États-Unis: les calories figureront au menu des restaurants

Cette loi, qui vise à lutter contre l’obésité aux États-Unis, entrera en vigueur en mai 2018.
Photo: Joanna Pecha Getty Images Cette loi, qui vise à lutter contre l’obésité aux États-Unis, entrera en vigueur en mai 2018.

Washington — Le décompte en calories des plats proposés dans les restaurants aux États-Unis devra figurer sur les menus, a confirmé l’agence américaine de l’alimentation et des médicaments (FDA), confirmant l’application d’une loi adoptée il y a trois ans.

Cette loi, présentée par le précédent gouvernement démocrate de Barack Obama, vise à lutter contre l’obésité aux États-Unis. Elle faisait partie du dispositif législatif sur la santé publique connu sous le nom d’Affordable Care Act (ACA ou « Obamacare ») adopté en 2010.

Le gouvernement républicain de son successeur Donald Trump a entrepris de démanteler ce dispositif, notamment les mesures d’assurance maladie, mais cette loi sur les calories va finalement entrer en application en mai après plusieurs reports.

Dans un projet de recommandation publié sur son site, la FDA confirme l’application de la loi à partir de mai 2018 tout en procédant à quelques modifications répondant « aux préoccupations exprimées par les parties concernées sur l’étiquetage nutritionnel requis pour les aliments servis » dans les restaurants.

Parmi les éclaircissements apportés sur le champ exact de l’application de la loi figurent notamment des détails sur la manière dont la teneur en calories des plats doit être affichée dans les comptoirs à emporter et également pour les pizzerias où la teneur en calories de chaque pizza dépend des ingrédients choisis par le consommateur.

« Au moment où plus d’un tiers des adultes américains sont obèses et où de plus en plus de gens essayent de faire attention à leur santé, nous savons qu’être capable de prendre des décisions informées en matière d’alimentation peut améliorer et sauver des vies », a souligné Scott Gottlieb, l’un des membres de la FDA, cité dans un communiqué.

« Au cours des prochains mois, nous continuerons de travailler avec les restaurants et autres établissements similaires dans le cadre du processus d’application, et les consommateurs auront en mai accès à une information claire et cohérente en matière de calories dans leurs restaurants et cafétérias favoris », a-t-il ajouté.

L’affichage des calories dans les restaurants est déjà répandu, notamment à New York, où c’est obligatoire depuis plusieurs années.