Floride gourmande

Le plus grand marché fermier à ciel ouvert de la Floride, le Saturday Market de St. Petersburg.
Photo: Allison van Rassel Le plus grand marché fermier à ciel ouvert de la Floride, le Saturday Market de St. Petersburg.

À l’ombre de Miami, sur la côte de la baie de Tampa, misant à la fois sur l’abondance des fruits de mer et des brasseries artisanales, la région de St. Petersburg-Clearwater attire de plus en plus de touristes gourmands. Voici quelques adresses incontournables pour les assoiffés de nouveautés.

La façon la plus gourmande de commencer une escapade dans la région est de visiter le marché fermier du samedi matin à St. Petersburg. C’est le plus grand marché à ciel ouvert de la Floride !

Au-delà des Key lime pies, du jus d’orange fraîchement pressé, des pains frais et des smoothies aux légumes de saison, c’est l’endroit tout indiqué pour goûter le savoir-faire des artisans locaux et réveiller vos sens !


Marché fermier du samedi matin
101, 1st Street S.E., St. Petersburg

Depuis les cinq dernières années, le nombre de brasseries artisanales explose au centre-ville. La Green Bench Brewing Co. est assurément un incontournable parmi celles-ci. Elle est reconnue pour ses bières de soif tantôt surettes, tantôt amères, mais toujours de très grande qualité. Située en plein cœur du quartier The Edge, mettant en valeur un côté irrévérencieux et un dynamisme artistique sans précédent, cette microbrasserie est en quelque sorte un centre communautaire ou familles, amis et artistes aiment se rassembler. Le maître brasseur Khris Johnson a même refilé quelques secrets de brasseur à Benoit Couillard de la brasserie Auval en Gaspésie.


Green Bench Brewing Co.

1133, Baum Avenue N., St. Petersburg

Photo: Allison Van Rassel Le maître brasseur de la Green Bench Brewing Co., Khris Johnson, verse un verre de bière vieillie en barrique de chêne assemblée avec un vin de miel.

De l’autre côté de la rue, à l’intérieur d’une minuscule cantine avec fenêtre sur rue, le casse-croûte Bodega propose de la nourriture latine incluant des options végétariennes et végétaliennes. C’est l’endroit tout indiqué pour déguster le fameux Cubano, un sandwich cubain inventé à Tampa dans les années 1880 et composé d’une généreuse combinaison de jambon, de rôti de porc, de fromage suisse et de salami.


Bodega

1120, Central Avenue, St. Petersburg

Photo: Allison Van Rassel Le Bodega propose de la cuisine de rue de style latino dont raffolent les résidents du quartier The Edge.

Aux abords de la piste cyclable longeant la baie de Tampa, l’énigmatique bâtiment Yann Weymouth abrite la plus grande collection d’œuvres de Salvador Dalí en dehors de l’Espagne. Près de 2000 créations de ce maître surréaliste plongent les visiteurs dans un univers immersif à la fois mystérieux… et gourmand ! Une visite guidée est fortement conseillée afin de comprendre les nombreuses dimensions de ce peintre gastronome.


Salvador Dali Museum

1, Dali Blvd, St. Petersburg

À quelques minutes de marche du musée Dalí, la terrasse du Vinoy Renaissance Resort offre un environnement idéal pour savourer l’arc-en-ciel de couleurs qu’offre un coucher de soleil en Floride. Cocktail fruité ou whiskey d’exception à la main et cigare dans l’autre, le cachet historique du lieu laisse planer une aura de plaisirs épicuriens. L’établissement hôtelier offre cinq restaurants, un spa, ainsi qu’un terrain de golf.


Vinoy Renaissance Resort

501, 5 th Avenue N.E., St. Petersburg

Si l’aventure en terrain inconnu vous plaît, l’umami est la saveur qu’il vous faut. Plongez dans l’univers aromatique de cette cinquième et très convoitée saveur au restaurant de cuisine japonaise Ichicoro Ane. Mon incontournable, le Yukke : bœuf Wagyu avec gochujang, pomme Fuji, oignon rouge, jaune d’œuf et chicharrones de kombu. À boire : œuvres d’art liquides, nombreux sakés d’importation privée et des whiskeys de collection à rendre les Écossais jaloux.


Ichicoro Ane

260, 1 st Avenue S., St. Petersburg

À quelques kilomètres de St. Petersburg, la ville de Dunedin est bien connue des amateurs de baseball ; l’équipe des Blue Jays de Toronto y a installé son camp d’entraînement de printemps depuis 1977. Prisée pour ses plages ensoleillées au sable fin tel du sucre blanc, la gastronomie de Dunedin est de plus en plus séduisante. Les fruits de mer sont délectables, notamment le crabe de roche, surnommé le caviar de la Floride. Situé à la marina de Dunedin, le Olde Bay Café est aussi un marché de poissons où plusieurs restaurateurs de la région s’approvisionnent.


Olde Bay Café

51, Main Street, Dunedin

Photo: Allison Van Rassel Le fameux Cubano, un sandwich cubain

Décoré tel un musée d’art folklorique mexicain, le restaurant Casa Tina est la destination parfaite pour un repas en famille. L’ambiance survoltée offre même des prestations de cirque à l’intérieur du restaurant ! Au menu, des classiques de la cuisine mexicaine apprêtés avec des ingrédients locaux, dont l’agrume et le maïs. Les assiettes sont très généreuses et les cocktails toujours colorés.


Casa Tina

365, Main Street, Dunedin

La tendance du fait maison prend d’assaut cette discrète pizzeria familiale de Safety Harbour, situé à 15 minutes au nord de Dunedin. En plein cœur d’un quartier résidentiel, ce petit trésor caché, où le feu de bois est la méthode de cuisson de prédilection, propose des pizzas incroyablement savoureuses. Le secret : le chef cuisinier et propriétaire Greg Seymour moud lui-même les grains pour sa recette de pâte à pizza au levain. Le tout, garni seulement d’ingrédients locaux. Du savoir-faire local de la terre à la fourchette.


Pizzeria Gregario

400, 2nd Street N., Safety Harbor

Surplombant le golfe du Mexique avec vue sur l’île Caladesi, le bar-terrasse sur le toit du Fenway Hotel est l’endroit tout indiqué pour admirer la beauté d’un coucher du soleil. Un lieu distingué qui met en valeur l’histoire et la culture de Dunedin. Laissée à l’abandon depuis plusieurs décennies, la Société de tai chi taoïste des États-Unis a récemment acheté la propriété afin d’en faire un hôtel de 85 chambres. Ayant autrefois abrité une station de radio, un speakeasy, un club privé pendant la Seconde Guerre mondiale puis une université, l’histoire de l’édifice est brillamment mise en valeur dans les aires communes comme dans les chambres : exposition de photographies, accessoires musicaux et un ameublement chic.


Fenway Hotel

453, Edgewater Drive, Dunedin

Notre journaliste était l’invitée de l’Office de tourisme de St. Petersburg-Clearwater.