Le «staycation»: l’hôtel comme une fin en soi

Le point central du Bar Les Cousins, créé par le designer Zébulon Perron, est le comptoir-bar de marbre.
Photo: Les Festifs Le point central du Bar Les Cousins, créé par le designer Zébulon Perron, est le comptoir-bar de marbre.

Sur la Rive-Sud dans la région de Montréal, à la croisée des autoroutes 10 et 30 qui lui ont donné son nom, le Quartier DIX30 a littéralement surgi de la plaine agricole. Au fil des ans, ce complexe commercial s’est enrichi, au point de regrouper aujourd’hui plusieurs centaines de boutiques, de restaurants, de lieux de divertissement, de magasins à grande surface et d’établissements hôteliers. Le complexe attire près de 22 millions de personnes par année.

Exploitant déjà un hôtel Alt au DIX30 et constatant la demande croissante de la clientèle, le Groupe Germain a senti le besoin de créer un nouveau concept joignant le côté accessible d’un Alt au côté luxueux des hôtels Germain. C’est dans cet esprit qu’a été élaboré le premier établissement du nouveau concept Alt +.

Comme à la maison

Après avoir uniquement désigné les « vacances à la maison » ou à proximité de chez soi, le néologisme anglais staycation (contraction de stay et de vacation) mise à présent sur une récente tendance en hôtellerie : celle faisant de l’établissement hôtelier une destination en soi.

Il n’existe pas encore d’équivalent en français pour cette nouvelle acception. Dernier-né du Groupe Germain, le nouvel hôtel Alt + s’inscrit résolument dans cette tendance, avec ses chambres vastes et fonctionnelles.

Le cabinet d’architectes LemayMichaud, complice de la famille Germain depuis 30 ans, s’est vu confier la mission de créer le nouvel établissement selon des principes écoresponsables. Il en résulte une atmosphère à la fois luxueuse, douillette et décontractée, où l’air et la lumière circulent abondamment.

Sur le plan structural, l’abondante fenestration thermique répond au bois, au métal et au béton. Le chauffage et la climatisation de l’édifice de 15 étages sont alimentés par géothermie. Sur le plan esthétique, divers éléments du décor viennent rappeler l’ancienne vocation de l’emplacement : tant dans le hall que dans les chambres, des touches graphiques évoquent en effet la nature et l’exploitation agricole qui caractérisaient les terres en périphérie de l’île de Montréal.

« Avec notre Alt + du DIX30, on courtise la clientèle québécoise qui veut s’offrir un séjour confortable, aussi bien des gens d’affaires qui séjournent toute la semaine que des couples de la région qui viennent pour le week-end. C’est vraiment le meilleur des deux mondes : de petites vacances, mais avec la possibilité de se sentir chez soi », explique France Savard, coordonnatrice senior aux relations publiques du Groupe Germain.

Chacune des chambres comporte des équipements facilitant le séjour, tels un petit réfrigérateur, une cafetière haut de gamme et un micro-ondes. La volonté de tisser des partenariats locaux a aussi présidé au choix des fournitures : ainsi, tout le mobilier a été fait au Québec, et les produits pour le corps véganes sont concoctés par l’entrepreneure montréalaise Ruby Brown. Au lieu d’une seule nuitée éclair, le visiteur a par conséquent envie de prolonger son séjour, de profiter des installations et de partir à la découverte des alentours.

Entre Cousins

C’est le designer Zébulon Perron qui a conçu le Bar Les Cousins, situé juste en face de la réception. Le Groupe Germain souhaitait en effet donner un caractère différent à cet espace, dont le nom est un clin d’oeil aux fortes attaches familiales de l’entreprise.

Le point central est le comptoir-bar de marbre noir, autour duquel divers espaces ont été créés pour favoriser la circulation. Les matériaux nobles, les dosserets illuminés évoquant les flammes d’un foyer, les différents niveaux des tables et tabourets concourent à créer une ambiance intime. Notons que les gins canadiens et québécois sont à l’honneur.

En matinée, cet espace accueille la clientèle pour le petit-déjeuner, une situation temporaire puisque, dans quelques mois, c’est la Brasserie T signée Toqué qui prendra le relais. Attenant à l’hôtel, ce nouveau restaurant assurera l’ensemble des services de restauration.

Clientèle canine bienvenue

Dans le prolongement du concept du « chez soi à l’hôtel », les compagnons à quatre pattes sont les bienvenus, aussi bien dans les chambres que dans la plupart des aires communes, moyennant un léger supplément. Plusieurs commerces et boutiques du DIX30 acceptent aussi la clientèle canine.

Naturellement, la localisation au coeur du Quartier DIX30 favorise le magasinage. Quelque 300 commerces et boutiques de tous genres ont pignon sur rue, proposant des articles de maison, des vêtements, des bijoux, des jouets, des livres, des jeux de société et bien d’autres cadeaux potentiels.

On peut aussi décider d’opter pour la formule « à moi de moi », en couple ou en solo. Dans un rayon d’une dizaine de minutes à pied se trouvent en effet une multitude de possibilités de se divertir ou de se faire dorloter, selon l’envie du moment.

William Sonoma propose des ateliers culinaires simples et accessibles, dont le contenu varie au gré des saisons. Le Cineplex Brossard compte quelques salles VIP où il est possible de s’offrir — outre l’incontournable pop-corn — un cocktail, un verre de vin, voire un repas complet. Enfin, un saut à la boutique Caudalie (pour un soin instant-beauté à base de produits de la vigne) ou encore une trempette dans les bains chauds à ciel ouvert du SkySpa, permettent un agréable délassement… après une « rude » journée de magasinage !

Le Devoir était invité par le Groupe Germain et ses partenaires du DIX30.