Mysterium, Oleksandr Nevskiy et Oleg Sidorenko

Même les plus sceptiques des phénomènes paranormaux se laisseront séduire par Mysterium. Mentalistes, divinateurs et autres numérologues se réunissent le temps d’une nuit dans un manoir où s’est déroulé un meurtre afin de le résoudre avec l’aide d’un fantôme, lui aussi incarné par un joueur. Muet, l’esprit ne peut envoyer des indices aux joueurs que par le seul biais de cartes, pigées au hasard, représentant des images plus fantaisistes les unes que les autres. Il espère que ses compagnons feront des liens logiques et visuels entre ses cartes postales hallucinées et les suspects, lieux et armes qui se trouvent devant eux sur la table. Les joueurs coopèrent ainsi pendant sept tours afin de découvrir les circonstances exactes du crime sordide. Magnifiquement illustré par Igor Burlakov, Mysterium impose une contrainte de communication inusitée et difficile ; les succès en sont d’autant plus formidables. Et soyez compatissants avec votre fantôme, son boulot n’est pas facile. Gagnant de l’As d’or 2016.


Mysterium

Oleksandr Nevskiy et Oleg Sidorenko Deux à sept joueurs, 10 ans ou plus, 42 minutes Libellud France, 2015

À voir en vidéo