Chacun cherche son spa

Marie-Julie Gagnon
Collaboration spéciale
La flambée des couleurs au BALNEA
Photo: Mathieu Lachapelle La flambée des couleurs au BALNEA

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Si certains traversent la saison froide en gambadant, d’autres ont chaque année l’impression de ramper jusqu’à la ligne d’arrivée. Et si, plutôt que d’hiberner, on s’offrait une tournée des spas dès les premières journées plus fraîches ?

Les couleurs du BALNEA

Peu importe la saison, le BALNEA spa + réserve thermale, à Bromont, fait partie des lieux où le bouton « off » est plus facile à enclencher. L’automne, la flambée des couleurs donne envie de nous couler dans une douce langueur. Les plus actifs peuvent quant à eux ajouter la randonnée à leur programme. « Nos 22 kilomètres de sentiers sont accessibles à nos clients, souligne Noémie Lemire, directrice du marketing et des communications. De plus, le Club de plage, à proximité du lac, est ouvert jusqu’à la fin octobre, à moins que le gel au sol soit important. » Le restaurant LUMANI est aussi ouvert à tous, y compris le lundi. Bon à savoir : les utilisateurs de Communauto qui louent une voiture la journée de leur visite au spa peuvent obtenir un rabais de 20 $ lors de l’achat d’un billet pour l’expérience thermale tous les jours sauf le samedi (60 $ au lieu de 80 $). On en profite pour s’offrir une virée dans les Cantons-de-l’Est ? Le Beatnik propose trois différents forfaits comprenant l’accès au spa Balnea, qui se trouve à distance de marche de l’hôtel. Prix pour l’expérience thermale : à partir de 40 $ (en matinée et en soirée).

Spa éphémère au Palais des congrès

 

Entre deux réunions, une nouvelle proposition : une pause à l’espace éphémère du Strøm spa nordique du Palais des congrès. Ouvert en semaine jusqu’au printemps 2023 de 11 h à 19 h, et le week-end selon l’achalandage et les événements, l’espace se veut une oasis de détente en plein coeur du centre-ville de Montréal. On y retrouve certaines des expériences offertes dans les stations thermales de l’entreprise, comme les chaises infrarouges. La Lumini-méditation aidera celles et ceux qui souffrent d’une carence en lumière naturelle à combattre la fatigue saisonnière. L’expérience Zerobody, qui consiste à prendre place sur un matelas d’eau chauffée se moulant au corps, donne pour sa part l’impression d’être en apesanteur. Des bornes interactives avec méditations guidées se trouvent aussi sur place. Des ateliers, annoncés au préalable sur les réseaux sociaux, seront par ailleurs proposés ponctuellement.

Photo: Bianca Des Jardins L’espace éphémère du Strøm spa nordique du Palais des congrès

Nouveautés au SKYSPA Québec

 

Après plus de quatre mois de travaux rendus nécessaires par le bris d’une conduite d’eau survenu l’hiver dernier, le SKYSPA de Québec vient de dévoiler sa salle de détente et son espace café fraîchement rénovés. Une nouvelle terrasse sur le toit permet aussi de discuter entre amis dans les bains californiens tout en profitant de la vue sur la ville. Pour une expérience hors du commun, on s’offre une séance Aufguss, le rituel signature du SKYSPA, d’inspiration allemande. À combiner avec une rando dans l’un des multiples parcs de la région, la visite d’un marché public, une tournée des microbrasseries et brasseries artisanales… ou les trois !

Photo: Photo fournie Le SKYSPA de Québec vient de dévoiler sa salle de détente et son espace café fraîchement rénovés.

Aussi à surveiller

• Du 17 au 23 octobre, la 4e édition du FIKA(S) convie les amoureux du Nord à s’immerger dans des oeuvres qui célèbrent le Québec et la Scandinavie dans différents lieux de la métropole. Il sera notamment possible d’entendre Safia Nolin le 20 octobre lors de la Soirée de Reprises nordiques, de voir une rétrospective de films muets danois à la Cinémathèque québécoise et de plonger dans l’horreur à la scandinave au Cinéma public.
• À Montréal, la 51e édition du Festival du nouveau cinéma bat son plein jusqu’à dimanche, tout comme la première édition du festival Ramen Ramen, qui propose aux amateurs de nouilles asiatiques de savourer des plats inédits dans différents restaurants montréalais.

• Pour humer les odeurs de la Gaspésie en plein coeur du Quartier latin de Montréal, rendez-vous entre 11 h et 19 h jusqu’au 16 octobre à la place Pasteur, près de l’UQAM, où l’installation multisensorielle Absolues jardins nous transporte au bord du fleuve, d’une rivière et dans les Jardins de Métis. Réalisé par Anne Bernard, Marianne Demers et Lou Marchais, le projet mise sur les odeurs pour convier au voyage.


Ce contenu spécial a été produit par l’équipe des publications spéciales du Devoir, relevant du marketing. La rédaction du Devoir n’y a pas pris part.



À voir en vidéo