Pour souligner ses 20 ans, Ubisoft propose tout l’été un circuit ludique de deux kilomètres

La grande fête du 3 juin accueillera la musique de Fwonte, La Bronze (photo), Random Recipe et du DJ Rico Shae.
Photo: La Bronze La grande fête du 3 juin accueillera la musique de Fwonte, La Bronze (photo), Random Recipe et du DJ Rico Shae.

Lorsque les résidants du Mile-End se réveilleront le samedi 3 juin prochain, un terrain de jeu de deux kilomètres aura poussé dans leur voisinage, cadeau d’Ubisoft Montréal. La compagnie a tenu à célébrer de manière ludique son entrée dans la vingtaine avec une programmation estivale inédite.

Après avoir souligné sa première décennie avec une journée festive dont le quartier parle encore dix ans plus tard, le studio de production de jeux vidéo tenait absolument à remettre ça en faisant un geste qui durerait cette fois tout l’été. Dans les prochains jours, une série de jeux analogiques apparaîtront dans les ruelles, les rues et les parcs du petit quadrilatère formé des rues Laurier, Van Horn, De Gaspé et l’avenue du Parc.

Photo: Dominick Gravel Le Boggle St-Viateur, l’une des attractions du parcours ludique d’Ubisoft.

Sur un parcours de deux kilomètres, on comptera 18 jeux majeurs (jeux géants, boîtes à jeux inspirées des petites bibliothèques de livres en libre-service, tables à pique-nique ludiques), ainsi que 20 marquages au sol tels que des jeux de marelle géants, des tracés de soccer et de basketball, qui ludifieront les journées chaudes des citoyens.

« Chez Ubisoft, on fait du jeu interactif, mais le jeu est un langage universel, explique Cédric Orvoine, vice-président aux communications et aux ressources humaines chez Ubisoft Montréal. Il parle aux jeunes, aux moins jeunes, et permet de créer des relations, d’échanger et de vivre des moments communs. » Et c’est ce que la compagnie souhaite créer dans son quartier d’adoption.

Les citoyens du quartier

Arrivés là un peu incognito avec une cinquantaine d’employés, ils étaient plus de 200 deux ans plus tard.

Aujourd’hui, cette compagnie de renommée internationale a un impact économique indéniable sur ce secteur effervescent et créatif. « C’était superimportant qu’on ait une proposition orientée vers l’humain et les citoyens du quartier, note M. Orvoine. Ce sont eux, les acteurs de cette fête, qui vont en profiter en dessinant, en participant. »

L’intervention qui l’excite le plus ? Les boîtes à jeux. « Je les trouve en feu ! » Ubi se chargera d’entretenir et de remplir les sept boîtes tout l’été, mais il fait confiance à l’esprit communautaire et à la volonté collective des résidants pour qu’ils empruntent des jeux, les rapportent ou en offrent de nouveaux. Puisque certaines boîtes seront disposées dans des parcs ou des cafés, les gens pourront « apéroter » tout en s’amusant.

Bonne nouvelle pour les amoureux des délices givrées de Kem Koba : ils pourront patienter tout en s’amusant puisqu’une boîte à jeux sera disposée près du très couru crémier. « La file va enfin paraître moins longue ! »

Le coup d’envoi de l’événement sera donné le samedi 3 juin dès midi, dans une grande fête familiale aux alentours d’Ubisoft, à l’angle de la rue Saint-Viateur et du boulevard Saint-Laurent. Camion de bouffe de rue, Biergärten et jeux (évidemment) : la fête de rue sera rythmée jusqu’à 23 h par la musique de Fwonte, de La Bronze, de Random Recipe et du DJ Rico Shae.