Sorties week-end

En nature sur l’Île


Nul besoin d’absolument mettre le cap sur les régions pour prendre l’air quand on vit à Montréal : les parcs-nature éparpillés sur l’Île ont bien des atours à déployer. C’est en fin de semaine que celui du Cap-Saint-Jacques — dans l’extrême ouest de Montréal — lance sa saison d’hiver, et avec un programme costaud : un prêt gratuit de skis de fond et de raquettes, une balade sous les étoiles en soirée et un cours pour les enfants sur les insectes en hiver. Cela dit, surveillez le calendrier : il sera possible, plus tard en saison, de s’essayer aux cours de ski de fond, de tenter la survie en forêt (dont une nuit entière au parc-nature de la Pointe-aux-Prairies), de s’initier à la pêche blanche et de faire des balades en traîneau à chiens.

Prix et horaires variés. Calendrier : ville.montreal.qc.ca/grandsparcs.

 

Un dimanche trad


Vous n’avez pas eu assez de musiques et de danses traditionnelles durant le temps des Fêtes qui s’achève ? La quatrième saison des Dimanches trad, qui réunissent chaque semaine une vingtaine de musiciens — accordéonistes, guitaristes, violonistes — dans le chalet du parc Maisonneuve pour une visite du répertoire traditionnel québécois, donnera de quoi s’amuser aux nostalgiques d’antan. Si vous êtes un musicien amateur, la scène est aussi pour vous, puisqu’il est possible de s’asseoir avec les musiciens pour apprendre les morceaux. Comme les gigues et autres mélodies endiablées seront diffusées sur la patinoire, les sportifs pourront aussi profiter de la réunion.

Tous les dimanches du 6 janvier au 10 mars de 13 h à 16 h au chalet du parc Maisonneuve, 4581, rue Sherbrooke Ouest à Montréal. Entrée libre, contribution volontaire. Info : lachassebalcon.com.

 

Une petite vie des Fêtes


Installée au musée Pointe-à-Callière depuis le début décembre, l’exposition La petite vie — qui célèbre le 25e anniversaire de l’émission — s’est permis une programmation spéciale familiale pour le temps des Fêtes. Jusqu’à dimanche, il sera possible de faire des bricolages, du stop-motion, de la sérigraphie et des séances photo, tout cela en étant inspiré par les poubelles de Pôpa et les décors de la série. Les parents, eux, aimeront peut-être faire un tour du côté de l’exposition officielle.

Jusqu’au 6 janvier de 13 h à 16 h au 350, place Royale à Montréal.

 

Repeindre Sullivan


Alors que l’exposition sur Françoise Sullivan tire tire à sa fin au Musée d’art contemporain, c’est l’occasion ou jamais de s’initier à son style. Ces vendredi et dimanche, un atelier précédé d’une visite de l’expo permettra de s’initier à la peinture abstraite façon monochrome, en appliquant une seule couleur sur toute la surface de la toile. Sinon, sachez qu’il y aura, les 13 et 20 janvier, un dernier atelier inspiré du tableau Cycle crétois II, no 3 où il faudra peindre une image fragmentée mettant en scène… des personnages mi-hommes, mi-animaux.

Vendredi et dimanche à 13 h 30 ou 14 h 30 au 185, rue Sainte-Catherine Ouest à Montréal.