Sorties week-end

Autour du Bâtiment 7


On vous parlait plus tôt cette semaine de l’ouverture tant attendue du Bâtiment 7, un projet citoyen de longue date qui regroupe 13 initiatives communautaires dans un ancien bâtiment ferroviaire de Pointe-Saint-Charles. Voici une belle occasion d’aller découvrir ses locaux et ses idéateurs : pour sa dernière soirée de la saison, l’Université autrement dans les cafés — une très chouette série de conversations entre citoyens menée en divers lieux de Montréal par l’Université Concordia — s’invite au bâtiment tout juste inauguré, avec pour thème « Célébration de nos victoires ». Il sera question du Bâtiment 7, mais aussi d’autres initiatives réussies dont parleront les participants

Vendredi de 18 h à 21 h au Bâtiment 7, 1900, rue Le Ber. Entrée libre. 

 

Bonjour, marchés


Qui dit printemps dit éclosion des marchés locaux. Si vous avez envie de mettre le feu à votre garde-robe, si vous cherchez plutôt de petits présents ou avez envie de fouiner seulement, deux options s’offrent à vous. D’abord, les incontournables Puces Pop où trouver accessoires, imprimés, bijoux et autres objets faits main (de vendredi à dimanche à l’église Saint-Denis, 5075, rue Rivard à Montréal, entrée libre) ; puis le premier marché estival d’Etsy Montréal, où la création est tout aussi enthousiaste et locale (samedi et dimanche au Locoshop Angus, 2600, rue William-Tremblay, entrée libre). On vous souhaite de belles trouvailles.

 

Torsions urbaines


Prenez de la musique un peu flyée, un croisement de genres et des arts visuels à l’avenant, mélangez furieusement et vous aurez la troisième édition de Distorsion, ce festival psychédélique où fraieront cette année Lydia Lunch, Les Marinellis et Teke Teke, entre autres fous des accords. L’exposition Chromaesthesia donnera, elle, du fil à retordre à vos sens — tout comme le marché psychédélique prévu samedi.

Jusqu’à dimanche à l’église du Mile-End, 5035, rue Saint-Dominique à Montréal. 35 $ (passeport), ou 10-15 $ par concert.

 

Nature proche


Durant la saison douce, le mont Royal devient un havre de nature pour les citadins aimant la nature et les secrets de sa préservation. Sonnons le début de cette saison menée par les Amis de la montagne : vendredi, une conférence-randonnée s’intéressera aux impacts de l’agrile du frêne sur la montagne (de 12 h à 13 h 30), à moins que vous ne préfériez passer la journée à mieux comprendre la biodiversité, avec sortie ornithologique et conférences (de 6 h 30 à 18 h). Plutôt mûrs pour une longue balade ? Samedi, la randonnée D’un sommet à l’autre retracera l’histoire de la montagne (de 10 h à 13 h, 28 $, places disponibles en anglais seulement).