Des recettes complètement carottes

Bloome et K pour Katrine Collaboration spéciale
Des gnocchis à la carotte rôtie, à servir en entrée avant un plat léger ou en plat principal avec une viande braisée, par exemple
Photo: Max Nayman Des gnocchis à la carotte rôtie, à servir en entrée avant un plat léger ou en plat principal avec une viande braisée, par exemple

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Les légumes racines sont probablement les plus simples à consommer toute l’année au Québec par leur longévité de conservation et leur petit prix. Si la récolte des carottes se terminait en octobre, elles sont encore bien fraîches et vendues partout. Voici deux recettes pour les apprêter autrement du plat principal au dessert, et qui amèneront leur lot de réconfort (et de plaisir) dans la cuisine.


GNOCCHIS À LA CAROTTE RÔTIE

Collaboration spéciale avec Bloome, bloomemagazine.com

Recette adaptée de The Glorious Pasta of Italy (Chronicle Books), par Domenica Marchetti.

La délicatesse de ces gnocchis ultralégers et moelleux comme de petits nuages présente un léger défi au moment où ils sont façonnés, mais il ne faut pas s’en faire. Si la ricotta n’est pas assez bien égouttée (placez-la quelques heures dans une passoire tapissée d’une étamine), il faudra ajouter de la farine, ce qui changera légèrement la texture. Le résultat sera tout de même excellent.

À servir en entrée avant un plat léger ou en plat principal avec une viande braisée ou, mieux encore, avec des rapinis ou des minibrocolis sautés.

Ingrédients

 
  • 1 lb (455 g) de carottes parées, coupées en gros morceaux
  • Huile d’olive, au goût
  • Sel, au goût
  • 2 c. à thé (10 ml) de beurre
  • 1 c. à soupe (15 ml) d’échalote grise émincée
  • 1 tasse (250 ml ou 225 g) de ricotta égouttée
  • 2 jaunes d’œuf légèrement battus
  • ¾ tasse (180 ml ou 85 g) de parmesan fraîchement râpé
  • Une pincée de muscade fraîchement râpée
  • Poivre noir fraîchement moulu, au goût
  • ¼ tasse (60 ml ou 30 g) de farine, plus un peu pour façonner les gnocchis
  • Pour le beurre aux herbes
  • 6 c. à soupe (90 ml ou 85 g) de beurre fondu
  • 2 c. à soupe (30 ml) d’herbes fraîches ciselées (sauge, romarin, origan, persil, au goût)  
   

Préparation

 

Préchauffer le four à 400 °F. Déposer les carottes sur une plaque de cuisson et les arroser d’un filet d’huile d’olive. Saler légèrement. Faire rôtir de 30 à 40 minutes ou jusqu’à ce que les carottes soient tendres et commencent à caraméliser. Réserver et baisser la température du four à 375 °F.

Dans une poêle, à feu moyen, attendrir l’échalote dans le beurre. Ajouter les carottes pour les enrober de beurre et réserver.

Passer les carottes au robot culinaire jusqu’à l’obtention d’une purée pas trop fine (garder quelques morceaux ici et là). Transférer la purée dans un grand bol. Ajouter la ricotta, les jaunes d’œufs, le parmesan et la muscade. Saler, poivrer, remuer à la cuillère de bois et ajouter la farine en pluie ; bien incorporer.

Déposer un peu de farine au fond d’un petit bol. Avec deux cuillères, façonner les gnocchis. La préparation sera nettement plus molle et fragile qu’avec des gnocchis de pommes de terre. Utiliser environ 1 c. à soupe de purée pour chaque gnocchi. Ne pas s’attarder à la forme, qui peut être ronde ou ovale et n’a pas à être parfaite. Déposer délicatement les gnocchis dans la farine, puis les rouler doucement pour leur donner leur forme définitive. Si on le désire, les rouler sur les dents d’une fourchette inversée pour créer des indentations. Déposer les gnocchis sur une plaque de cuisson tapissée de papier parchemin légèrement fariné. On obtiendra de 30 à 36 gnocchis.

Préparer le beurre aux herbes en faisant fondre le beurre dans une petite casserole, puis en y faisant chauffer les herbes pendant quelques minutes. Napper le fond d’un plat de cuisson allant au four d’un peu de ce beurre.

Porter une grande casserole d’eau bien salée à ébullition. Faire cuire les gnocchis, quelques-uns à la fois, pendant environ cinq minutes ou jusqu’à ce qu’ils flottent à la surface. Au fur et à mesure, bien les égoutter et les répartir dans le plat de cuisson en une seule rangée.

