Les applications de la semaine: tenir un journal, n’importe où

Moodnotes vise à nous faire prendre pleine conscience de nos sentiments.
Photo: Olivier Sylvestre Le Devoir Moodnotes vise à nous faire prendre pleine conscience de nos sentiments.

Qui a dit que le journal intime était réservé aux adolescents en peine d’amour? Tenir un journal quotidien aurait en fait plusieurs bienfaits pour la santé mentale. Écrire chaque jour, entre autres, faciliterait l’apprentissage chez les étudiants, réduirait les effets du stress chez certains et contribuerait même à passer par-dessus certains traumatismes. Alors, allons, à nos journaux!

Pour tout enregistrer

La vie contient plus que des mots. À l’époque où chaque expérience est prétexte aux « J’aime » et au partage, Day One permet de mettre de côté, rien que pour soi, les photos, dessins et vidéos amassés au fil du quotidien. L’application offre aussi la possibilité de commander son journal numérique dans un joli format imprimé. À noter : il faut payer un abonnement pour enregistrer plus que du texte dans l’application et synchroniser ses états d’âme sur plusieurs appareils.

Day One Journal
Bloom Built, offert pour iOS et macOS

 

Aller à l’essentiel

Plutôt que de servir à faire la chronique de notre vie, Moodnotes vise à nous faire prendre pleine conscience de nos sentiments. Une fois par jour, l’application nous envoie une notification. « Comment allez-vous? Non, réellement, comment vous sentez-vous? » On glisse alors vers le haut ou vers le bas pour choisir parmi une vaste gamme d’émotions. On peut ensuite ajouter quelques notes sur ce qui nous rend heureux ou nous préoccupe. Occupé dans l’instant? On peut revenir à l’enregistrement plus tard pour ajouter ces détails.

Moodnotes
ThrivePort, offert pour iOS