Les vins de la semaine

La belle affaire
Taja 2003, Jumilla, Bodegas Mähler-Besse, Espagne (13,30 $ – 243329)
Un peu plus de «jus» et d’étoffe que le précédent millésime, avec un fruité expressif et bien texturé que vient mettre en relief un registre épicé diablement parfumé et bien tenace. À ce prix, un voyage aller-retour en Espagne, au coeur d’un hiver qui pousse à l’exotisme. Servez-le sur un riz sauté au poulet, crevette et chorizo. 1. Note: 2,5/5

***
L’italien
La Gioa 2000, Riecine, IGT Toscane (67 $ – 10221165)
Une trame fruitée bien tendue, fraîche et texturée. Robe profonde avec un profil aromatique déjà ouvert, net et mûr, cumulant un boisé encadré avec conviction mais sans débordement et une bouche vineuse et capiteuse, fraîche et pourvue d’une mâche bien porteuse. Voudrait-on plaire ici au marché américain que je n’en serais pas surpris. 2. Le vin gagne avec un séjour en carafe. Note: 4/5
***
La primeur en blanc
Pinot Gris 2005, Bodega
Lurton, Argentine (15,45 $ – 556746)
À cheval entre le riesling pour sa vivacité et le chardonnay pour sa richesse, ce pinot gris du bout du monde séduit avec franchise, simplicité, légèreté et clarté. Un blanc sec moderne et bien maîtrisé, accrocheur et bien réveillé avec sa petite pointe de gaz carbonique qui l’invite sur une myriades de bouchées apéritives. Signé Lurton. 1. Note: 2,5/5
***
La primeur en rouge
Côtes-du-Rhône Villages 2004, Cave de Rasteau (15,90 $ – 113407)
Il y avait déjà une volonté de pousser la qualité vers de nouveaux sommets lors de ma visite à la cave coopérative, il y a trois ans. Pari tenu! Ce «villages» souple, rond, entier et d’une exquise pureté de fruit réussit à conserver l’équilibre et la fraîcheur malgré son degré élevé en alcool. Une bouteille gourmande et bien personnalisée. 1. Note: 3/5
***
Le vin plaisir
Merlot 2003, Jean-Pierre Moueix, Bordeaux (16,30 $ – 369405)
Plus habillé, plus coloré que le 2001 dont j’aimais particulièrement la sobriété, ce nouvel arrivage propose le Bordeaux dans une version, disons, plus festive et réjouissante. Fruité abondant, tanins mûrs, juteux, souples et séduisants, avec une idée de maturité qui donne tout son sens au mot plaisir. Fiable, une fois de plus! 1. Note: 3/5