Institut de leadership: former les dirigeants à distance

Alice Mariette Collaboration spéciale
Olympien, entrepreneur et conférencier, Bruny Surin fait partie des personnalités déjà invitées par l’Institut de leadership en gestion.
Photo: Nathalie Turbide Olympien, entrepreneur et conférencier, Bruny Surin fait partie des personnalités déjà invitées par l’Institut de leadership en gestion.

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Pour la première fois cette année, l’Institut de leadership offrira à distance sa formation la plus populaire, la Certification en leadership et habiletés de direction.

« Nous avons décidé de nous mettre à l’ère du jour, car nous recevions beaucoup de demandes pour savoir si nous proposions notre formation la plus ancienne et la plus connue à distance », lance Nicole Nawrocki, directrice des projets spéciaux et au développement international de l’Institut. Dès le printemps, la Certification en leadership et habiletés de direction sera ainsi offerte en ligne. Grâce à une plateforme Web, les étudiants « à distance » auront accès à la même formation que ceux qui seront physiquement en classe et pourront suivre les différentes interventions.

Même si les étudiants seront techniquement seuls devant leur ordinateur, l’équipe de l’Institut a cherché à rendre la plateforme en ligne la plus « engageante » possible. « Nous nous sommes rendu compte que, pour une formation en ligne, il est important de briser la solitude derrière l’écran », explique Nicole Nawrocki. Pour cela, une option de clavardage sera offerte, ainsi que des sondages virtuels. Il sera aussi demandé aux participants de réaliser un travail en équipe. En plus, un animateur sera responsable de recueillir et de transmettre les questions des étudiants aux professeurs. Lorsque l’équipe a décidé de proposer la formation en ligne, Mme Nawrocki a elle-même suivi une formation sur la pédagogie numérique et en a rapporté des idées de bonnes pratiques. « J’ai appris notamment que les plateformes en direct permettent une plus grande interactivité », souligne-t-elle.

Formation plus accessible

« Une des raisons pour lesquelles plusieurs gestionnaires sont attirés par la formation à distance est qu’ils sont bien souvent coincés par le temps », croit Mme Nawrocki. En outre, pour plus de souplesse, les participants qui choisissent le programme en ligne auront accès au contenu en rediffusion.

L’équipe de l’Institut pense que les dirigeants résidant en région seront particulièrement intéressés par la certification en ligne. Cela pourrait aussi séduire à l’étranger, puisque le programme devient de plus en plus populaire à l’international. Depuis un an, des ressortissants de pays d’Afrique de l’Ouest, de la France ou encore de la Martinique viennent à Montréal suivre la certification en leadership et habiletés de direction. La formation en ligne pourrait ainsi permettre une augmentation de la participation à travers la francophonie. « Notre programme, qui est en français, est unique », rappelle Mme Nawrocki. En outre, elle estime que certains des participants pourraient préférer suivre les cours dans l’intimité. « Certaines personnes n’ont pas envie d’assister à une formation entourées d’un groupe, elles préfèrent être seules et vivre ce moment-là dans le calme. »

La première cohorte à suivre la formation en ligne devrait le faire au printemps prochain et il est déjà possible de s’inscrire pour les prochaines sessions.