Les idées gourmandes de deux chefs et une mixologue

Jessica Dostie Collaboration spéciale
Lesley Chesterman, Vincent Dion Lavallée et Rose Simard
Photomontage: Le Devoir Lesley Chesterman, Vincent Dion Lavallée et Rose Simard

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Et si on s’inspirait des plus fins palais pour trouver les meilleures idées de cadeaux gourmands ? À quelques jours de Noël, on a eu envie de demander à des figures marquantes de la gastronomie d’ici leurs suggestions gourmandes. À offrir… ou à garder pour soi !

LESLEY CHESTERMAN

Chef pâtissière de formation, la critique et chroniqueuse gourmande Lesley Chesterman couvre depuis de nombreuses années la scène gastronomique d’ici et d’ailleurs. Elle a récemment publié Chez Lesley (Éditions Cardinal), un livre de recettes où elle dévoile ses secrets pour réussir 100 grands classiques, du poulet rôti à point au gâteau forêt-noire décadent.

 

Une suggestion de cadeau gourmand à offrir

« J’aime beaucoup offrir une bouteille d’huile d’olive extravierge de bonne qualité. C’est le genre de choses que les gens hésitent à acheter pour eux-mêmes, et ça fait différent de la bouteille de vin. Une bouteille de vin dure une soirée, tandis qu’une bonne huile d’olive qu’on utilise en finition sur les pâtes ou le poisson, par exemple, peut durer plusieurs semaines. »

 

Une gâterie qu’on garde égoïstement juste pour soi

« Sans hésiter, une boîte de chocolats artisanaux. Mes chocolateries préférées ? Les chocolats de Chloé, à Montréal, la Chocolaterie Samson, à Trois-Rivières, et Palette de Bine, à Mont-Tremblant. Je les cache et je les garde juste pour moi ! D’ailleurs, j’ai une boîte cachée en ce moment. »

 

Un plaisir coupable incontournable  du temps des Fêtes

« On reste dans le chocolat : les After Eight. Et ceux-là on peut les partager et en donner aux enfants ! Il y avait toujours une boîte sur la table après les soupers en famille chez ma grand-mère. Leur odeur, combinée à celle du sapin, pour moi, ça fait Noël. »

 

Un coup de cœur culinaire de 2020

« Cette année, mon amoureux [le chroniqueur vin Jean Aubry] et moi sommes partis à la découverte de la complexité des goûts dans les cocktails vintage classiques, comme le Manhattan, mon préféré. Pour s’initier, ça vaut la peine de s’équiper de tous les accessoires, des bons verres et d’un livre de recettes comme Drinking French de David Lebovitz. Mon côté pâtissier est content parce qu’il faut tout mesurer. C’est notre petit moment à la Mad Men : on s’assoit et on raconte notre journée autour d’un cocktail. »


 

VINCENT DION LAVALLÉE

 

Il s’est fait connaître derrière les fourneaux du restaurant Pied de Cochon et de la cabane à sucre du même nom. Le chef Vincent Dion Lavallée, aujourd’hui associé de Martin Picard et copropriétaire de La Cabane d’à côté, ne cache pas sa fierté de cuisiner des produits typiquement québécois, dont plusieurs cultivés sur ses terres de Mirabel.

 

Une suggestion de cadeau gourmand à offrir

« Un chèque-cadeau : ça fait toujours plaisir ! »

 

Une gâterie qu’on garde égoïstement juste pour soi

« Un morceau de Comté affiné 24 mois, qu’on déguste bien tranquillement à la maison. »

  

Un plaisir coupable incontournable du temps des Fêtes

« De la tourtière avec du ketchup… pour le déjeuner ! Sinon, un autre plaisir très coupable : ouvrir un magnum de bon vin à deux. »

 

Un coup de cœur culinaire 2020

« Certainement la débrouillardise des amis restaurateurs qui ont réussi, en quelques semaines à peine, à s’organiser pour offrir des plats à emporter. 


 

ROSE SIMARD

Les spiritueux d’ici n’ont plus de secrets pour Rose Simard, cofondatrice de 1 ou 2 Cocktails et coautrice du livre L’apéro au Québec (KO Éditions). Avec son complice, le mixologue Max Coubès, elle s’emploie à démocratiser l’art du cocktail en proposant des recettes alcoolisées qui mettent en valeur des ingrédients de saison.

 

Une suggestion de cadeau gourmand à offrir

« Un assortiment de produits québécois, ça fait toujours plaisir à recevoir. Des huiles d’olive La Belle Excuse, un pot de Miels d’Anicet, un produit de la maison Cassis Monna & filles, de la confiture de camerises Gourmet sauvage, de la sauce épicée Smoke Show… Le rêve ! »

 

Une gâterie qu’on garde égoïstement juste pour soi

« Si je mets la main sur une bouteille de Black Beezz, de l’hydromel Desrochers D, je la garde pour moi ! »

 

Un plaisir coupable incontournable du temps des Fêtes

« Je dois dire que j’ai un petit faible pour la recette de Stinger tirée de notre livre (voir encadré). C’est tout simple : une part de crème de menthe, une part de brandy de pomme Georges-Étienne, du Domaine Lafrance. Il n’y a rien de mieux, l’hiver, après être allé jouer dehors et qu’on veut se réchauffer un peu ! »

 

Un coup de cœur culinaire 2020

« Le Casgrain BBQ ! Je croise les doigts pour que les propriétaires du Vin Mon Lapin fassent renaître ce comptoir de délicieux poulet frit au levain en 2021. »

Recette de Stinger corsé et herbal

Rose Simard partage sa recette de Stinger coup de coeur, tirée de son livre L’apéro au Québec.

Voici un cocktail un peu démodé que nous avions envie de remettre au goût du jour. Il faut dire que la crème de menthe de Isabelle rend l’exercice beaucoup plus facile. Eh non, l’époque de cette boisson sucrée, icône de notre culture populaire, n’est pas révolue ! Sa version actualisée, concoctée avec de la menthe poivrée bio, ravive les esprits et nous donne l’envie de revivre les partys de sous-sol des années 1970.

INGRÉDIENTS

 

• 0,5 oz de brandy de pomme, Georges Etienne 3 ans

• 0,5 oz de crème de menthe de Isabelle

OUTILS

Shaker

 

ÉTAPES

1. Verser tous les ingrédients dans le shaker.

 

2. Ajouter les glaçons, puis secouer vigoureusement.

 

3. Filtrer dans un verre à shooter.


L’apéro au Québec (KO Éditions, Rose Simard et Max Coubès)