Sorties week-end

Illustration: Le Devoir

Demandez la Lune


En fonction de la lunaison, la Lune offre à l’observation une infinité de paysages à découvrir. « Demain, si le temps le permet, nous allons scruter un premier quartier, précise le directeur du Planétarium Rio Tinto Alcan, Olivier Hernandez. Il s’agit de la phase où la Lune se présente comme un D majuscule [ou demi-cercle]. Les spectateurs pourront voir les détails de nombreux cratères près du terminateur — l’endroit où la lumière du Soleil éclaire les dépressions avec précision. » Qui sait, peut-être apercevront-ils Copernic, Tycho, Aristarque… ou la mer de la Sérénité, ou encore la fameuse mer de la Tranquillité ? C’est sur cette dernière que s’est posé, le 20 juillet 1969, l’Eagle, le module lunaire de la mission américaine Apollo 11. En cas de mauvais temps, les activités auront lieu à l’intérieur, dans un dôme gonflable où tournera en permanence le film d’animation Les souris et la lune. Les enfants feront la connaissance de Pip et Chip, les deux petites souris qui se demandent qui peut bien croquer chaque soir une partie de la lune, cette grosse boule brillante qui ressemble à un fromage. Deux robots férus d’astronomie expliquent.

Samedi soir, entre 16 h et 22 h, le Planétarium invite le public à jeter un coup d’œil dans ses télescopes à la fine pointe de la technologie pour observer la Lune. Et c’est gratuit.

 

Un cratère nommé Sklodowska


« Saviez-vous que sur les 1550 cratères baptisés sur la Lune, seulement 30 portent le nom d’une femme ayant marqué la science et la technologie ? demande Olivier Hernandez. C’est donc pour souligner cette sous-représentation que l’artiste a préparé cette œuvre. » Femmes d’impact présente 30 dessins de cratères lunaires portant le nom d’une femme de science. Comme la physicienne et chimiste polonaise Marie Sklodowska-Curie, la physicienne autrichienne Lise Meitner et l’astrophysicienne et astronaute américaine Sally Kristen Ride. Chaque image renseigne le visiteur sur la topographie du cratère et présente une biographie de la femme dont le nom a été choisi.

À ne pas rater : l’exposition Femmes d’impact de l’artiste Bettina Forget, qui vient souligner à sa façon le 50e anniversaire des premiers pas de l’homme sur la Lune.