Sorties week-end

Le temps des papiers


Chaque automne, la très chouette foire bilingue Expozine rassemble quantité d’artistes, d’auteurs et de petits éditeurs venus présenter leurs objets artistiques, poétiques et politiques en tous genres — en papier, cela va de soi : romans, essais, fanzines, bandes dessinées, revues et autres petits feuillets. Cette année, ils seront 300 à se serrer les coudes, dont Possibles éditions, Poètes de brousse, les Éditions du Passage, L’abricot et la revue Tristesse. C’est l’endroit où dénicher des écrits introuvables ailleurs, on vous le dit en passant. Jadis sur le Plateau, l’événement migre cette année dans des lieux plus spacieux, mais pas bien loin, dans La Petite-Patrie.

Samedi et dimanche de 11 h à 18 h à l’église Saint-Arsène, 1025, rue Bélanger. Entrée libre.

 

Autour des frontières


Frontières, migrations, territoires, identités : autant de sujets qui divisent et rassemblent tout à la fois. Pour prendre le temps de réfléchir à ces thèmes et aux gens qui les impliquent, la Maison de la Syrie et le projet Réfugié.e.s et déplacé.e.s accueillent des chercheurs, des penseurs et des artistes venus d’ailleurs au Canada, des États-Unis, de la France et d’aussi loin que la Syrie pour le colloque (Af)franchir la frontière. Pour les deux derniers jours de discussions, il y a notamment au programme la traversée des frontières et le statut d’apatride (vendredi), de même que le tragique migratoire dans la littérature et l’expression de personnes récemment émigrées (samedi).

Vendredi dès 10 h 30 à l’Université de Montréal et samedi dès 11 h 30 à la Maison de la Syrie. Entrée libre.

 

Sorties au cinéma


Au-delà des compétitions de films, les Sommets du cinéma d’animation sont aussi l’occasion de découvrir l’univers de l’animation. Entre autres plaisirs, notons une soirée entièrement consacrée au jeu Just Dance avec Montreal Gamers (vendredi à 20 h) ; une petite exposition d’affiches du réalisateur et affichiste polonais Jan Lenica (dans la salle Norman-McLaren) ; un atelier de pixilation où les enfants, accompagnés de leurs parents, devront tourner une petite animation les mettant en vedette (samedi à 13 h) ; et une discussion sur le processus de reconstruction des 250 dessins de Gertie le dinosaure par l’Office national du film (dimanche à 12 h 30, bilingue). Une exposition de ces dessins peut aussi être visitée dans le foyer Luce-Guilbault.

Jusqu’à dimanche à la Cinémathèque québécoise.

 

Étirements matinaux


Il sera possible, pour les parents et les enfants refroidis par l’arrivée trop précoce de l’hiver, de se réfugier dans la tranquillité du monastère des Augustines. Dimanche, c’est matin de yoga : deux séances (pour les 4-6 ans de 9 h 30 à 10 h 15 et pour les 7-12 ans de 10 h 30 à 11 h 30) permettront aux jeunes d’approcher le yoga de manière ludique, mais non moins zen. Parce qu’il n’y a pas que les adultes que le stress omniprésent affecte.

Dimanche au monastère des Augustines, à Québec. Gratuit.