Marie Claire. 60 ans de mode, Bernadette Caille

Des magazines de mode, imprimés ou virtuels, il y en a tant qu’on ne les compte plus. Ce n’était pas le cas dans les années 50 : en France, les Vogue, ELLE et autres Marie Claire, qui célèbre ses 60 ans sous sa forme de mensuel, restent les principaux témoins de la mode de l’après-guerre, marquée par un « renouveau » vêtement-silhouette au confluent de l’art, du design, de la liberté et du mouvement. Ce très beau document s’intéresse à l’évolution de la ligne éditoriale de Marie Claire dès 1954, sorte de jonction entre créateurs, actualité, vie pratique et société. À l’époque, des rédactrices de mode analysent, remâchent et livrent les vérités de la « femme nouvelle », dont les formes évoluent, au XXe siècle, aussi radicalement que ses combats. Marie Claire a montré la mode, fait-on valoir, mais elle a aussi cherché la femme en même temps qu’elle se cherchait, souhaitant la définir et la situer dans son époque. Tant le chapitre sur Marie Claire bis, encart semestriel consacré à l’actualité mode publié entre 1980 et 1995, que les papiers signés Roland Barthes, Jean Paul Gaultier, Paloma Picasso, etc. (traduits en anglais), et l’iconographie mixte, dont des illustrations originales aujourd’hui rares en mode, font de cet exercice de mémoire un aparté historique pertinent, quasi nostalgique et au demeurant très élégant.

Marie Claire: 60 ans de mode

Bernadette Caille, éditions Marie Claire, Paris, 2014, 192 pages