Nager en pleine détente au centre-ville

Dans un bain, noyé par 400 kilos de sels d’Epsom permettant de flotter en état d’apesanteur, le corps oscille lentement au rythme des manœuvres des thérapeutes.
Photo: Le Bath Room Dans un bain, noyé par 400 kilos de sels d’Epsom permettant de flotter en état d’apesanteur, le corps oscille lentement au rythme des manœuvres des thérapeutes.

Dès la porte close derrière nous, le brouhaha très montréalais de la rue Saint-Denis s’estompe. Le contraste est on ne peut plus frappant : si le spa urbain Le Bath Room nage en pleine frénésie du centre-ville, les possibilités d’y relaxer sont nombreuses, de toute la gamme de la massothérapie jusqu’au bain flottant.

Une nouveauté : le programme O développé par le chef massothérapeute à la réserve thermale Balnea Spa et réserve thermale, Sylvain Lebrun, et offert en exclusivité au Bath Room. Dans le bain noyé par 400 kilos de sels d’Epsom permettant de flotter en état d’apesanteur, le corps oscille au rythme des manoeuvres du thérapeute.

Vu la langueur des mouvements imposée par la densité de l’eau, le bien-être coule de source. Dans un bain circulaire situé en salle privée, O s’inspire notamment du Watsu (water shiatsu). « Ce massage utilise des techniques traditionnelles de massothérapie fusionnées avec des manoeuvres uniques », explique le spécialiste.