleusement illustré par la photographe Alison Slattery.

Quand le yogourt nous rassemble. Recettes, inspirations et histoire, 25 $, en librairie

Ouverture d’un cabaret gastronomique

Le 25 novembre dernier, le quartier DIX30 accueillait La Nuit Shanghai, un nouvel endroit promettant soirées animées et estomacs rassasiés à sa clientèle. C’est le président du Groupe SH, Jacky Lin, qui a imaginé le projet à la suite d’un voyage à Shanghai. Son objectif ? Faire vivre l’expérience d’un soir de gala à l’hôtel Paramount dans les années 1920. Tous les soirs, des artistes burlesques et de cirque se produisent dans l’immense espace de 6000 pieds carrés. Et pour ravir les gourmands, c’est le chef exécutif David Yeh (Bulma Bar) qui est à la barre ! Le menu est à la fois chinois et français, mais une partie est consacrée à la cuisine chinoise authentique. On trouve donc sur la carte des spécialités comme les Dim Sum, le canard de Pékin laqué au miel et le bœuf Wagyu. Rappelant l’univers de The Great Gatsby, le décor a été imaginé par Valt design. On peut donc y apercevoir des fauteuils hauts de 6 pieds, des banquettes rondes, sous un éclairage clinquant et festif. Il est possible de réserver l’endroit et ses attraits pour des soirées privées.

La Nuit Shanghai. 9140, boulevard Leduc, à Brossard

La forêt boréale dans un verre pour Noël

La distillerie NOROI, située à Saint-Hyacinthe, s’est surtout fait connaître grâce à son alambic unique, conçu d’un réacteur en verre permettant la distillation à froid, et sa grande variété de spiritueux aromatisés aux nombreux ingrédients d’ici et d’ailleurs. Pour les Fêtes, place aux conifères ! Le nouveau Dry gin boréal présente des saveurs rappelant la forêt bien de chez nous. Les notes de cèdre procurent à la liqueur un caractère vif et frais. Et, en plus de la traditionnelle baie de genièvre, la cardamome, la coriandre, l’angélique, l’orange et le clou de girofle entrent dans la composition du spiritueux. Le procédé de distillation à froid quant à lui, permet d’obtenir un gin raffiné aux arômes délicats, mais complexes. Il convie tant à la création de cocktails de Noël, qu’à la dégustation sur glaçons.

Dry gin boréal, Distillerie NOROI, 50 $, à la SAQ

À voir en vidéo