Sorties week-end

Nos suggestions de sortie pour la fin de semaine à Montréal et ailleurs au Québec.
Illustration: Le Devoir Nos suggestions de sortie pour la fin de semaine à Montréal et ailleurs au Québec.

Dada, amour, décalages

Le temps des fantaisies annuelles du festival Phenomena est venu. Deux sorties intéresseront les aventuriers : d’abord le Cabaret DADA-Love, un spectacle interdisciplinaire un peu absurde mené par une dizaine d’artistes — dont Keith Kouna — articulé autour de l’idée que « tout est dérisoire alors tombe, délire contre, enlève ta peau, montre les dents » — vous voyez le genre (samedi de 20 h à 23 h à la Sala Rossa, 17 $) ; et une marche historique guidée par Mémoire du Mile End dans ce quartier foisonnant de Montréal, avec arrêts devant les oeuvres d’art en trois dimensions éparpillées dans les rues dans le cadre du festival (samedi à 18 h, en français, contribution volontaire, inscription nécessaire : ☎ 514 495-1515 ou lesfilles@electriques.ca). Mais sachez que tout cela n’est qu’un début : la semaine entière sera faite de ce genre d’objets culturels mystérieusement fous.

 

Jusqu’au 20 octobre à Montréal. Programmation complète et billets.

 

Ces autres réalités

En ces derniers kilomètres du Festival du nouveau cinéma, c’est votre ultime chance pour profiter des oeuvres de réalité virtuelle présentées en continu chaque jour. Une trentaine de courts métrages permettent de plonger, entre autres, dans un conte de fées hawaïen en l’an de grâce 1984 (Songbird), dans un paysage post-humain hallucinatoire (View of Harbor), dans une rencontre à la frontière israélo-égyptienne (Borderline) ou dans trois « simulacres urbains » en périphérie de Shanghai (The Real Thing). Si vous êtes vraiment passionné par les dessous de la réalité virtuelle, sachez que la journée de vendredi est entièrement consacrée à ce genre en croissance : des réalisateurs, des créateurs et des producteurs seront réunis pour parler, notamment, de storytelling immersif.

 

Respectivement vendredi, samedi et dimanche de 12 h à 20 h à la Grande Place du Complexe Desjardins, et vendredi de 9 h à 17 h à l’Agora du Cœur des sciences de l’UQAM. Information.

 

Ultimes récoltes

Vous aurez peut-être remarqué que le temps commence à être plutôt automnal — c’est donc la fin des récoltes et, du coup, l’occasion de les célébrer. C’est ce que fait le Grand Potager de Verdun avec une visite guidée de ses serres, un espace d’agriculture urbaine que se partagent 21 organismes. Ce sera le moment de découvrir l’aquaponie, l’hydroponie, le compostage et l’apiculture, de même que différentes variétés de plantes. Comme vous serez déjà sur place, on vous suggère de rester pour la fête : une belle quantité d’exposants seront sur place et des bouchées tirées des produits du jardin seront servies.

 

Vendredi de 17 h à 18 h (visite) et de 17 h à 20 h (fête) au 7000, boulevard LaSalle. Visite (bilingue) : 5 $. Information.

 

Écrivains en action

C’est un doublé pour l’Union des écrivaines et des écrivains québécois. Pour la première fois, la Ligue d’improvisation littéraire se présente dans la ville de Québec, où se produiront trois comédiens (Réal Bossé, Simon Boudreault, Diane Lefrançois) et l’écrivain Jean Désy dans une séance d’improvisation post-lecture d’extraits d’oeuvres littéraires (vendredi de 20 h à 21 h 30 à la Maison de la littérature, 40, rue Saint-Stanislas, 12 $). Pendant ce temps, à Sherbrooke, dix écrivains québécois — dont Hélène Dorion, Normand Baillargeon et Mikella Nicol — rendront hommage à leurs homologues emprisonnés de par le monde avec Livres comme l’air, une lecture de dédicaces bien senties (dimanche de 13 h à 14 h au Salon du livre de l’Estrie, 1600, boul. du Plateau-Saint-Joseph).