Tout un rayon d’activités festives à BAnQ

L’Auditorium de la Grande Bibliothèque sera le siège de deux spectacles pour les enfants durant le mois de décembre.
Photo: Bibliothèque et Archives nationales du Québec L’Auditorium de la Grande Bibliothèque sera le siège de deux spectacles pour les enfants durant le mois de décembre.

La bibliothèque comme centre d’activités pour toute la famille ? Sans doute, selon Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) ! Pendant la période des Fêtes, la Grande Bibliothèque propose des activités gratuites s’adressant autant aux tout-petits, aux enfants et aux ados qu’à leurs parents. Tour d’horizon.

Une série de spectacles adressés aux tout-petits lancée plus tôt en décembre se déroule à l’Auditorium de la Grande Bibliothèque. On y présentera, ce dimanche, Le p’tit chat d’Pont-Rouge, variation, vous l’aurez deviné, du Petit Chaperon rouge. Comme dans l’original, Grand-Mère n’est pas là, sauf que cette fois, elle n’a pas été dévorée, elle est… en Floride. La petite Élise doit donc aller s’occuper de son chat en son absence.

« C’est une vulgarisation autour de la musique », explique Geneviève Rossier, directrice des communications des relations publiques et de la visibilité numérique et directrice de la programmation par intérim. « Ça va éveiller le sens musical des enfants, mais en même temps ça va plaire aux parents parce qu’il y a des points de référence pour eux. »

Ce classique du conte, revisité par Les Petits Mélomanes du dimanche, dirigés par Maurice Laforest, sera accompagné de pièces de Beethoven interprétées par trois musiciens. On s’adresse ici à un public de 5 ans et plus.

Le jeudi 28 décembre, c’est plutôt à une création originale que seront conviés les spectateurs en herbe. La délurette du temps des Fêtes, production du Théâtre Le Chemin qui marche, « mêle théâtre, conte et traditions des arts de la parole », affirme Mme Rossier. Présentée après Noël, l’oeuvre fait la part belle aux légendes entourant le jour de l’An et cède la scène à des comédiens, mais aussi à des marionnettes. Public cible : 4 ans et plus.

Ces deux spectacles, d’une durée d’une heure, sont présentés à 14 h et sont gratuits ; l’accès à l’Auditorium, d’une capacité de 300 places, se fait selon la logique du premier arrivé, premier servi. Toutefois, il est possible de se procurer des billets en ligne, au coût de 5 $ chacun, afin de s’assurer une place dans l’assistance.

Ailleurs dans la bibliothèque

S’il advenait qu’il n’y ait plus de place pour ces représentations, d’autres possibilités s’offrent aux visiteurs de la Grande Bibliothèque. « Il y en a pour tous les goûts », selon Geneviève Rossier. Elle rappelle que la bibliothèque permet d’emprunter livres, bédés, disques compacts, films, jeux vidéo et revues. Le calendrier des activités à la Grande Bibliothèque est d’ailleurs assez garni et varié : heure du conte, séances de jeux de société, projections de films…

Photo: Michel Legendre Le Square Banque Nationale accueille un laboratoire de création numérique destiné aux 13-17 ans.

C’est notamment la dernière occasion de voir Mon coeur est à Montréal, qui se termine le 7 janvier. Présentée dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal, l’exposition présente 41 personnalités qui ont marqué la métropole. Certains artéfacts précieux, comme le tout premier recensement de la ville écrit à la main par le maire Jacques Viger, valent le détour, selon Mme Rossier. La directrice de la programmation rappelle aussi la tenue de l’exposition Pièces de collections, qui se veut un aperçu des vastes archives de documents imprimés de BAnQ.

Les enfants pourraient de leur côté se diriger vers l’Espace Jeunes pour visiter l’exposition De A à Z. 26 clins d’oeil sur ta ville, initiation à l’histoire de Montréal sous forme d’abécédaire. On assure que les tout-petits peuvent y jouer comme ils le veulent.

Destiné aux 13-17 ans, le Square, « laboratoire de création numérique » inauguré l’an dernier, permet de s’initier aux technologies du divertissement. PlayStation 4, Xbox One, Wii U, casques de réalité virtuelle, caméras, enregistreuses, micros… Les adolescents sont invités à essayer ces appareils gratuitement. Des formations en tout genre ainsi que des tournois de jeux vidéo s’y tiennent occasionnellement.

Nouveauté notable : la Grande Bibliothèque s’est mise au goût du jour et a mis à la disposition du public deux tourne-disques pour écouter sa collection de quelque 300 disques vinyles, surtout des classiques de la musique populaire, de Led Zeppelin à Michel Rivard. L’emprunt de vinyles n’étant pas encore possible, l’écoute doit se faire sur place et, suivant sa logique de démocratisation de la culture, la bibliothèque a installé des instructions de fonctionnement à côté des tourne-disques afin d’éviter les accidents chez les plus jeunes !

Le p’tit chat d’Pont-Rouge

Dimanche 17 décembre, à 14 h, À l’Auditorium de la Grande Bibliothèque, 475, boulevard De Maisonneuve Est, Montréal.