Jouons à la maison

Tristan Roulot Collaboration spéciale
Gaspard (à gauche) et Achille profitent du confinement pour jouer à des jeux de société en famille. 
Photo: Courtoisie Gaspard (à gauche) et Achille profitent du confinement pour jouer à des jeux de société en famille. 

Ce texte fait partie du cahier spécial Le petit D

Que tu aies déjà repris le chemin de l’école ou non, l’heure n’est pas encore au déconfinement total, et tu auras encore de beaux après-midi à passer en famille. Pourquoi ne pas en profiter pour découvrir de nouveaux jeux de société ? Pour t’aider à choisir, voici quelques conseils d’amis.

Saboteur

Jeu de cartes pour 4 à 8 joueurs

Saboteur est un jeu d’identité secrète : chaque joueur tire au début de la partie une carte qui dicte son rôle dans la mine. Les chercheurs d’or vont tenter de creuser un chemin jusqu’au trésor. Les saboteurs vont semer des embûches pour empêcher l’expédition de rejoindre le trésor. C’est donc un jeu collaboratif, mais avec un ou plusieurs traîtres !

Chaque joueur pose une carte par tour. La plupart représentent des couloirs ou des intersections, mais aussi des impasses, des pièges, ou des accidents. En assemblant ces bouts dechemin, les joueurs dessinent des galeries souterraines, vers l’une des cartes trésor mystère. Mais attention ! Une seule est véritablement un trésor, les deux autres ne sont que des tas de cailloux, et tu auras fait tout ce chemin pour rien !

L’avis d’Achille (8 ans)

J’aime ce jeu parce qu’on doit faire comme une enquête pour savoir qui est le saboteur. Certaines actions peuvent vous faire accuser d’être un saboteur et, en fait, non : on n’avait pas le choix de poser une mauvaise carte.Mon rôle préféré est le saboteur parce que j’aime bien embêter les autres et leur tendre des pièges sans me faire repérer. Je vous conseille de jouer en famille parce que, avec les amis, ça peut créer quelques chicanes !


 

Citadelles

Jeu de rôles pour 2 à 8 joueurs

Dans ce jeu de cartes à l’univers magique, chaque joueur doit réaliser la plus belle cité du monde, en construisant huit bâtiments parmi des dizaines de cartes : auberge, temple, château, laboratoire, tour des dragons, grande muraille, etc. Chaque bâtiment coûte un certain nombre de pièces d’or à construire, et c’est aussi sa valeur en points à la fin de la partie.

Mais à chaque tour, chaque joueur va choisir l’un des huit rôles possibles. Ils sont dotés d’un pouvoir spécial, comme l’assassin qui peut éliminer un joueur pendant un tour, le roi qui choisit son rôle en premier, l’architecte qui peut construire plusieurs bâtiments, le condottiere qui détruit les bâtiments des autres, etc.

L’avis de Gaspard (9 ans)

Dans ce jeu, j’aime que les personnages aient tous un pouvoir différent : comme on n’a pas toujours le personnage qu’on veut au bon moment, on est souvent frustrés et obligés de trahir même quelqu’un avec qui on avait fait une alliance ! J’aime que les bâtiments aient un coût différent, et on est obligé d’économiser son argent pour construire les meilleurs, mais on risque de se faire voler son argent par le voleur. J’y joue avec ma famille et on s’amuse bien.

Azul

Jeu de stratégie pour 2 à 4 joueurs

Imagine-toi au XVIe siècle dans un palais au Portugal où tu observes et assembles de magnifiques azulejos en faïence… Eh bien voilà exactement le but du jeu : observer et assembler.


Ce jeu m’a tout de suite attirée, pas seulement grâce à son nom, Azul, qui fait voyager, mais aussi grâce aux magnifiques couleurs qui embellissent petit à petit le plateau. Je ne suis pas une très grande joueuse, mais ce jeu avait tellement de charme que, quand mes parents m’ont proposé de jouer, je me suis dit que je ne pouvais quand même pas passer à côté.

Azul est un jeu de stratégie qui comprend des jetons « Tuiles », des jetons « Points » et un plateau pour chaque joueur, sur lequel il doit assembler ses tuiles, ou azulejos. Pour gagner, il faut accumuler le plus de points en plaçant stratégiquement les tuiles. Plus on avance dans le jeu, moins il y a de tuiles disponibles au centre de la table. Au début, les techniques de blocage et de défense ne sont pas évidentes (je peux vous le dire, je perdais tout le temps !). Mais après plusieurs essais, on finit par comprendre, et les parties deviennent de plus en plus longues et de plus en plus cool !

Bref, je te le recommande fortement pour jouer entre amis ou en famille !

Jeanne Chassé-Voituriez (14 ans)