Cinq astuces de pro pour réussir des photos mémorables

Leïla Jolin-Dahel
Collaboration spéciale
«C’est émotif, la photo, surtout pour des souvenirs. Il faut vraiment privilégier celles qui éveillent un petit feeling au fond de nous», confie la photographe Marie-Ève Rompré.
Photo: Marie-Ève Rompré «C’est émotif, la photo, surtout pour des souvenirs. Il faut vraiment privilégier celles qui éveillent un petit feeling au fond de nous», confie la photographe Marie-Ève Rompré.

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Afin d’immortaliser vos plus beaux souvenirs, la photographe Marie-Ève Rompré y va de quelques astuces faciles à appliquer pour capturer l’instant magique en images.

1. L’importance d’une belle lumière

« C’est la règle numéro 1 », lance d’emblée la photographe, qui exerce son métier depuis 12 ans. Afin de profiter d’un éclairage optimal, mieux vaut privilégier la prise de photos en début ou en fin de journée. Marie-Ève Rompré précise que le soleil du midi, au-dessus de la tête des sujets, peut causer des cernes, un teint blafard et des yeux plissés.

Elle conseille également de porter une attention particulière aux ombres, notamment celles des arbres, qui peuvent donner un effet zébré non désiré au sujet de la photo. Et finalement, gare au contre-jour. « C’est à faire avec contrôle, parce que ça peut être très laid », explique Marie-Ève Rompré en riant.

2. Un téléphone suffit

La technologie permet dorénavant de prendre des photos de qualité simplement avec son téléphone. Marie-Ève Rompré précise que même les appareils d’entrée de gamme donnent de bons résultats.

Elle encourage d’ailleurs les photographes en herbe à explorer les différents modes intégrés à un téléphone. Elle note que l’option portrait, par exemple, offre la possibilité de créer des effets de flou, comme une lentille l’aurait fait.

3. Mieux vaut trop que pas assez

Dans le cadre de son travail, Marie-Ève Rompré s’assure de toujours prendre plus de photos qu’il n’en faut. Pour ne pas rater l’instant magique à immortaliser, elle conseille de faire des captures en rafales, spécialement lorsqu’il s’agit de faire un portrait. « Parfois, le petit moment, il va être entre deux prises », confie-t-elle.

La photographe suggère aussi de porter attention aux détails. « Sur Instagram, les gens vont le faire, mais de façon générale, en voyage, on ne pense pas à faire ça », dit-elle. Elle cite comme exemple des parties du corps, des plats, des objets. « Si, toi, tu l’as remarqué, c’est que c’est pertinent », dit-elle en signe d’encouragement.

4. Privilégier ses coups de cœur

Mais comment trancher parmi toutes les photos ? Il faut se fier à ses coups de cœur, conseille la photographe. Aux gens qui seraient indécis, Marie-Ève Rompré est catégorique : c’est oui ou c’est non. « C’est émotif, la photo, surtout pour des souvenirs. Il faut vraiment privilégier celles qui éveillent un petit feeling au fond de nous », illustre-t-elle.

5. Organiser son album par thèmes

Afin de tisser un fil conducteur au gré des souvenirs, Marie-Ève Rompré suggère de répertorier les images retenues par thèmes. On peut faire, par exemple, un tri par endroits, ou encore mettre tous les portraits, la nourriture, les monuments dans des sections distinctes.

Une telle organisation permet, selon la photographe, de créer une harmonie sans passer du coq à l’âne. « Je me répète, mais il faut y aller selon notre cœur. C’est là où ça raconte des histoires », affirme-t-elle.

Quelques outils pour vous aider

Des applications pour retoucher les photos

Lightroom. La version mobile possède plusieurs fonctionnalités gratuites faciles à utiliser, selon Marie-Ève Rompré. Elle souligne qu’il est possible de retrouver plusieurs réglages prédéfinis compatibles avec l’application sur Etsy.

VSCO. L’application offre, sans frais, une petite variété de colorations photo. La photographe suggère l’abonnement pour découvrir le plein potentiel de l’application.

Photoshop Express. L’application de prédilection pour les plus créatifs et ceux qui veulent aller plus loin dans leurs retouches. « Elle demande un peu plus de pratique pour être bien utilisée. Mais on s’approche grandement d’un résultat professionnel ! » souligne Marie-Ève Rompré.

Des entreprises d’ici pour créer des albums

Optimalprint. Le site offre une vaste variété de formats et des photos de qualité à un prix abordable. La confection est simple et facile, dit Marie-Ève Rompré.

Vistaprint. Cette entreprise permet le téléchargement d’un logiciel d’édition avec des mises en page personnalisées et des effets sur les photos.

Gosselin. La compagnie québécoise propose d’immortaliser les images sur plusieurs objets personnalisables. Le coup de cœur de Marie-Ève Rompré ? Leurs aimants carrés. « Des souvenirs de bonheur toujours sous nos yeux sur le frigo », dit-elle, soulignant également la qualité de leurs encadrements.



À voir en vidéo