«The Surge 2»: un système de combat lent et méthodique

Critique des idéologies transhumanistes et techno-positivistes, mais non sans certaines contradictions, «The Surge 2» est parfois presque jouissif.
Photo: Focus Home Interactive Critique des idéologies transhumanistes et techno-positivistes, mais non sans certaines contradictions, «The Surge 2» est parfois presque jouissif.

Paru à la fin du mois dernier, The Surge 2, du studio Deck13 Interactive, unit le « Souls-like », genre habituellement cantonné aux mondes fantastiques, à la science-fiction, tout en suivant à la lettre sa recette établie il y a près d’une décennie par FromSoftware : un système de combat lent et méthodique, une progression de son personnage principal aux concepts abstrus et une mort punitive.

Il traite également de thèmes similaires. Le titre de Deck13 se situe après les événements du premier opus au cœur d’une ville dans un état de décrépitude le plus total à un moment de son histoire où, comme dans la trilogie des Dark Souls, la civilisation telle qu’elle était connue de ses habitants touche à sa fin.

Ne reste de cette cité-État que sa technologie : des exosquelettes robotisés autrefois utilisés en industrie, aujourd’hui reconvertis pour le combat corps-à-corps par des survivants désirant s’arracher (c’est le mot) entre eux le peu de ressources encore disponibles.

Étant l’un de ces rescapés, on adoptera donc le même attirail avant de se frayer un chemin hors de cet enfer mécanique oppressant. « La loi du plus fort », comme ils le disent.

Critique des idéologies transhumanistes et techno-positivistes, mais non sans certaines contradictions, The Surge 2 est parfois presque jouissif. Il y a quelque chose de viscéral à amputer théâtralement le membre d’un adversaire pour ensuite incorporer les morceaux de robots qui y sont attachés à son propre exosquelette.

Rien ne sert de mentionner, cependant, qu’on ne le recommande qu’à un public adulte et averti.

Or, pour ceux et celles qui se cherchent un nouvel endroit où se casser la tête contre un mur encore et encore pour, finalement, le défoncer, le tout sur une trame sonore complètement métal, on ne peut que dire : oui, à essayer.

 

The Surge 2
Offert pour Xbox One, PlayStation 4 et Microsoft Windows. Compter environ 20 heures.