Les crèmes molles qui valent le détour

Chez Sachère Dessert: sorbet mangue et thé au jasmin, fleurs de sureau décoratives
Photo: Valérian Mazataud Le Devoir Chez Sachère Dessert: sorbet mangue et thé au jasmin, fleurs de sureau décoratives

L’été offre mille raisons pour savourer le temps. Et c’est avec le plus grand dévouement que Le Devoir vous dévoile quelques endroits où il fait bon pousser plus loin le farniente. Qu’il goûte la vanille, la frite ou qu’il soit bercé par la brise, le plaisir se trouve souvent dans de bien simples choses.

N’y allons pas par quatre chemins : votre dévouée collaboratrice a le genou qui fléchit dès qu’une crémerie se pointe à l’horizon. C’est donc avec l’envie de partager découvertes et incontournables que nous proposons aujourd’hui 10 adresses à mettre sur vos itinéraires !

Montréal

Sachère Dessert Dès qu’elle a ouvert sa boutique en 2017, la pâtissière Sonya Sammut savait qu’elle proposerait plus tôt que tard des crèmes glacées molles. Après des années en restauration où les desserts à l’assiette étaient souvent accompagnés d’une glace ou d’un sorbet, elle souhaitait renouer avec ces douceurs qu’elle affectionne. Pour une troisième année, les mordus pourront déguster les deux saveurs en rotation ; des cornets délicats et décadents, à l’image des autres créations sucrées de la propriétaire.

Iconoglace Assistante-réalisatrice dans le milieu du cinéma durant 20 ans, « trippeuse de bouffe » depuis toujours, Anabelle Berkani a acheté il y a deux ans le bar laitier de son quartier, dans la Petite-Patrie. Après moult voyages, elle savait que son menu serait actuel : des glaces véganes artisanales, des cornets marbrés avec des sorbets mous, des parfums qui changent au gré des inspirations et des classiques de crémerie, mais revisités.

Les Givrés Avec trois adresses dispersées sur l’île, Les Givrés peut se targuer d’être un arrêt obligé depuis 10 ans. À l’instar de Kem Coba, autre institution ouverte au même moment, Les Givrés offrent des molles artisanales aux saveurs parfois inusitées parfois classiques. Leur petit plus ? Une machine importée d’Italie qui leur permet de fabriquer leurs propres cornets, quelque 100 000 cornets nécessaires annuellement. Nouveauté de l’été : une collaboration avec la boulangerie Le pain dans les voiles et une crème glacée à la saveur de pain grillé !

Trois-Rivières

L’étoile polaire « On va-tu à l’étoile ? » Voilà des mots souvent répétés dans le coin de Trois-Rivières. Et pour compte : Rémy Gingras, amateur de crème glacée, a fait pousser quatre Étoiles polaires sur le territoire de la Mauricie, en 15 ans. Un grand succès et l’un des premiers bars laitiers à offrir le trempage au chocolat. L’entreprise a surtout une carte unique dans sa manche : l’étoile filante, un service de crémerie mobile. Des molles trempées dans le chocolat maison directement chez vous… Un vœu réalisé !

Portneuf

Julie Vachon chocolat, la crémerie générale Ce n’est plus un secret bien gardé, si votre chemin croise le village de Deschambault, le sorbet mou aux framboises trempé dans le chocolat de Julie Vachon figure dans le haut de la liste. Ouverte depuis 2016, la crémerie générale, sise sous le même toit que la chocolaterie, propose aussi des crèmes glacées dures faites avec le lait bio de La Reine des prés, à Saint-Alban et des sorbets aux fruits concoctés à partir des récoltes maraîchères du coin.

Centre-du-Québec

Entre Fleuve & Brebis En logeant la 132, dans la région du Centre-du-Québec, on se dit qu’il ferait bon s’arrêter pour déguster un cornet avec vue sur le fleuve. Et c’est en tout point la proposition de Marie-Ève Lanteigne et Louis-Vincent Legault, propriétaires de la crémerie à Saint-Pierre-les-Becquets depuis près de six ans. La raison de son succès ? Des habitants locaux gourmands, un bouche-à-oreille de grande qualité, une crème glacée « traitée aux petits soins » et des desserts rafraîchissants servis dans de la vraie vaisselle.

Québec

Cassis Monna et filles Leur réputation dépasse les berges de l’île d’Orléans depuis longtemps déjà, mais une liste d’incontournables ne pourrait être complète sans parler de cette fameuse molle marbrée vanille-cassis. Catherine et Anne Monna ont réussi à créer avec leur équipe un sorbet mou au cassis dont l’acidulé se marie parfaitement au crémeux de la vanille de Coaticook. Une création qui rivalise de près le flotteur au cassis qui joue avec les mêmes ingrédients de choix.

Glacier Aberdeen Sur un petit coin de rue du quartier Montcalm à Québec, le glacier Aberdeen voit défiler les gourmands depuis plus de 30 ans. Des clients réguliers, Nicole et Claude, qui n’hésitaient pas à faire des détours pour une molle au chocolat ou un sundae au beurre d’érable, ont acquis leur « glacier préféré » juste à temps pour la nouvelle saison estivale. Le menu, auquel les glaces Le Bilboquet s’ajoutent aux propositions, est varié et la terrasse est l’une des plus jolies en ville.

Chaudière-Appalaches

Bar laitier Chouinard C’est une belle histoire de famille qui se cache derrière ce comptoir à l’entrée de Saint-Jean-Port-Joli. Celle du laitier du village, Jean Chouinard, qui, en 1960, a décidé d’ouvrir un bar laitier et d’y installer l’une des premières machines à crème glacée molle. Puis, la passation des pouvoirs de génération en génération et la passion familiale pour l’entreprise. Et c’est avec sourire qu’on découvre que ce sont encore les recettes de confitures maison et de sucre à la crème de grand-maman Chouinard qui figurent au menu, tout comme le sirop d’érable de la cabane familiale qui surplombe les tourbillons de crème molle.

Gaspésie

Mam’zelle Maria Les gens qui passent par la Baie-des-Chaleurs, en Gaspésie se font un devoir d’arrêter chez Mam’zelle Maria. Casse-croûte, bar laitier et perron d’église tout à la fois, l’institution trentenaire rassemble, c’est peu dire. Leur molle en est beaucoup la raison. Johanne Cyr, ancienne propriétaire qui vient tout juste d’être à la retraite se rappelle encore le prix de la « Molle d’or » reçu en 2007 lorsqu’un tour du Québec par l’équipe de l’émission Deux filles le matin. Selon elle, la clé du succès est simple : ceux qui servent de la bonne crème glacée molle sont ceux qui entretiennent bien leur machine. Tout est là. Comme la file qui se dessine déjà.


Une version précédente de ce texte plaçait Entre Fleuve & Brebis dans Lotbinière. Le commerce est plutôt dans le Centre-du-Québec.

À voir en vidéo