Des hôtels qui offrent des déjeuners printaniers au lit

Véronique Leduc Collaboration spéciale
Pour ceux qui s’ennuient des déjeuners au restaurant, certains hôtels ont choisi de proposer des forfaits axés sur les repas du matin qui vont au-delà du déjeuner continental.
Photo: Auberge de la Montagne Coupée Pour ceux qui s’ennuient des déjeuners au restaurant, certains hôtels ont choisi de proposer des forfaits axés sur les repas du matin qui vont au-delà du déjeuner continental.

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Le printemps et les fêtes qui s’y rattachent — Pâques, le temps des sucres, la fête des Mères — sont habituellement prétextes à aller bruncher en famille. La situation est différente cette année, mais qu’à cela ne tienne : grâce à certains hôteliers, on peut pour ce printemps, de façon sécuritaire, réinventer les traditions grâce à un déjeuner au lit dont on se souviendra longtemps. En voici trois testés pour vous par notre collaboratrice.


 

La nuit a été bonne et, par la fenêtre, le soleil printanier éclaire les rues du Vieux-Montréal ainsi que la place d’Youville. À 10 heures précises, on frappe (masquée) à ma porte et on me tend un sac contenant un brunch à savourer au lit. Rillettes de lapin maison et compote de pommes, frittata aux épinards et fromage feta, baguette fraîche et beurre, yogourt nature et granola, macaron aux framboises, jus d’orange et café au lait composent le déjeuner à déguster au lit du forfait proposé par l’hôtel Uville.

Dans cet établissement de 33 chambres qui a ouvert ses portes en novembre 2019, les déjeuners sont déjà compris dans le prix d’une nuitée, mais pour 10$ supplémentaires, on peut s’offrir un repas plus complet.

« Nous avons décidé d’offrir le brunch, car nous souhaitons proposer des options variées à nos clients, explique Daniel Gallant, vice-président de l’Épik Collection, propriétaire de l’hôtel Uville qui, grâce à des expositions photo et une déco unique, fait revivre le passé de Montréal.

Offert pour une période indéfinie. Sera aussi offert en formule pique-nique pour l’été. À partir de 159 $ par nuit en occupation double.

Cabane de luxe

Depuis un an, de nombreux hôteliers ont relevé leurs manches et, pour attirer une clientèle plus locale, offrent des forfaits gastronomiques en chambre. Mais, pour ceux qui veulent varier les plaisirs, qui ne veulent pas nécessairement investir une somme importante pour un souper gastronomique ou qui s’ennuient tout simplement des déjeuners au restaurant, certains hôtels ont choisi aussi de proposer des forfaits axés sur les repas du matin qui vont au-delà du déjeuner continental.

C’est le cas aussi du Fairmont Le Reine Elizabeth qui a décidé de se coller à la saison et d’offrir un brunch des sucres pour deux à savourer en chambre.

« N’oubliez pas de mettre votre chemise à carreaux dans votre valise », peut-on lire sur la page du forfait Bec sucré et gourmand de cet hôtel du centre-ville de Montréal. En effet, le menu proposé est tout à fait typique. En ce dimanche matin de mars, voilà qu’on me livre à la porte le gargantuesque repas des sucres préparé par le Marché Artisans. La table est mise sur un chariot à nappe blanche sous lequel on trouve un réchaud pour garder les plats à la bonne température. Soupe aux pois, légumes marinés, oreilles de crisse, rillettes de canard, fromage en grains mariné à l’érable, tourtière, ragoût, fèves au lard, grands-pères dans le sirop, tartelettes au sucre et macarons… à l’érable, sont au menu qu’on arrosera de bières de la microbrasserie Archibald.

Photo: Fairmont Le Reine Elizabeth

« Pour les entrées, nous proposons de petites quantités pour goûter plusieurs choses différentes », explique le chef venu livrer ce brunch des sucres à la chambre avant de continuer la présentation des nombreux plats et de préciser fièrement que la recette de tourtière est celle de sa belle-mère qui vient du Lac-Saint-Jean.

Accompagnée d’un ketchup aux fruits, elle est d’ailleurs excellente !

On voudra bien sûr prendre son temps pour savourer ce généreux repas en observant la vue stupéfiante sur le centre-ville de Montréal, et on aura le temps de le faire puisque le forfait Bec sucré et gourmand comprend le départ tardif à 16 h. Après tout, on brunche franchement ou on ne brunche pas !

Jusqu’au 17 avril. On peut aussi commander le brunch des sucres pour emporter. À partir de 339 $ par nuit dans une chambre Deluxe en occupation double.

Des matins en nature

Quelques jours plus tard, c’est au milieu des bois, avec une vue sur les vallées environnantes que je profite du menu déjeuner dégustation de l’Auberge de la Montagne Coupée à Saint-Jean-de-Matha, dans Lanaudière. Pour 12 $ par personne ajoutés au prix de la nuitée, on trouve sur la table installée devant la porte de la chambre une planche accueillant une omelette au foie gras, une cassolette, des crumpets pommes et érable, du bacon, des pommes de terre, des viennoiseries, une terrine et du pain, ainsi qu’un mimosa ou un café signature.

Le lendemain matin, après une journée de marche en plein air dans les sentiers situés autour de cette auberge champêtre du réseau Ôrigine artisans hôteliers, c’est plutôt un déjeuner à la carte, pour lequel j’ai présélectionné mes choix, que je reçois à ma porte. En effet, pour un matin à la chambre, les invités peuvent créer leur menu en optant pour cinq plats parmi des œufs cuits à leur goût, des fromages, une viande, des cretons, des pommes de terre, du saumon fumé, des fruits ou des viennoiseries. Les enfants ont aussi leur menu déjeuner qui peut être livré à la chambre.

Menu déjeuner à la carte ou dégustation à l’Auberge de la Montagne Coupée. Offert pour une période indéfinie. À partir de 12 $ de plus par personne à ajouter au prix de la chambre.

D’autres hôtels pour déjeuner au lit

• À Montréal, l’hôtel Bonaventure propose pour le mois d’avril différentes offres pour bruncher en chambre avec un déjeuner à la carte ou un brunch des sucres.

• Au Sofitel de Montréal, on offre toutes les fins de semaine jusqu’à la fin mai un forfait brunch en chambre très complet comprenant des plats chauds salés et sucrés. 

• À Lac-Beauport, l’hôtel Entourage sur-le-Lac propose tous les week-ends d’avril un forfait incluant deux nuitées, un cocktail dînatoire, un souper trois services, une bouteille de vin et les petits déjeuners chauds pour deux matins. 

• Avec son forfait Douce matinée, l’Estérel, dans les Laurentides, propose une nuitée et un déjeuner complet pour deux.

• À Québec, au Château Frontenac, on peut commander en chambre un déjeuner chaud jusqu’à 11 h 30. Au menu : œufs bénédictine, omelettes, gaufres, crêpes, yogourt et tout ce qu’on pourrait commander au restaurant.

• Au Château Bromont, on propose le forfait Couette et café, comprenant la nuitée et un petit déjeuner complet en chambre.