Lorsque tous les gnocchis sont cuits, les arroser du reste de beurre aux herbes et les saupoudrer de parmesan. Cuire 15 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient bien chauds et que le fromage soit fondu. Servir immédiatement.

Préparation à l’avance

Faire toutes les étapes, sauf la dernière (cuisson au four). Couvrir le plat de papier d’aluminium et le garder au réfrigérateur jusqu’à 24 heures. Cela ne change en rien la texture des gnocchis, ce qui est assez génial.

 
 

GÂTEAU AUX CAROTTES

Recette de K pour Katrine, kpourkatrine.com

   

Portions 10

Préparation 30 minutes

Cuisson 30 minutes

Trempage 1 heure

Particularités

Sans gluten — Sans produits laitiers

Ingrédients

GÂTEAU AUX CAROTTES

 
  • 1 ½ tasse (375 ml) de farine sans gluten ou de farine ordinaire
  • 1 tasse (250 ml) de poudre ou de farine d’amandes
  • ½ tasse (125 ml) de noix de coco râpée
  • 2 c. à thé (10 ml) de poudre à pâte
  • ½ c. à thé (2,5 ml) de bicarbonate de soude
  • ½ c. à thé (2,5 ml) de sel
  • 1 c. à thé (5 ml) de gingembre moulu
  • 1 c. à thé (5 ml) de cannelle
  • 1 c. à thé (5 ml) de muscade moulue
  • 1 tasse (250 ml) de cassonade
  • 3 œufs
  • ¾ tasse (180 ml) d’huile d’olive douce ou végétale
  • 1 c. à thé (5 ml) de vanille
  • 2 ½ tasses (625 ml) de carottes râpées
  • ½ tasse (125 ml) d’ananas broyé, bien égoutté
  • 1 tasse (250 ml) de noix de Grenoble ou de pacanes
   

GLAÇAGE AUX NOIX DE CAJOU

  • 1 ½ tasse (375 ml) de noix de cajou non rôties et non salées trempées 1 heure dans l’eau bouillante (ou mises à tremper la veille dans de l’eau froide)
  •  ¼ tasse (60 ml) de sirop d’érable
  • 1 c. à soupe (15 ml) de jus de citron
  • ½ tasse (125 ml) de lait (ou de crème) de coco en conserve réfrigéré, la partie solide seulement
  • 3 c. à soupe (45 ml) d’huile de coco
  • 1 c. à thé (5 ml) de vanille
  • Pacanes ou noix de Grenoble pour garnir le gâteau
   

PRÉPARATION

Gâteau aux carottes

Préchauffer le four à 350 °F et placer la grille au centre. Graisser 2 moules ronds de 9 po de diamètre et tapisser le fond de papier parchemin.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre d’amandes, la noix de coco, la poudre à pâte, le bicarbonate, le sel, le gingembre, la cannelle et la muscade. Réserver.

Dans un grand bol, à l’aide du batteur électrique, fouetter les œufs avec la cassonade 3 minutes ou jusqu’à ce que le mélange épaississe et blanchisse. (Il est important de fouetter aussi longtemps pour incorporer le plus d’air possible au mélange).

Extraire le plus de jus possible des ananas broyés et mettre de côté (conserver pour des smoothies). Ajouter les ananas, l’huile et la vanille. Fouetter encore un peu.

Incorporer les ingrédients secs toujours au batteur électrique.

À l’aide d’une spatule, ajouter les carottes et les noix. Bien mélanger.

Répartir la pâte à gâteau dans 2 moules. Cuire au four de 25 à 30 minutes ou jusqu’à ce que la pointe d’un couteau en ressorte propre. Laisser refroidir complètement les gâteaux sur une grille.

Glaçage aux noix de cajou

Couvrir les noix de cajou d’eau bouillante et laisser tremper pendant 1 heure ou couvrir d’eau froide et laisser tremper toute une nuit.

Bien égoutter les noix de cajou et les déposer dans le mélangeur avec le reste des ingrédients du glaçage. Réduire en une purée très lisse et soyeuse. Cette étape peut prendre quelques minutes selon le type de mélangeur utilisé. Racler les parois du mélangeur à quelques reprises si nécessaire.

Assemblage

Étendre la moitié du glaçage sur le premier gâteau refroidi, côté plat vers le haut.

Superposer le deuxième gâteau côté arrondi vers le haut et étaler le reste du glaçage sur le dessus. Garnir de noix de Grenoble si désiré. Le nirvana du gâteau aux carottes !