Le cellier d'appartement - Aménagement d'origine contrôlée

Cellier en métal, motif grain de bois peint noir, avec portes vitrées en chêne teint. Série économique, 105 bouteilles :1690 $.
Photo: Cellier en métal, motif grain de bois peint noir, avec portes vitrées en chêne teint. Série économique, 105 bouteilles :1690 $.

Il y a une vingtaine d'années, posséder un cellier personnel relevait d'une certaine fortune et d'une connaissance pointue de la grappe de raisin. Aujourd'hui, ceux qui établissent leurs celliers à la maison ne sont pas des stakhanovistes de la SAQ ou des collectionneurs bachiques frénétiques. Ils veulent simplement conserver leurs meilleures bouteilles dans un meuble qui peut s'harmoniser avec la cuisine ou le salon, en passant par le sous-sol.

Dans les années 80, Roger Fortier possède plusieurs entreprises. Par goût personnel, comme une sorte de hobby, il crée Cavavin, une société spécialisée dans la fabrication de celliers. Avec tout de même une prédiction : un jour, tout le monde aura son cellier personnel.

Aujourd'hui, c'est sa fille Nathalie qui préside aux destinées de la compagnie.

Avec un chiffre d'affaires qui augmente chaque année de 50 %, la prédiction risque sous peu de se révéler exacte.

Avec le temps, les matériaux et le système de réfrigération sont devenus plus performants et les prix sont rendus accessibles.

Si, autrefois, la clientèle en était une oscillant autour des 50 ans et plus, on retrouve maintenant un grand nombre de trentenaires qui flirtent allégrement avec la conservation de bonnes bouteilles de vin.

On retrouve ces celliers également de plus en plus sur les listes de mariage ou celles des cadeaux de fin d'année. Une tendance qui découle d'une meilleure connaissance du savoir manger et du savoir boire.

Ces meubles peuvent figurer dans une cuisine, sous un comptoir, quand il s'agit d'un cellier contenant une cinquantaine de bouteilles ; ou dans une formule encastrable plus haute, de la taille d'un appareil de réfrigération normal pouvant contenir 200 bouteilles.

Différents finis sont offerts (en acier motif grain de bois de différents coloris ou en acier inoxydable, la tendance des années 2000).

Porte pleine ou porte vitrée, là où l'on peut ajouter des options, telles des sculptures de grappes apposées sur le bois ou des grappes de raisins au jet de sable dans le verre.

Cavavin a également mis au point des celliers qui comprennent des caissons intérieurs et indépendants de l'extérieur, qui, à l'encontre des constructions monoblocs, offrent une protection complète contre les vibrations, l'une des causes qui empêchent le vin de s'épanouir et qui maintiennent les dépôts en suspension.

Les différences de prix s'établissent par rapport à la grandeur, au fini et au système de rangement, avec, dans certains cas, des tablettes coulissantes ou inclinables pour une meilleure lecture et une meilleure manutention des bouteilles.

On peut également aménager un séparateur de compartiments et créer ainsi deux zones de température, l'une pour les rouges et l'autre pour les blancs, et maintenir ainsi les vins aux températures idéales de dégustation.

Pour ceux qui ont envie d'entreposer plus de 500 bouteilles, il existe des caves à vins démontables (utiles en cas de déménagement) qui feront le bonheur d'un sous-sol.

Ce sont des chambres préfabriquées qui demandent quelques heures de montage, comprenant appareil de réfrigération et casiers à bouteilles et qui ne nécessitent pas de prise d'air extérieure. De différentes tailles, on peut y conserver jusqu'à près de 2000 bouteilles à bonne température.

Louis Pasteur disait qu'il y avait plus de philosophie dans une bouteille de vin que dans tous les livres.

En plaçant son cellier pas trop loin de la bibliothèque, pourra-t-on boire un livre d'un trait et rencontrer Platon au fond d'un Médoc ?