Le chocolat, sa tasse de thé

Nada Fares propose une quinzaine de variétés de thé à sa boutique de la rue Sherbrooke, à Montréal.<br />
Photo: Jacques Grenier - Le Devoir Nada Fares propose une quinzaine de variétés de thé à sa boutique de la rue Sherbrooke, à Montréal.

L'endroit figure probablement parmi les plus discrets de Montréal, mais pas les délices qu'on y trouve. Le Maître chocolatier tient pignon sur rue Sherbrooke Ouest, non loin du Musée des beaux-arts, et offre aussi le service du thé à l'anglaise à l'étage d'une maison classée patrimoniale.

Voilà une excellente occasion de jouer au touriste chez soi.

Nada Fares concocte des chocolats telle une artiste devant son oeuvre. La propriétaire de la petite boutique Le Maître chocolatier, à l'angle de la rue Guy, fait elle-même toute sa production, d'une étape à l'autre. «Je n'utilise que des fèves de premiers crus de plantation, provenant notamment du Venezuela, de Madagascar et de São Tomé, dit-elle, pour faire en sorte que mes chocolats, de tradition classique française, soient le plus près possible de la matière première. Et j'évite les ajouts superflus.»

Il y a quelques années, cette femme d'origine marocaine qui dirigeait des projets informatiques en a eu assez des écrans d'ordinateur et a troqué le clavier contre le cacao.

Du «Chocolat noir et fleur de sel de l'île de Ré» au «Praliné aux arachides et sel Maldon» ou au «Croustillant aux noisettes caramélisées», les petites douceurs alignées dans son comptoir d'une propreté chirurgicale fondent en bouche, faisant éclater leurs fines saveurs.

Les chocolats de Nada Fares, qu'elle manipule avec des gants blancs, se détaillent de 2,25 $ à 2,50 $ l'unité et les sélections en plus grande quantité sont présentées dans des boîtes de bois confectionnées par des artisans québécois.

Une fois à l'intérieur de cet antre du plaisir gustatif, rien ne donne pourtant l'impression de se trouver au beau milieu du brouhaha du centre-ville, encore moins à l'étage, où se trouve le salon de thé. On y fait le service à l'anglaise avec mini-sandwichs, scones et mignardises, en proposant une quinzaine de variétés de la célèbre boisson, toutes aromatisées à Montréal.

On peut également y prendre le petit-déjeuner, opter pour le brunch du samedi ou du dimanche, et même tenir une réception ou un 5 à 7 privé.

Il y a de ces secrets...