Offrir un arbre pour accueillir 2021

Carolyne Parent Collaboration spéciale
Les arbres seront notamment plantés le long du fameux Queenstown Trail, sur l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande.
Photo: Trees That Count Les arbres seront notamment plantés le long du fameux Queenstown Trail, sur l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande.

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Disparition d’un être cher, plans reportés à la semaine des quatre jeudis, célébrations ratées… Cette année en fut une de deuils en tous genres. La Nouvelle-Zélande, pays où 2021 s’invitera en premier, nous propose, par le biais de son Office du tourisme et de l’organisme pour la conservation de l’environnement Trees That Count, d’enterrer symboliquement chagrin et déceptions avant d’entamer la nouvelle année. Comment ? En subventionnant, en notre nom ou en celui de la personne à qui l’on souhaite faire un cadeau, la plantation d’un arbre au coût de 10 $NZ (9 $CA).

Pōhutukawa, surnommé « l’arbre de Noël », car ses fleurs rouges éclosent ces temps-ci, kauri, l’arbre sacré des Maoris, et autres imposants tōtara seront plantés le long du fameux Queenstown Trail, qui n’est rien de moins que 130 kilomètres de pistes cyclables, dans le Southland, ainsi que dans la forêt Waipoua, du côté du Northland.

Ensuite, voir « son » arbre : que voilà une bonne raison en soi d’aller en Nouvelle-Zélande un jour ! Le projet « La forêt de l’espoir 2021 » est en cours jusqu’au 31 décembre.